Villemagne -le blog

Voyages, Histoire & Écriture
Vous êtes ici : Accueil > Blog > Livres, Voyages > Blog article: Mongolie : Le temple d’Ongui Hiid dans la cité perdue

Mongolie : Le temple d’Ongui Hiid dans la cité perdue

21 août 2016 | Publié dans Livres, Voyages | Écrire un commentaire
  Favoris & Partage
Dans ce pays de nomades aux habitations de toile, les seuls bâtiments sont les édifices religieux ou ce qu’il en reste. Et chaque temple, chaque pan de mur fût-il au bord de l’effondrement devient important et attachant parce qu’il contient toute une histoire, et s’élève comme un point de repère dans ce monde mouvant.

Nous partons assez tôt et arrivons vers midi à Ongui Hiid, un ancien temple au milieu des montagnes. C’est une sorte de ville en ruines sur plusieurs kilomètres carrés de part et d’autre d’un cours d’eau assez torrentueux pour ce milieu de désert. Des fondations et des pans de mur en brique s’élèvent comme autant de lambeaux, témoignage de la violente répression des années 1930. Un seul temple a été partiellement reconstruit, ainsi qu’une tour de guet qui servait plutôt de minaret pour appeler à la prière. Du temps de sa splendeur, ce haut lieu était appelé temple doré car de loin on voyait briller les toits et les stupas recouverts d’or. À présent cela ressemble plutôt à une ville fantôme.

 
Feuilleter le carnet de route : Mongolie – Les cavaliers de la steppe

Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :



Écrire un commentaire Lu 2662 fois, 2 aujourd’hui |

Écrire un commentaire

(*) Mentions requises