Villemagne -le blog

Voyages, Histoire & Écriture
Vous êtes ici : Accueil > Blog > Via Francigena, Voies de pèlerinage > Blog article: Cibles marketing du produit culturel « Via Francigena »

Cibles marketing du produit culturel « Via Francigena »

14 août 2015 | Publié dans Via Francigena, Voies de pèlerinage | Écrire un commentaire
  Favoris & Partage
Via Francigena

Le projet italien de revitalisation de la Via Francigena vise à segmenter une offre commerciale selon plusieurs cibles. Pèlerin-touriste, pèlerin-randonneur, VTTiste, cavalier ou « pèlerin-plaisir » : chacun doit trouver une offre de prestations et de services adaptée à ses besoins. Ce projet interrégional, élaboré sous l’égide de la région de Toscane, est détaillé dans un rapport publié il y a quelques mois, et qui identifie notamment les différentes cibles visées et les caractéristiques correspondantes du produit culturel « Via Francigena ».

La segmentation du marché

« Le produit « Via Francigena » s’adresse à deux cibles principales : le touriste-pèlerin, animé d’une sensibilité religieuse  ; et le touriste-randonneur d’inspiration non confessionnelle et plus sensible à l’aspect naturaliste de la Via Francigena, sans pour autant renoncer à l’aspect spirituel de l’expérience.

On peut distinguer une segmentation « verticale »  :

  • touriste individuel
  • touriste en groupe
  • touriste avec des besoins spéciaux
  • touriste jeune
  • touriste âgé
  • touriste en famille

et une segmentation « horizontale » qui tient compte du type des comportements et des besoins du voyageur / touriste / pèlerin.

Modes de déplacement et mode d’achat des prestations

Dans la définition de l’offre on devra tenir compte en outre du fait que le voyageur / touriste / pèlerin se déplace principalement :

  • en groupe
  • en famille
  • dans le cadre d’un déplacement scolaire

et que l’achat des prestations peut se faire :

  • en agence de voyage
  • en paroisses ou par les services du diocèse
  • dans les écoles
  • via des organismes et associations

tandis que le touriste-randonneur se déplace principalement :

  • seul ou
  • en petits groupes

et que l’achat des prestations se fait :

  • en ligne de manière individuelle
  • via des agences ou des organismes. »

 

Source : Progetto di recupero della Via Francigena

Prochains articles :
« pèlerin pur », « pèlerin touriste » et « pèlerin plaisir »
VTTistes et cavaliers

Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :



Écrire un commentaire Lu 4848 fois, 1 aujourd’hui |

Écrire un commentaire

(*) Mentions requises