Villemagne -le blog

Voyages, Histoire & Écriture
Vous êtes ici : Accueil > Blog > Alexandre le Grand > Blog article: Macédoine : le lourd héritage patronymique d’Alexandre le Grand

Macédoine : le lourd héritage patronymique d’Alexandre le Grand

2 avril 2016 | Publié dans Alexandre le Grand | 6 Commentaires
  Favoris & Partage
188

2300 ans après son règne, l’héritage symbolique d’Alexandre le Grand entretient la polémique entre la Grèce et l’ancienne république yougoslave de Macédoine qui revendiquent tous deux l’appellation de « Macédoine ». Pour régler la querelle qui l’oppose depuis dix-neuf ans à sa voisine ex-yougoslave, à qui elle dénie le droit de porter le seul nom de Macédoine, Athènes soutient une alternative : ainsi, par la voix du ministre grec des Affaires étrangères Dimitris Droutsas, la Grèce accepte que l’ex-république yougoslave de Macédoine puisse s’appeler « Macédoine du Nord ».

Le représentant de l’UE en Macédoine, l’ambassadeur Erwan Fouéré, a pressé Skopje hier, 6 avril, de résoudre rapidement ce différend qui entrave l’entrée de la « Macédoine » à l’Otan et l’ouverture des négociations pour son adhésion à l’Union européenne. La Grèce est le seul pays de l’Union à ne pas reconnaître la constitutionnalité du nom de « Macédoine » pour son voisin du nord.

Selon des sources diplomatiques, le médiateur de l’ONU Matthew Nimetz a proposé que le nom « République de Macédoine » soit conservé pour un usage interne, alors que celui de « République de Macédoine du Nord » serait utilisé pour les relations internationales. De manière similaire, sa proposition de compromis affirme que les passeports des citoyens macédoniens devraient mentionner le nom de « République de Macédoine du Nord » lorsqu’ils sont rédigés en anglais, et de « République de Macédoine » dans la langue macédonienne.

La Grèce craint notamment que si le nom « République de Macédoine » est utilisé, la Macédoine pourrait nourrir des prétentions territoriales vis-à-vis de la province grecque de Macédoine. Toutefois, l’amendement 2 de la constitution macédonienne interdit à l’État macédonien d’envahir d’autres territoires.

Le nouvel État a été admis à l’Onu en 1993 sous le nom provisoire d’ « Ancienne république yougoslave de Macédoine » (ARYM). Aujourd’hui, 113 pays utilisent le nom de « République de Macédoine » et reconnaissent officiellement le nom « Macédoine ». Parmi ceux-ci : la Turquie, les États-Unis d’Amérique, la Russie, la Pologne, la Slovénie, la Chine et la Bulgarie ont reconnu unilatéralement le nom de « République de Macédoine ».

Sources : Euractiv, RIA Novosti

Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :



Écrire un commentaire Lu 6994 fois, 1 aujourd’hui |

Suivre la discussion

6 réponses à : “Macédoine : le lourd héritage patronymique d’Alexandre le Grand”

  1. Klinossophistis :

    Vous vous moquez de la Grèce
    en appelant ainsi ce pays qui n’ a rien à faire avec la Macédoine, sauf une toute petite partie du territoire. Moquez-vous de quelque chose d’ autre. Apprenez l’  Histoire et la Géographie n’ oubliant pas la langue, la civilisation d’ Alexandre.

  2. lauteur :

    Bonjour,

    Sur ce sujet qui reste polémique entre les deux pays, l’article se contente de rappeler certains faits et les positions respectives. Vous aurez également remarqué les guillemets entourant le terme de « Macédoine », manière de signaler aussi que cette appellation est revendiquée par une des parties, et pas acceptée par tous.

  3. Klinossophistis :

    ARYM  usurpe un nom qui ne lui appartient pas du tout, ne faites pas l’  intelligent.

  4. lauteur :

    Merci de rester courtois

  5. Kolevski Mile :

    macedonia for the macedonians
    THE TRUE FOR MACEDONIA

  6. lili-ski :

    Lors de la bataille de Chéronée Philippe de Macédoine et père d’Alexandre se battait-il contre lui-meme lorsqu’il écrasa les Athéniens ? lesquels par la suite ont toujours été sous son joug! Vous falsifier une histoire et vous appropriez d’un nom qui ne vous appartiennent pas! nous avons certe une histoire commune mais vous  n’en avez pas l’exclusivité! En 1913 la Macédoine de l’Egée a été offerte à la Grèce laquelle était insignifiante dans ses frontières anciennes et depuis Le peuple Macédonien de l’Egée (dont ma propre famille) a subit un génocide ; terreur et discrimination , villages entiers rasés et vidés de leur population , interdiction de se dire Macédonien et de pratiquer sa langue son histoire sa culture. L’histoire antique sert d’arme pour sommé un peuple de disparaitre afin qu’un Etat voisin soit le seul à monopoliser son Nom et son histoire. Certains auraient droit à plusieurs noms ; Grècs -Hellènes alors que d’autres n’ont pas droit à leur nom légitime , c’est à dire ; A LEUR EXISTENCE ?

Écrire un commentaire

(*) Mentions requises