Villemagne -le blog

Voyages, Histoire & Écriture
Vous êtes ici : Accueil > Blog > Histoires de pèlerins > Blog article: Chateaubriand confondu par la grandeur de Jérusalem

Chateaubriand confondu par la grandeur de Jérusalem

17 mai 2016 | Publié dans Histoires de pèlerins | Écrire un commentaire
  Favoris & Partage
Chateaubriand peint par Anne-louis Girodet-Trioson (1767-1824)
« Je serai peut-être, dit Chateaubriand, le dernier Français sorti de mon pays pour voyager en Terre sainte avec les idées et les sentiments d’un ancien pèlerin. » Quoique le voyage de Chateaubriand ait davantage marqué comme le premier « voyage en Orient » du XIXe siècle, avec des étapes (Grèce, Asie Mineure, Syrie, Égypte) qui ne tarderont pas à devenir canoniques, c’est bien en pèlerin que l’auteur des Martyrs est arrivé devant la Ville sainte :

« Je restai les yeux fixés sur Jérusalem, mesurant la hauteur de ses murs, recevant à la fois tous les souvenirs de l’histoire, depuis Abraham jusqu’à Godefroy de Bouillon, pensant au monde entier changé par la mission du Fils de l’Homme, et cherchant vainement ce temple dont il ne reste pas pierre sur pierre. Quand je vivrais mille ans, jamais je n’oublierai ce désert qui semble respirer encore la grandeur de Jéhovah et les épouvantements de la mort. »

 
Lire l’article complet : Chateaubriand

Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :



Écrire un commentaire Lu 2496 fois, 1 aujourd’hui |

Écrire un commentaire

(*) Mentions requises