Villemagne -le blog

Voyages, Histoire & Écriture
Vous êtes ici : Accueil > Blog > Livres, Voyages > Blog article: Mongolie : Séance de photographie sous une yourte

Mongolie : Séance de photographie sous une yourte

6 juin 2012 | Publié dans Livres, Voyages | Écrire un commentaire
  Favoris & Partage
Dans toutes les yourtes, sur un des coffres peints de couleurs vives trônent les « trésors » de la famille, d’autant plus importants que la place est comptée : un poste de radio, un petit moulin à prières, un thermos, un objet bouddhique, et puis, presque toujours, un petit cadre surchargé de photos aux couleurs délavées ; tout l’album de la famille est là, pris sans doute par des photographes de passage.

Ce matin, après le petit déjeuner, nous prenons en photo toute la famille. Aogui et sa femme ont mis leur habit « du dimanche » ; ils posent au pied du lit du fond, la place d’honneur. Cela ressemble à une séance de photo des années 1880 : mari et femme posant très sérieusement devant l’objectif du photographe avec le meilleur décor de la maison dans le fond. Devant le succès rencontré, nous prenons d’autres photos tout aussi impayables avec d’autres membres de la famille venus des yourtes situées à quelques centaines de mètres. Aogui et sa femme nous ont reçus si gentiment que nous avions l’impression d’être chez nous.

Aogui nous offre à chacun quatre osselets en signe de chance. Nous avons donné de la pharmacie et des cigarettes car je voyais depuis quelques jours Aogui se rouler du tabac dans du papier journal pour fumer. Agnès donne un T-shirt à la belle-sœur d’Aogui, une jolie jeune femme ponant dans ses bras un enfant d’un an environ. La jeune mère revient un peu plus tard avec une barrette décorée pour Agnès. Durant toute la journée, nous avons vu les différents membres de la famille entrer, sortir, discuter et manger : père, belle-sœur, neveux et nièces vont et viennent : en apparence une grande vie de communauté.

 
Feuilleter le carnet de route : Mongolie – Les cavaliers de la steppe

Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :



Écrire un commentaire Lu 816 fois, 1 aujourd’hui |

Écrire un commentaire

(*) Mentions requises