Villemagne -le blog

Voyages, Histoire & Écriture
Vous êtes ici : Accueil > Blog > Découverte > Blog article: L’éducation sexuelle du Petit Nicolas – Version Taubira 2013

L’éducation sexuelle du Petit Nicolas – Version Taubira 2013

10 juin 2017 | Publié dans Découverte | 48 Commentaires
  Favoris & Partage
En classe

Que se passerait-il dans les classes si le projet Taubira « mariage et adoption pour tous » était adopté ? Un pastiche savoureux du Petit Nicolas, paru dans l’hebdomadaire Famille chrétienne, mais l’histoire n’a rien de spécifiquement catholique : c’est juste une histoire pour rire sur un sujet sérieux qui concerne tout le monde…

« A l’école, la maîtresse était toute bizarre aujourd’hui. Elle nous attendait dans la classe en poussant des gros soupirs, alors que d’habitude elle est toute rigolote, et qu’elle pousse des gros soupirs que quand elle interroge Clotaire et que Clotaire est tout rouge.

Elle a dit : Bon ! Que comme M. Peillon, le ministre chargé de notre éducation, avait décidé de s’appuyer sur la jeunesse pour faire évoluer les mentalités, on allait faire un cours d’éducation sexuelle et que le premier qui rigole, il irait voir le Bouillon. Nous on n’avait pas du tout envie de rigoler parce que le Bouillon, c’est pas un rigolo.

La maîtresse nous a regardés et elle a dit que l’important dans la vie, c’était d’être tolérant. Nous on est drôlement tolérants alors on a tous fait oui et Agnan qui est le chouchou, et qui se met toujours devant, il a dit qu’il était encore plus tolérant que tout le monde puisque de toute façon il est le premier de la classe partout sauf en sport. Eudes, il lui a dit : « Fais pas le malin, mon petit pote, sinon tu vas voir comment je suis tolérant ». Et là, je crois que la maîtresse elle a compris que ce serait pas facile aujourd’hui.

Elle est allée au tableau, elle a attendu qu’on se taise, et elle a demandé avec un air très sérieux : « Bon… Alors… Si vous êtes une fille, levez la main ! » Toutes les filles ont levé la main, et aussi Clotaire, qui avait l’air embêté. Mais la maîtresse elle a dit comme ça : « Très bien Clotaire, c’est ton choix, si tu veux être une fille, c’est à toi de décider ». Là, Clotaire, il est devenu tout rouge et il a dit « Non, M’dame, c’est juste que je veux aller faire pipi ». « Bon, a dit la maîtresse, tu peux y aller ». « Vas pas chez les filles ! », a dit alors Eudes en rigolant. Mais la maîtresse a tapé sur son bureau et elle a dit que si Clotaire voulait aller dans les toilettes des filles, c’était son choix, et qu’il fallait par rigoler avec ça. Et que c’était la théorie du genre, et qu’il fallait que chacun choisisse, et elle nous a fait écrire sur nos cahiers : « Chacun est libre de choisir son genre ».

« N’empêche, a dit Rufus, moi j’ai un kiki, et je vais pas décider que je suis une fille. » La maîtresse a répondu que c’était de l’hétérosexisme, et qu’il fallait en finir avec l’hétérocratie, et que si ça continuait comme ça on finirait au bagne parce qu’on était tous homophobes. J’ai regardé Agnan, et j’ai vu que même lui il avait rien compris.

Ça devenait vraiment compliqué et j’aurais presque préféré faire de l’arithmétique. Elle a senti qu’on était un peu perdus, alors elle a essayé d’expliquer de manière pas pareille : « Vous avez un corps… c’est à vous de décider de… ». « Moi, j’ai un goûter, mais j’ai pas un corps !, il a dit Alceste. Mon corps, c’est moi ! » Faut que je vous dise, Alceste, c’est un copain, il aime bien manger, il mâche lentement un peu toute la journée, et ça lui donne sûrement le temps de bien réfléchir à la vie. Souvent quand il se bagarre, c’est moi qui lui tient ses croissants et après il m’en donne toujours un bout.

Un petit rond blanc sur le tableau tout noir

Bon, a dit la maîtresse, je continue. Nous on a trouvé ça bizarre, mais on a rien dit parce que des fois la maîtresse c’est comme si elle allait pleurer et nous on veut pas lui faire de peine. Elle s’est mise à faire un petit rond blanc sur le tableau tout noir en disant : « Ça, c’est un spermatozoïde ». Et elle m’a demandé d’expliquer ce que c’était. Ça tombait bien parce que Papa m’avait expliqué la semaine dernière le coup des petites graines que le papa donne à la maman… et après ça fait un bébé dans le ventre de la maman et paf !, le bébé sort. On lui fait des tas de câlins et on appelle mémé pour la prévenir qu’elle est encore grand-mère.

« Merci Nicolas, a dit la maîtresse, je reprends la leçon. Bien sûr vous pensez tous qu’une famille c’est un papa, une maman et des enfants. Eh bien, il y a d’autres modèles, et ce serait drôlement rétrograde de pas l’accepter. Et si deux monsieurs s’aiment ou deux dames on voit pas ce qui les empêcherait de se marier et défaire ou d’adopter des bébés. »

« Ça tombe bien ! a dit Rufus. Moi j’aime bien Léanne et Chloé, alors je me marierai avec les deux en même temps puisqu’on s’aime. » Léanne a dit qu’elle était pas d’accord du tout, et Chloé a dit que de toute façon elle épouserait son papa, et que puisque deux monsieurs qui s’aiment pouvaient se marier, elle pourrait bien se marier avec son papa, parce qu’elle aimait très fort son papa. « Oui, a dit Rufus, mais il est déjà marié avec ta maman ! »

La maîtresse a dit que c’était pas le sujet et elle s’est remise à taper sur sa table, juste quand on commençait à drôlement bien s’amuser. Et elle a continué à expliquer : avec la technique on peut faire tout ce qu’on veut et tout ce qu’on pourra faire on le fera. On peut faire des PMA ou des GPA, et d’ailleurs louer son ventre ou louer ses bras à l’usine, c’est du pareil au même.
Et elle a expliqué qu’un monsieur peut donner une petite graine à deux dames, qui avec un docteur sauront bien se débrouiller pour faire un enfant. Ou bien deux monsieurs peuvent mélanger leurs petites graines et aller voir une dame pour qu’elle donne sa petite graine à elle, et on donne tout ça à une autre dame qui va faire le bébé dans son ventre et le revendre aux deux monsieurs.

Puisque je m’aime, j’ai droit à mon clone !

Moi, a dit Rufus, j’ai vu un reportage à la télé, et on pourra bientôt faire des clones ! Puisque je m’aime, j’ai droit à mon clone ! Mais Agnan a dit que ce serait mieux de le cloner lui, parce qu’il était le premier de la classe et que M. Peillon préférait sûrement qu’on le clone lui et pas Rufus.

Ils allaient commencer à se battre quand Geoffroy a rangé ses affaires et pris son sac. « Où vas-tu ? », a demandé la maîtresse. « Je m’en vais, a dit Geoffroy. Puisqu’on peut choisir son genre, bah moi, je vais aussi choisir mon espèce. Je suis un pingouin. Et comme les pingouins vont pas à l’école, je rentre chez moi. » J’ai regardé Geoffroy, et je me suis dit que c’était vrai, il avait un peu une tête de pingouin et qu’après tout, c’était son choix. Mais Geoffroy, lui, il a regardé la maîtresse et il a compris que pingouin ou pas, il valait mieux revenir à sa place.

On allait chahuter, mais on s’est arrêté parce qu’au fond de la classe Juliette pleurait. Juliette on l’entend jamais, elle dit jamais rien… Et Juliette elle a dit que si c’était comme ça, elle allait se jeter sous un pont… Parce que déjà c’était pas facile de grandir surtout quand on a des parents séparés, que si en plus on faisait des enfants sans papa ou sans maman, alors c’était pas juste, c’était simplement moche, et que si tout le monde a le droit de s’aimer il faudrait pas oublier non plus qu’un enfant, ça a besoin d’un papa et d’une maman, et que c’est peut-être ça d’abord l’égalité des droits, et qu’on pourrait donner autant de papas qu’on voudrait à un enfant ça lui ferait jamais une maman.

Elle a dit tout ça d’un coup, et la maîtresse elle est restée longtemps la bouche ouverte et j’ai bien vu qu’elle avait très envie de pleurer. Mais elle a pas pleuré. Elle a pris Juliette dans ses bras, elle lui a fait un gros câlin comme Maman fait avec moi, en lui disant des choses gentilles dans l’oreille. Après, elle nous a regar¬dés. Et puis d’un coup, comme ça, elle a essuyé le tableau en disant que zut, tout ça c’était des bêtises et qu’on allait pas se laisser faire, et que si M. Peillon voulait faire cours à sa place, qu’il essaie un peu, mais qu’en attendant on allait faire de la grammaire. Non mais sans blague ! »

 
Auteur : Luc Tesson – paru dans Famille chrétienne n° 1830 du 9 au 15 février 2013

Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :



Écrire un commentaire Lu 45617 fois, 3 aujourd’hui |

Suivre la discussion

48 réponses à : “L’éducation sexuelle du Petit Nicolas – Version Taubira 2013”

  1. Christian Bazundama :

    Excellent !!!

  2. medbretagne :

    merci pour ce récit qui nous a fait bien rire, mais au fond tellement juste !

  3. benoit :

    nul et rien à voir avec ce qui se passe dans le monde réel… alors sort de ton petit nuage Luc Tesson.!

  4. Fabramir :

    Merci pour ce bon moment de bioéthique appliquée à la pédagogie

  5. chomonerie :

    C’est très bien vu et malheureusement très proche de la réalité !

  6. Coco :

    Très bien vu et malheureusement très vrai.Benoit, qui a posté un commentaire à 00h50, me fait marrer.J’imagine que c’est ironique ou alors il n’est pas au courant de ce qui se passe en France ? Il y a pourtant les journaux, la télé, la radio, Internet…

  7. Christophe de La Chaise :

    Très bien vu le Petit Nicolas version Peillon (ou Taubira…)
    La sagesse n’aurait-elle pas consisté à organiser un débat public sur le sujet ou un référendum?
    Comme l’a très bien dit Christophe Fromentin, pas sûr que les députés qui ont voté cette loi se rendent compte des conséquences dans 25 ans…

  8. Marie-Emilie :

    C’est en effet très proche de la réalité…et je plains les enseignants qui ne partagent pas ce point de vue et qui devront tenter d’expliquer cela aux enfants…
    Que disaient la pédagogie scoute déjà ? Ah oui, « les enfants sont très cohérents, soyez-le quand vous vous adressez à eux!  » eh bien bon courage pour rester cohérent dans une situation qui va à l’encontre du modèle sur lequel nous avons été créés…

  9. Dudule :

    Pastiche pas trop mauvaise du petit Nicolas. Dommage que le propos soit politique. Par contre, merci de réviser votre impératif : on écrit « Va » et pas « Vas ».

  10. Gany :

    @Christophe de La Chaise comment pourrait-il y avoir un référendum quand le projet de loi était dans le programme présidentiel ? Et sauf erreur de ma part, il a été élu démocratiquement… sur la base de son programme. Donc tout ce foin autour de la famille est anti-démocratique.
    Sinon concernant le pastiche, je pense que Goscinny doit ce retourner dans sa tombe en voyant comment est traité son personnage.

  11. Jean :

    @Gany Faut-il lister tous les points de programmes présidentiels qui ont donné lieu à des manifestations sous la cinquième République? Manifester est un droit démocratique, et le débat d’idée est la base de la démocratie. Par contre cela s’appelle de la dictature quand on empêche une opinion de s’exprimer, et du totalitarisme quand l’Etat décide à la place des gens ce qui fait une famille.
    Je propose donc de laisser le regretté Goscinny avec les morts et de s’occuper plutôt de l’avenir des vivants. Bravo à tous ceux qui ont le courage de défendre les enfants face aux désirs des adultes!

  12. Prout :

    « Que disaient (sic) la pédagogie scoute déjà? »
    Tais toi et suce?

  13. Goyave :

    @ Gany:
    Une très faible majorité de Français a voté pour Hollande(51,64 %); parmi ceux-ci seulement une minorité a voté pour ses idées, le reste ayant voté contre Sarkozy(sondage CSA, de mémoire autour de 37%; parmi ceux qui ont voté pour ses idées, à combien estimes-tu ceux qui ont voté pour tous les points de son programme présidentiel, notamment le point 31?
    Fais les comptes, ça n’a rien de rassurant…
    @Prout:

  14. Alienor :

    Superbe histoire à envoyer d’urgence à tous les pro genres !
     

  15. Lui :

    Oui, c’est ce qui va arriver avec le mariage pour tous ! Comme ce qui devait arriver lors de la séparation de l’état et de l’église ( la droite était contre ) , Dieu nous a punit ! Et c’est aussi comme ce qui devait arriver après le vote des femmes, destruction de la famille disait la Droite, et puis, c’est aussi ce qui est arrivé après l’IVG, destruction de la société comme disait la Droite et c’est comme pour le PACS, la décadence devait nous frapper selon l’UMP et aujourd’hui, les quelques homos qui vont se marier et tous les enfants qui sont déjà adoptés vont droit dans le mur, c’est obligé ! Il n’y a qu’à les entendre parler, ces enfants adoptés témoignent … Oh, mince ! Ils témoignent tous que tout va bien et que les antis les prennent comme excuse … Ah bon ?

  16. Elle :

    Bravo Lui !!!

  17. ElleBis :

    Bravo elle et lui. Je n’ai jamais lu un texte aussi démago. Vous passez votre temps à vous plaindre de l’absence de débat (ce qui est faux mais ne nous attardons pas trop sur votre mauvaise foi, le nombre de caractères doit être limité), à dire que les députés parlent à la place des français (vous avez tous découvert la différence entre démocratie participative et démocratie représentative avant hier, ne nous attardons pas non plus…). Pourtant, vous parlez au nom des enfants issus de familles homoparentales et c’est d’ailleurs votre seul argument. Mais vous ne les écoutez pas! Vous ne les regardez pas. Ils ne sont pas forcément catholiques, juifs ou musulmans mais ils vont bien! Alors arrêtez de les prendre comme excuse et avouez que vous êtes tout simplement homophobes. Vous ne savez que jouer sur les peurs… Tristement célèbre cette stratégie.
     

  18. Bozvoda :

    Pour info, les enfants élevés avec des parents homosexuels qui sont interrogés lors de ces « études scientifiques » (comme si la famille avait une valeur scientifique) sont toujours dans la même pièce que leurs « parents » … Vous croyez vraiment qu’ils vont vraiment dire ce qu’ils pensent ? ça ne prouve pas que c’est dangereux, mais en tout cas ça ne prouve pas non plus que ça ne pose aucun problème.
    D’autre part pensez vous que les associations homosexuelles qui ont participé à la manif (PlusGaySansMariage, Homovox) contre le mariage homo soient homophobes ? On n’est plus à une absurdité près hein. Facile de traiter quelqu’un d’homophobe comme on pourrait le traiter de raciste ou de nazi pour ne pas avoir à réfléchir sur ce qu’il dit.
    En 1905, vous dites que la droite est contre la séparation de l’Eglise et de l’Etat, ce n’est pas l’Eglise catholique, car à droite on a autant de royalistes que de bonapartistes (pour info napoléon a emprisonné le pape).
    Les femmes inférieures aux hommes dans le code civil jusque tardivement c’est Napoléon et son ministre avec qui il l’a rédigé (d’ailleurs homosexuel), ce n’est pas l’Eglise catholique.
    Le droit de vote des femmes seulement en 1944, c’est parce qu’elles ont longtemps été majoritairement royalistes, c’est donc une mesure républicaine, pas une histoire d’Eglise catholique.
    Si Hollande l’a mis dans ses promesses de campagne (d’ailleurs pas dans son tract distribué juste avant la présidentielle dans toutes les boîtes aux lettres qui reprenait ses promesses de campagne), il n’y a aucune contradiction à ce qu’il propose une loi, sa promesse s’en tient là. Après, dire que les gens contre n’aient pas le droit de s’exprimer parce qu’un homme a décidé que c’était bien, c’est purement totalitaire comme pensée, vous devriez vous inquiéter sur votre conception de la démocratie.
    C’est bien facile de bouffer du curé, c’est sûr que les catholiques ne jettent pas des cocktail molotov sur les agences de presse …
    Et dire que dans les pays qui l’ont accepté ça se passe très bien, d’une part c’est invérifiable (surtout qu’on manque de recul), et d’autre part on s’en fout ! Surtout que certains l’ont refusé (Allemagne et Australie).
    Tout ce que vous considérez comme un progrès n’est qu’un ultra libéralisme social qui va de pair avec l’ultra libéralisme économique voulu par les élites mondialisées sans patrie (cette analyse est de Marx !), pour détruire toute structure traditionnelle et transformer chaque personne en consommateur soumis à son désir d’acheter, de changer, de jeter …
    Les femens ultra-athées sont vos intégristes à vous !

  19. toubib75 :

    A envoyer au plus vite à madame Taubira.

  20. ElleBis :

    « Pour info, les enfants élevés avec des parents homosexuels qui sont interrogés lors de ces « études scientifiques » (comme si la famille avait une valeur scientifique) sont toujours dans la même pièce que leurs « parents » … Vous croyez vraiment qu’ils vont vraiment dire ce qu’ils pensent ? »: Je ne parlais pas d’études scientifiques en l’occurrence mais des auditions qui se sont tenues à l’Assemblée nationale; les parents n’étaient pas nécessairement présents et les enfants dont on parle ont entre 25 et 30 ans, je ne vois pas comment vous pourriez mettre en doute leur libre arbitre… Je serais celle qui ne laisse pas la parole? Vous entendez pour aussitôt dire que ce n’est pas « écoutable », ces personnes n’ayant pas la capacité à s’exprimer librement selon vous.

    « D’autre part pensez vous que les associations homosexuelles qui ont participé à la manif (PlusGaySansMariage, Homovox) contre le mariage homo soient homophobes ? »: être juif n’a jamais empêché d’être antisémite. La même chose se produit s’agissant des homosexuels (vous leur auriez tellement bourré le crâne qu’ils auraient honte d’être ce qu’ils sont..?). Un peu de sérieux, lorsque l’on écoute l’ami homosexuel et abstinent de Frigide Barjot (celui qui compare Hollande à Hitler…), il est clair que cet homme n’assume pas son homosexualité. Ces homosexuels vous servent de prétexte.
    « Facile de traiter quelqu’un d’homophobe comme on pourrait le traiter de raciste ou de nazi pour ne pas avoir à réfléchir sur ce qu’il dit. »: Non, je vous assure que ce n’est pas facile de dire du rédacteur de ce texte démago qu’il est homophobe, c’est même difficile de s’apercevoir que tant de personnes (oui, j’admets que vous êtes nombreux) sont homophobes. Une personne qui compare le mariage entre homosexuels, le mariage entre un père et sa fille (cf. le charmant texte ci dessous..) etc, est homophobe. Et oui, cher Bozvoda, comparer une relation entre deux personnes du même sexe et une relation incestueuse est homophobe… Si vous vous demandez pourquoi,  c’est que vraiment, vous êtes homophobes (j’attends que vous m’attaquiez sur cette remarque pour vous dire en quoi; toujours ce problème de nombres de caractères…).

    Sur les autres réformes dont certains parlaient, cessez de vous victimisez. Ces personnes soulignaient simplement le fait qu’à chaque AVANCEE MAJEURE, des voies s’élevaient contre.
     
    « C’est bien facile de bouffer du curé, c’est sûr que les catholiques ne jettent pas des cocktail molotov sur les agences de presse … »: allez voir les couvertures du point et co, allez voir les blagues de Charlie hebdo… Et vous verrez qu’on ne « bouffe pas que du catho ». Ceci dit, tous les cathos ne rédigent pas ce genre de textes et tous les musulmans ne jettent pas de cocktails molotov dans les locaux de CH.
     
    Pour conclure, vous avez le droit de vous exprimer mais j’ai le droit de dire que cette expression, ce texte, est homophobe.

    Ps: nous sommes d’accord à propos des femens.

  21. Bozvoda :

    Ne parlons pas du « débat parlementaire » où le PS tenait toutes les ficelles et où seulement 30% des intervenants étaient contre le projet, et où les responsables religieux se sont fait traiter comme des gamins (là-dessus le représentant des protestants a été exemplaire dans sa réponse). Quand certains ont demandé pourquoi chaque bord n’était pas représenté de manière égalitaire, on leur a répondu que les gens contre n’avaient rien d’intéressant à dire. Bonjour le mépris. On n’est pas là pour des cas ponctuels élevés dans des coupes homosexuels qui sont bien contents ou pas contents, on est là pour des principes de construction fondateurs de la société. On n’est pas là pour des cas particuliers, on est là pour la société toute entière. De toute façon, avez-vous la définition d’une famille normale ? Moi je n’en ai pas ! Et il n’y en a sans doute pas ! Car on n’est pas sur ce plan sentimental …
    Toujours le même problème : ce que vous appelez « avancée majeure », moi j’appelle ça destruction d’un cadre porteur pour la société, car au nom de l’égalité on va créer des situations qui n’ont aucun sens concret. Il faudra toujours une tierce personne à un couple homosexuel pour avoir un enfant, soit en utilisant des remèdes contre une maladie (et l’homosexualité n’en est pas une) en privant l’enfant de ses origines biologiques, soit en transformant la femme en machine de production pour une vente d’enfant (je n’arrive pas à comprendre que des féministes soient pour, ça me dépasse !), avec la PMA et la GPA. Ne me dites pas que ce n’est pas dans la loi, ce sont des conséquences évidentes et éthiquement dangereuses (surtout que vu le prix d’une GPA, on demandera même à ce qu’elle soit remboursée par la sécu !).
    Enfin, ce que dit le texte maladroitement, je vous l’accorde, ce n’est pas que l’homosexualité est comme l’inceste. Ce qui est pointé du doigt c’est l’argument absolument nul qu’on entend partout : « puisqu’il s’aiment, pourquoi n’auraient-ils pas le droit de se marier et d’avoir un enfant ? » D’une part, personne aujourd’hui n’a un droit à avoir un enfant, c’est juste que les homosexuels ne peuvent pas pour une cause naturelle et non pathologique. D’autre part, si on justifie pour les homosexuels un droit à se marier parce que l’on s’aime, comment fait-on pour dire qu’un père et une fille qui s’aiment n’ont pas le droit de se marier ? C’est ça la faille béante du discours égalitariste ! En plus vous lirez le texte de loi du mariage actuel, il ne parle nulle part de la reconnaissance d’un quelconque amour entre deux personnes, l’Etat s’en balance qu’on s’aime pour se marier ! Il n’est pas là pour quantifier ou qualifier l’amour que deux personnes se portent au moment où ils se marient, il vérifie juste si on est libre dans son engagement (je le sais bien je me marie civilement dans 2 mois).
    Pour vous un homosexuel contre ce projet de loi n’assume pas son homosexualité. Donc vous dites qu’une opinion politique est dictée par une attirance sexuelle. Donc d’une part, c’est vous l’homophobe, car vous ne pouvez pas imaginer que tous les homosexuels ne pensent pas la même chose en politique. D’autre part, ce que Bongibault a voulu dire, c’est que Hitler avait exactement le même raisonnement que vous venez de tenir. On est d’accord il s’est un peu loupé dans sa phrase sur BFMTV, mais vous auriez écouté ses multiples interventions à la radio depuis octobre, il l’a dit à chaque fois et personne ne l’a interrompu ! Donc lui tomber dessus au bout de 4 mois le jour où il se plante c’est un peu malhonnête …
    Sur le fait que je me victimise, je ne crois pas, je remarque seulement que l’Eglise s’en prend toujours plein la gueule quand certains musulmans, eux, sont vraiment violents, et surtout dans les pays à majorité musulmane (Arabie Saoudite, Qatar, etc …) où ils sont condamnés à mort. Alors, pourquoi on ne les critique pas, eux ? Vous savez de toute façon, depuis le Christ crixifié, c’est la vocation de l’Eglise de souffrir pour sa pérennité, ce ne sont pas quelques mauvaises langues qui vont la destabiliser ! Les temps ont déjà été plus rudes.

  22. l'Iconoclaste :

    Génialissime !!

  23. Ils :

    Ceux qui pendant 10 ans nous ont rabâchés à longueur de temps le mot laïcité en pointant du doigt les Musulmans, sont les mêmes qui se retrouvent aujourd’hui a clamer leurs oppositions au mariage pour tous, en l’honneur de leurs valeurs religieuses.
    Quoi que disent ces gens, ce sont des homophobes.
    Ceux qui étaient contre l’abolition de la peine de mort étaient des sauvages.
    Et ceux qui étaient contre le droit de vote des femmes étaient misogynes.
    Il se trouve, comme mentionné plus haut, que l’on retrouve toujours le même type de personnes dans ce genre d’oppositions. Des gens qui n’admettent pas qu’une société évolue, change et s’adapte. Encore ces mêmes personnes que l’on entend gémir avec nostalgie de la bonne époque ou les choses étaient différentes. Ca devient insupportable.
     

  24. Adams :

    Hahahaha ! Exellent et véridique… ca fait bizarre de relire ce vieux style du petit nicolas..

  25. alice :

    Il m’a suffit de lire un paragraphe pour comprendre toute votre pensée.
    lisez des témoignages d’individus vivant reellement la situation (je parle d’avoir des parents homosexuel) pour comprendre réellement les choses!!
    Pourquoi se compliquer la vie alors qu’elle peut etre si simple.
    On vit vraiment dans une société ou n’importe qui se permet de juger tout le monde, c’est tellement plus simple de réfuter ce qu’on ne connais pas.
    En attendant, je me frotte les mains, car cette lois passera, et dans 5 ou peut etre 10 ans, vous vous direz (je l’espere)  » ce que j’ai put etre fermé d’esprit ».

  26. Brice :

    Homophobe !!! (ahah jdéconne, mais attendez-vous à ce que ces « mariages pour tous » vous lancent cela à la figure !), parfois c’est « antisémite » « Hitler ». Soit le point Godwin… 😉

  27. ElleBis :

    1. Un homosexuel abstinent est un homosexuel qui ne s’assume pas. Et alors? En quoi est-ce faux?
    2. Les homosexuels auront le droit de se marier parce qu’ils auront un désir de conjugalité, s’ils ont ce désir, qu’ils y consentent tous deux, que le contrat est valable … Alors, oui, pourquoi les en empêcher? Voilà la différence entre le mariage homo et le mariage incestueux: le mariage incestueux implique nécessairement une absence de consentement éclairé de l’enfant quelque soit son âge! Deux homosexuels en âge de se marier ont la CAPACITÉ à se marier.
    3. L’Eglise est moins critiquée que l’islam mais plus moquée. Entrez 1 seconde dans la peau d’un musulman, vous verrez vite la différence, bien que je ne sois pas sûre que l’empathie soit votre qualité première. Vous devriez vous réjouir de cette situation : elle signifie que nous sommes dans une société à dominante chrétienne ; les musulmans ou les juifs, constituant une minorité, il est plus difficile de les moquer sans passer pour raciste.

  28. francky :

    Excellentissime…. et je ne penses pas (enfin faut esperer) que la loi soit adopte au senat… Male et femelle ensemble contre l ign ominie…. Bon de toute facon 92 es homo sont opposé a ce pseudo mariage donc ca doit bien faire 99,9 de francais contre…. hihihi

  29. Eloïse :

    Bof ! Bof ! Bof !
    « Petit Nicolas  » est écrit de toute évidence par un hétéro qui bien sur se prend pour un être supérieur tout comme celui qui jusque là avait défini le mot « mariage ».
    Un seul point positif dans cette histoire :
    – Juliette a très certainement raison de dire que ce n’est pas facile de vivre avec des parents séparés ( 2 parents hétéros sans doute) . Je trouve que c’est une excellente remarque !
    Alors posons nous la question :  » Ne vaut il pas mieux qu’un enfant soit élevé par 2 papas ou 2 mamans qui s’aiment plutôt que par 2 êtres qui se déchirent ? « …Est-ce que parce qu’un homme ou une femme est homo que il ou elle n’est pas capable d’amour paternel ou maternel ?
    Que d’histoires pour une loi qui ne fait que ramener l’égalité entre les êtres.
    et je vous précise : Je suis catholique , hétéro et,  je n’ai pas voté Hollande.

  30. JeanPeuplu :

    Pas mal faitt. Mais, au-delà de l’attendrissement, je crains qu’une très grande majorité de Français ait  compris encore moins bien que le petit Nicolas et ses amis ce qui s’est réellement passé dans l’hémicycle, la semaine dernière. Sondage : 80% déclarent ne pas connaître la signifcation des 2 sigles PMA et GPA !  Pire, sur les 20% restant, plus de la moitié assurent – de bonne foi ou non – qu’il n’y a pas de rapport entre la Loi votée et le texte à venir sur PMA et GPA !!! C’est encore dans la plus grande confusion que le PS fait passer son « programme sociétal », véritable cache-misère de ses échecs  et impuissance dans les domaines réellement vitaux pour la France et les Français. Train d’enfer vers l’abîme…

  31. JeanPeuplu :

    Bravo « Eloîse » (vous avez arrêté le « H » ?).  Est-ce que vous vous rendez compte que dans votre commentaire vous ne comparez que les « bons » parents homosexuels aux « mauvais » parents hétérosexuels » ?   Cette démonstration inconsciente de la faiblesse de vos arguments prouve surtout votre manque de conviction personnelle profonde. Mais rassurez-vous, c’est ce qui ressort de la discussion un peu approfondie avec de très nombreux interlocuteurs favorables au mariage gay, qui ne voient pas plus loin que le bout de leur « égalitarisme ». Le principe républicain parle d’égalité de chances (les mots ont un sens!). Envisage-t-on de prélever quelques centimètres aux plus grands pour les donner aux plus petits, quand l »état de la science chirurgicale » le permettra ? C’est à peu près la boîte de pandore que vient d’ouvrir cette « Loi » inutile, inopportune, mal préparée, et contraire à l’essence profonde de notre civilisation,  dont le seul intérêt – outre le racolage électoral –   est d’avoir détourné momentanément les élus et l’opinion publique des  VRAIS  PROBLEMES  REELLEMENT  URGENTS de la France. Comme l’intervention au Mali, rajoutent les esprits malins…

  32. ElleBis :

    Ce n’est pas de l’égalitarisme puisque RIEN ne justifie que les homosexuels ne puissent pas se marier. La différence de taille, c’est inné.
    Les homosexuels peuvent faire des enfants. RIEN ne justifie que leur partenaire ne puisse pas adopter cet enfant.
    Vos enfants, quand ils découvriront qu’ils sont homosexuels (ça arrivera à certains d’entre vous), nous remercieront et vous nous remercierez de les avoir sauvés d’un(e tentative de) suicide même si je ne suis pas persuadée que vous préfériez un enfant homosexuel à un enfant mort.

  33. Rom1 :

    Mais j’ai compris maintenant.
    Le mariage pour tous est une mesure de relance de l’économie. En effet, seules les personnes capables de régler les frais d’une éducation privée pourront ainsi éviter à leurs enfants de se trouver noyés dans le tombereau calamiteux des désespérantes propagandes nihilistes et superficielles des programmes de l’éducation nationale.
    Dés lors, ce qui est demandé à tous les français souhaitant le meilleur pour leurs enfants, c’est de travailler plus pour pouvoir éduquer mieux leurs enfants. Du coup, on relance l’économie en motivant les forces productives. Et le déficit à moins de 3% est assuré au moins pour 2014. C’est parce qu’ils n’ont pas fait les réformes adéquates dès 2012 que le déficit sera au dessus des 3% pour 2013.
    Qu’ils sont intelligents dans la majorité !!!

  34. franck :

    deux papas ou trois ou plus encore, c’est sûr qu’on en tirera pas une maman mais il y aura bien une tata, c’est bien la soeur de la maman  ?

  35. Bozvoda :

    Citation en or de Ellebis : « Les homosexuels peuvent faire des enfants ». AH BON ? Quand on est dans un tel déni de réalité, comment voulez-vous écouter ce que l’on vous dit calmement ? Reprenez votre cours de bio de 4ème, une relation sexuelle entre deux homosexuels ne donnera JAMAIS un enfant, tin c’est dingue qu’il faille le rappeler !
     
    Et qui vous dit que Bongibault est un homosexuel abstinent ? Vous dites vraiment n’importe quoi !
     
    Si un père de 50 ans et sa fille de 30 ans peuvent se pointer à la mairie en donnant leur désir de se marier, en quoi vous les jugez pas capable de se marier et d’éduquer des enfants ? Je suis désolé votre argumentaire est pas tenable, il n’y a AUCUN argument de cet ordre qui puisse prouver que vous avez raison.
     
    A la question vaut-il mieux deux homosexuels qui s’aiment plutôt que deux hétéro qui s’aiment pas elle est profondément absurde, car c’est dire que deux homo c’est mieux que rien alors à ce moment c’est vous même qui les dévalorisez. En plus vous vous voyez dire à un gosse : tes parents hétéro s’aiment pas assez (déjà qui peut en juger ?), on va te mettre dans une famille où deux homos s’aiment assez pour toi (encore une fois, sur quel critère ?)
     
    Et je rappelle pour nos pseudo-démocrates, que le concept d’égalité dans la Constitution Française est entre individus, pas entre groupes. Et elle est parfaitement respectée : tout le monde peut se marier, mais pas avec n’importe qui. Dans ce cadre tout le monde est au même plan. Il n’y a aucun principe d’égalité qui s’applique à un groupe de personne, et en particulier à un couple d’homosexuels. Surtout que l’enfant adopté ou créé par des moyens techniques autres que naturels, lui ne sera pas dans une situation d’égalité par rapport aux enfants biologiques qui ont un père et une mère. Mais son égalité à lui, je comprends qu’on s’en foute, lui, il ne vote pas ! Ou comment rétablir la loi du plus fort en méprisant le faible et exploser le principe de précaution qu’on applique avec un zèle inouï pour les petites bêtes et les petites fleurs.

  36. lebas :

    tous des cons ces politiques ils ont certainement une contrepartie financière pour accepter ça!!!en tous cas la maîtresse a raison  et vive le Français et la grammaire ce sont les seules valeurs qui ont de l’importance

  37. Bichette de la Roche :

    Bozvoda, merci et bravo pour votre ténacité. Il ne faut rien lâcher, même si c’est difficile. Surtout face au battage médiatique : combien de sujets du JT, de reportages, de documentaires ces dernières semaines sur des « couples » homo ou des familles homoparentales où bien sûr tout est rose ! Qui peut lutter contre un tel déploiement de moyens et un tel bourrage de crânes ? Alors oui, on manifeste, et les médias s’empressent de contrattaquer : bof, il n’y avait que 340 000 personnes (au moins le double), bof, ce ne sont que des homophobes, des cathos intégristes, des fascistes (ben non, aussi des athées, musulmans, juifs, socialistes, homos…).
    Et puis pendant qu’on s’occupe de ça, hop, un petit décret pour naturaliser les enfants nés de mère porteuse à l’étranger, et hop, un petit texte sur l’euthanasie « encadrée », et hop, une petite loi de bioéthique tout sauf éthique, et hop, une petite révision des programmes scolaires pour permettre d’endoctriner les enfants… C’est la destruction de la société qui est programmée, et la destruction de la conscience individuelle et collective. Il n’y a plus de bien et de mal, tout le monde est libre, tout est permis !
    Eh bien oui, soyons libres ! Libres de dire non à la pensée unique et « politiquement correcte » que veut nous imposer la minorité, libres de dire non au totalitarisme, libres de dire non à la terreur. Car oui, vous ne le voyez pas, chers bénis-oui-oui qui dites amen à tout pour ne contrarier personne, mais on est bel et bien revenu à l’époque de la Terreur !

  38. Arthur :

    La Tchécoslovaquie est passée sous le joug communiste par vote démocratique.
    40 pour s’en remettre doucement. Les idéologies contraires à la loi naturelle finissent toujours par mourir, c’est un processus darwinien.
    Le théorie du genre est quand même plus difficile à avaler que le système communiste qui pouvait faire rêver collectif.
    Mais ce qui rend impatient, c’est le nombre de victimes laissées sur le bord de la route : 85 millions d’euthanasiés selon le Livre noir du communisme.
    Là, les enfants ne seront pas tués, mais blessés, et chacun sait que lors d’une guerre (gender war), les blessés sont un problème plus ardu que les tués…

  39. Corentin :

    BRAVO ! C’est excellent, particulièrement bien écrit et ça fait flipper… MERCI

  40. TILIF :

    Juste pour confirmation, les Hitler, Staline, Ceaucescu, Ben Laden, Kadafi, Khomeini, j’en passe et des meilleurs, ont bien été élevé par un papa et une maman ( hétérosexuels ) ?

  41. billy :

    @TILIF :
    – Et l’Abbé Pierre, Mère Térésa, Ghandi et Martin Luther King par des parents homosexuels. On se demande parfois quand est-ce que l’hétérosexualité sera interdite, car elle est vraiment dangereuse pour la société !
    – Un papa et une maman (hétérosexuels) : euh, en fait… Pour qu’il y ait Papa et Maman l’hétérosexualité est un peu inévitable. C’est dramatique et terriblement injuste, à quand le vote d’une loi pour remédier à ça ?
    – Dernière chose. Je confirme à ceux qui veulent l’entendre qu’il vaut mieux un couple homosexuel riche-jeune-beau-en bonne santé-équilibré psychiquement qu’un couple hétérosexuel nazi-chômeur-alcoolique-qui a un quadruple cancer généralisé-pédophile-zoophile-psychopathe. Si, si, je vous assure, de nombreuses études scientifiques l’ont démontré. En fait, l’homosexualité devrait être obligatoire, car elle protège automatiquement de tous les maux. Si, si, là encore, pleins d’études très sérieuses.
    Au mieux une mauvaise foi caractérisée, au pire une bêtise sans borne.

  42. billy :

    @Eloïse :
    « Juliette a très certainement raison de dire que ce n’est pas facile de vivre avec des parents séparés ( 2 parents hétéros sans doute) »
    Même chose, enfant -> parents -> H & F -> hétérosexualité.
    La vie est un drame infini…

  43. Tilif :

    @ billy je disais cela pour montrer que ce n est pas parceque  l on est élevé par un père et une mère que l on est nécessairement bien équilibré et que c est l amour, l attention, et l éducation qui feront de nous des personnes bien dans leur peau et dans leur tête.  Que cet amour vienne d un père et d une mère, de 2 mères, ou de 2 pères.  Aprés libre à toi d être sarcastique en demandant l interdiction de l hétérosexualité et d ajouter que l homosexualité protège de tous les maux, si cela peut te rendre plus tolérent et moins égoïste, pourquoi pas ? Et puis cela va changer quoi pour toi de voir des gays se marier mis a part d’exacerber ton ironie que l on devine à peine dans tes propos !  Les mairies vont elle être du jour au lendemain submergées de demande ? Cela va te retirer quoi de tes droits ? Quand il s’agit d’encaisser les impots des gays, ce qu ils font dans leurs lit, on s en fout ! C est de l argent propre ! Mais pour le reste, il est vrai qu il est mieux de les maintenir dans la catégorie des sous citoyens. Vive la Liberté, Egalité, Fraternité à la sauce Billy !
    Quant au passage de la loi pour répondre à ta question et te rassurer, elle sera validée sous peu que tu le veuilles ou non. Comme c est deja le cas dans d autres pays qui semble depuis vraiment perturbés voir même traumatisés et ou  les fondements de la société semblent a jamais bouleversés ! les francais ont votés majoritairement pour Hollande en connaissance de cause. C était écrit noir sur blanc dans son programme. Et oui c est aussi ca la démocratie ! A moins que tu considères que la moitier de nos compatriotes soit des gens qui ignoraient ce léger point de détail du programme d Hollande ?
    Et pour finir vois tu, ma   » bétise sans borne et ma mauvaise foi  » me font préférer le soutien au mariage gay que celui de ta copine de manif Boutin qui n a pas été choquée d’épouser son cousin germain et de lui faire 3 gosses co-sanguain avec  la bénédiction de l Eglise…
     

  44. sympa :

    j’adore cette histoire. On trouve souvent que la simplicité d’un enfant et son innocence le rend comique. Mais ses pensées ne sont pas polluées par le désir. Et ils n’ont pas encore la capacité de contredire. Donc ce qu’il pense est dépourvue de méchanceté et de l’envie d’être entendu ou d’être loué pour ses démonstrations de débats et d’enchaînements d’idées. Ils prennent tout simplement et l’analysent vraiment. Arrêter de polémiquer sur les politiciens, et concentrez-vous plutôt sur leurs idées. Elles peuvent parfois être dépourvues de bon-sens. Ce n’est pas parce que les hommes doivent être égaux qu’il faut oublier tous les autres droits (et notamment ceux des enfants) pour parvenir à cette « égalité universelle ». Concentrez-vous sur l’essentiel!

  45. Chouette :

    Voilà une histoire qui mériterait d’être envoyée à Mr Peillon

    110, rue de Grenelle
    75007 Paris
    Adresse postale : 75357 Paris
    07 SP

    et surtout à Mme Taubira :
    13, place Vendôme
    75001 Paris
    Adresse postale : 75800 Paris

    Bravo! et merci de nous l’avoir fait connaître ; tout cela est si juste!

  46. teubeuwi :

    un ridicule frolant le glauque.

  47. Nicola Sacrilège :

    Par rapport au passage ou l’une des élève pleure en disant qu’elle a besoin d’un papa et une maman. Elle elle à déjà sa famille hétérosexuel même s’ils sont divorcés par conséquence cette loie ne changera rien a ça vie. ça m’énerve les gens qui cherchent à manipuler leurs enfants pour leur faire donner un avis sur un sujet auxquel ils ne connaissent rien. Pour moi c’est une forme de pédophilie.

Trackbacks

  1. Petit traité de tolérance | Commun lundi  

Écrire un commentaire

(*) Mentions requises