Villemagne -le blog

Voyages, Histoire & Écriture
Vous êtes ici : Accueil > Blog > Voyages > Blog article: Iran : un voyage touristique dans un pays qui fait peur

Iran : un voyage touristique dans un pays qui fait peur

30 mars 2016 | Publié dans Voyages | 5 Commentaires
  Favoris & Partage
A Téhéran, des étudiants iraniens brandissent le drapeau national lors de la cérémonie d’anniversaire de la Révolution islamique de 1979

L’Iran est un pays qui fait peur, et nombreux sont ceux qui ont à l’esprit l’image de terroristes, de fanatiques rétrogrades et d’un gouvernement clérical imposant une loi défiant les canons de la liberté telle qu’elle vécue en Occident. Pour beaucoup, c’est un pays moyenâgeux que l’on s’imagine peuplé d’Arabes et que l’on ne voudra bien prendre en considération que lorsqu’il sera revenu dans le concert des nations civilisées.

Aussi l’idée d’un voyage dans ce pays a soulevé l’incrédulité sinon l’incompréhension lorsque, en 1998, nous avons décidé, à quatre amis, de partir pour trois semaines en Iran. Que pouvions-nous bien vouloir faire là-bas ? À vrai dire, notre première motivation était surtout « touristique » : il existe en Iran de nombreux sites prestigieux, des chefs-d’œuvre de l’architecture islamique et des paysages très variés. Nous sommes aussi allés chercher l’Iran de nos rêves, celui des Mille et Une Nuits, des roses d’Ispahan et des fastes de Persépolis.

Certains Iraniens nous ont reproché ce motif avec violence, exaspérés que l’on vienne voir chez eux les vestiges du passé lorsque le pays vit les soubresauts d’une révolution islamique de plus en plus mal tolérée dans ses excès. Ils voulaient que nous nous intéressions d’abord aux gens et non aux choses : quand il est question de la survie d’un peuple, il est indécent de s’attacher aux frivolités de la culture et de l’agrément. Ils voulaient aussi que nous considérions l’Iran comme un pays d’aujourd’hui et non comme un musée de l’histoire.

À la manière de beaucoup de pays qui ne sont pas encore reconnus comme développés au même titre que les nations occidentales, les Iraniens sont d’une grande susceptibilité sur leur capacité à être perçus comme une nation moderne. Si un Français ne se formalise pas que des touristes viennent visiter le château de Versailles et en est plutôt fier, un Iranien s’attachera plutôt à mettre en avant les réussites modernistes de son pays. Cela ne signifie pas qu’il n’est pas fier de son histoire mais elle ne suffit pas à sa fierté.

Feuilleter le carnet de route : Iran : voyage en Perse et au pays des mollahs

Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :



Écrire un commentaire Lu 6589 fois, 1 aujourd’hui |

Suivre la discussion

5 réponses à : “Iran : un voyage touristique dans un pays qui fait peur”

  1. Voyageur de l'extrème :

    Il est vrai que l’idée de partir en Iran peut faire peur. Il convient cependant de se renseigner car plusieurs coins du pays sont sans risques…

  2. Actu :

    C’est intéressant cette volonté de mettre l’accent sur la modernité.

  3. voyage au canada :

    C’est tellement navrant pour un si beau pays aux richesses intarissables…du beau gâchis, vraiment! j’y suis allé en 2001, une perpète ambiance estivale, des architectures et édifices originaux, une population très sympathique bien que l’épée de Damoclès est là en permanence (le gouvernement a toujours son dernier mot même dans le privé)! dommage…

  4. xavier :

    C’est vraiment assez intéressant cette volonté

  5. ma cocotte :

    Merci beaucoup pour ce témoignage captivant. C’est vraiment toujours très cool de voir que d’autres partagent cette passion ! Merci de partager votre passion.

Écrire un commentaire

(*) Mentions requises