Villemagne -le blog

Voyages, Histoire & Écriture
Vous êtes ici : Accueil > Blog > Livres, Voyages > Blog article: Crébillon, le barracuda et l’amoureux ferré

Crébillon, le barracuda et l’amoureux ferré

3 janvier 2016 | Publié dans Livres, Voyages | Écrire un commentaire
  Favoris & Partage
Mer des Caraïbes

Mer des Caraïbes
(voir sur la carte)

« La marquise de Lursay me voyait presque tous les jours, ou chez elle, ou chez sa mère, avec qui elle était extrêmement liée. Elle me connaissait depuis longtemps. Le soin qu’elle prenait de me dire des choses obligeantes sur mon esprit et sur ma figure, sa familiarité avec moi, et l’habitude de la voir, m’avaient donné beaucoup d’amitié pour elle, et une sorte d’aisance où je ne me trouvais avec personne de son sexe. De ce premier sentiment, né d’un assez long commerce, j’en vins insensiblement à souhaiter lui plaire ; et comme elle était de toutes les femmes celle que je voyais le plus, elle fut aussi celle qui me toucha le plus continûment. Ce n’était pas que je crusse trouver plus de facilité à être aimé d’elle que d’une autre. Loin de me flatter d’une aussi douce idée, le peu d’espoir d’y réussir m’avait souvent fait porter mes voeux ailleurs ; mais, après deux jours d’infidélité, je revenais à elle, plus tendre et plus timide que jamais. »

Crébillon fils – Les égarements du cœur et de l’esprit

Voyager avec la littérature : Aux sept coins du monde

Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :



Écrire un commentaire Lu 2420 fois, 1 aujourd’hui |

Écrire un commentaire

(*) Mentions requises