Villemagne -le blog

Voyages, Histoire & Écriture
Vous êtes ici : Accueil > Blog > Histoires de pèlerins > Blog article: Espoir déçu pour la conversion d’un haut dignitaire orthodoxe russe (1697)

Espoir déçu pour la conversion d’un haut dignitaire orthodoxe russe (1697)

7 juin 2016 | Publié dans Histoires de pèlerins | 2 Commentaires
  Favoris & Partage
Boris Petrovitch Cheremetyev
Boyard, chef militaire et diplomate, Boris Petrovitch Cheremetyev, fut l’un des proches de Pierre le Grand et le compagnon du tsar dans les réformes. En 1697, après des années de campagnes, notamment en Crimée, il décida de se rendre en pèlerinage à Rome. Le relation que publie Cheremetyev après son retour est passablement grandiloquente et complaisante pour lui-même.
 
Dans l’espoir de voir le puissant boyard, bien disposé à l’égard de l’Église romaine, devenir un apôtre du catholicisme en Russie orthodoxe, le clergé le reçut avec de grands égards. Dans certains cercles ecclésiastiques, on espéra même sa conversion au catholicisme.

« Tant que Cheremetyev fut à Rome, sa manière de parler et d’agir put faire croire qu’il n’était pas éloigné d’une réconciliation avec le Saint-Siège. Pendant son séjour à Malte, il témoigna la plus vive admiration et les plus chaudes sympathies pour les chevaliers. Le grand maître qui l’avait reçu avec honneur, lui conféra la croix de l’ordre avec un diplôme par lequel il le créait chevalier de dévotion. Mais à peine Cheremetyev était-il arrivé à Vienne qu’on put voir qu’il ne deviendrait jamais catholique, soit qu’il eût changé d’opinion, soit qu’il n’y eût jamais pensé.

Des franciscains qui voulaient se rendre en Chine par la Russie et la Sibérie lui avaient demandé des lettres de recommandation ; il les refusa en disant : « Je cours déjà risque de la vie, parce que je suis accusé auprès du tsar de m’être fait catholique, ce qui n’est pas vrai ; et maintenant que le tsar a ces soupçons contre moi, que deviendrais-je si j’allais vous donner les lettres que vous me demandez ? »

Ce dernier trait est tiré d’une lettre du père Ignace François Zapolski, en date de Varsovie le 2 novembre 1698.

 
Lire l’article complet : Boris Petrovitch Cheremetyev

Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :



Écrire un commentaire Lu 2732 fois, 2 aujourd’hui |

Suivre la discussion

2 réponses à : “Espoir déçu pour la conversion d’un haut dignitaire orthodoxe russe (1697)”

  1. Clementine :

    Vive 2010, merci pour Vos commentaires, peut être à Vendredi prochain ou tout de suite pour « le jeu » sur mon blog, bonne et heureuse année.
    Amitiés. Clémentine.

  2. thanatonpatisas :

    Personnellement je suis heureux qu’il soit resté orthodoxe !

Écrire un commentaire

(*) Mentions requises