Villemagne -le blog

Voyages, Histoire & Écriture
Vous êtes ici : Accueil > Blog > Histoires de pèlerins > Blog article: Al-Idrîsî évoque la transformation de la mosquée al-Aqsâ en église (1154)

Al-Idrîsî évoque la transformation de la mosquée al-Aqsâ en église (1154)

19 juin 2012 | Publié dans Histoires de pèlerins | 3 Commentaires
  Favoris & Partage
Mosquée al-Aqsâ - Jérusalem
Savant arabe de l’époque des croisades, musulman au service du roi normand et chrétien Roger II de Sicile, Al-Idrîsî est le témoin de la rencontre et de l’affrontement de deux cultures. Il écrit en 1154 une Géographie ou Livre du roi Roger.
 
Al-Idrîsî commente ses cartes en suivant des itinéraires, comme un véritable guide. Il livre des informations de toute nature, géographiques bien sûr, mais également économiques et commerciales, historiques et religieuses.

Si vous sortez de l’église principale en vous dirigeant vers l’orient, vous rencontrerez la sainte demeure qui fut bâtie par Salomon, fils de David – sur lui le salut ! – et qui fut un lieu de prière et de pèlerinage du temps de la puissance des juifs. Ce temple leur fut ensuite ravi et ils en furent chassés. À l’époque où arrivèrent les musulmans, il fut de nouveau vénéré et c’est maintenant la grande mosquée connue par les musulmans sous le nom de mosquée al-Aqsâ. Il n’en existe pas au monde qui l’égale en grandeur, si l’on en excepte toutefois la grande mosquée de la capitale de l’Andalousie (dyâr al-Andalus) ; car, d’après ce qu’on rapporte, le toit de cette mosquée est plus grand que celui de la Mosquée al-Aqsâ. L’aire de cette dernière forme un parallélogramme dont la hauteur est de deux cents brasses, et la base de cent quatre-vingts. La moitié de cet espace, celle qui est voisine du Mihrâb, est couverte de dômes en pierre soutenu par plusieurs rangs de colonnes ; l’autre est à ciel ouvert.

Au centre de l’édifice, il y a un grand dôme connu sous le nom de Dôme du Rocher ; il fut orné d’incrustations d’or et d’autres beaux ouvrages, par les soins de divers califes musulmans. Au centre se trouve un rocher tombé (du ciel) de forme quadrangulaire comme un bouclier ; au centre du dôme, l’une de ses extrémités s’élève au-dessus du sol de la hauteur d’une demi-toise ou environ, l’autre est au niveau du sol ; elle est à peu près cubique, et sa largeur égale à peu près sa longueur, c’est-à-dire près de dix coudées. Au pied et à l’intérieur il y a une caverne, comme une cellule obscure, de dix coudées de long sur cinq de large, et dont la hauteur est de plus d’une toise ; on n’y pénètre qu’à la clarté des flambeaux. Le dôme est percé de quatre portes ; en face de celle qui est à l’occident, on voit l’autel sur lequel les enfants d’Israël offraient leurs sacrifices ; près de la porte orientale, l’on voit l’église nommée le Saint des Saints, d’une construction élégante. Au sud se trouve le bâtiment voûté qui était à l’usage des musulmans ; mais les chrétiens s’en sont emparés de vive force et il est resté en leur pouvoir jusqu’à l’époque de la composition du présent ouvrage. Ils en ont fait des logements où résident des religieux de l’ordre des templiers, c’est-à-dire des serviteurs de la maison de Dieu. Enfin la porte septentrionale est située vis-à-vis d’un jardin bien planté de diverses espèces d’arbres et entouré de colonnades de marbre sculptées avec beaucoup d’art. Au bout du jardin se trouve un réfectoire pour les prêtres et pour ceux qui se destinent à entrer dans les ordres.

Al-Idrîsî - Nuzhat al-mushtaq fî ikhtirâq al-âfâq
encore appelé Livre de Roger. Sicile, 1154

Une très belle exposition en ligne a été réalisée par la BNF : al-Idrîsî, la Méditerranée au XIIe siècle

 
Lire l’article complet : Al-Idrîsî

Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :



Écrire un commentaire Lu 1807 fois, 1 aujourd’hui |

Suivre la discussion

3 réponses à : “Al-Idrîsî évoque la transformation de la mosquée al-Aqsâ en église (1154)”

  1. nabou :

    L’image est celle du dôme du Rocher et non la mosquée al-Aqsa, ce sont deux bâtiments différents. Erreur malheureusement fréquente et entretenue.

  2. Karim :

    cette mosquee n’est pas la mosquee al-aqsa donc merci de montrer la photo de la vrai mosquee al-aqsa car les sionistes fon expre de montrer cette mosquée et a coter il son entrain de casser las bases de la mosquée al-aqsa pour quel s’écroule tout seul car il veut car il veut absolument créé le 3eme temple pour l’arriver du faux messie

  3. lauteur :

    L’image de la mosquée Al Aqsa a été mise à jour

Écrire un commentaire

(*) Mentions requises