Villemagne -le blog

Voyages, Histoire & Écriture
Vous êtes ici : Accueil > Blog > Histoires de pèlerins > Blog article: Premiers pèlerinages organisés à Rome

Premiers pèlerinages organisés à Rome

25 janvier 2017 | Publié dans Histoires de pèlerins | Écrire un commentaire
  Favoris & Partage
Arrivée de la procession de la Fête-Dieu à l’ancienne basilique Saint-Pierre de Rome – Livre d’heures du cardinal Farnèse - 1546

C’est à l’occasion du jubilé de l’année sainte de 1575 que les premiers pèlerinages organisés vers Rome virent le jour. Cette année-là, la plupart des pèlerins ne voyagèrent pas seuls vers Rome ou avec des compagnons rencontrés au hasard de la route. Les confraternités des villes d’Italie organisèrent chacune des groupes pour les membres afin qu’ils se rendent ensemble jusqu’à Rome pour y gagner l’indulgence. 140 vinrent des villes, châteaux et domaines de Toscane, 15 de Lombardie, 42 des Marches, 40 de l’Ombrie, 54 de la région de Sabine, 35 des Abruzzes, plus de 30 du royaume de Naples, plus de 75 de la campagne et des environs de Rome. Au total on dénombra lus de 440 groupes différents, chacun comprenant un grand nombre de pèlerins.

Le jubilé de 1575 fut ouvert par Grégoire XIII. Les princes de Bavière et de Clèves y assistaient. On vit à Rome, à cette époque, l’illustre poète Torquato Tasso dit Le Tasse, auteur de la Jérusalem délivrée, et le saint archevêque de Milan, Charles Borromée. Ce dernier pontife fit nu-pieds les visites des églises. Il distribua d’abondantes aumônes, lava les pieds des pèlerins et les servit à sa table. On y fut témoin d’une magnifique procession qui représentait le triomphe de l’Église. On y vit figurer les pénitents de Ninive, les prophètes, les apôtres, les évangélistes, les docteurs, qui environnaient un superbe char de triomphe.

Une procession à peu près semblable se fit remarquer à Rome pendant le Jubilé de 1600. Les mystères de l’Ancien Testament y étaient représentés. On y vit le sacrifice d’Abraham, l’échelle de Jacob, Judith portant la tête d’Holopherne, et puis encore les évangélistes, les martyrs, les docteurs. Il s’y fit des processions composées d’un nombre prodigieux d’assistants. Ainsi, le premier dimanche d’octobre, il y en eut une composée de vingt-cinq mille individus des deux sexes. Le second dimanche, jour auquel on célébrait la fête du saint Rosaire, on compta dans la procession plus de cinquante mille personnes et dix-huit cardinaux.

D’après J.-B.-E. Pascal, Origines et raison de la liturgie catholique, 1859
et F. & G. Lanzi, Les pèlerinages romains, Bayard Editions-Centurion, 1999

Lire l’article complet : Histoire des jubilés

Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :



Écrire un commentaire Lu 2680 fois, 2 aujourd’hui |

Écrire un commentaire

(*) Mentions requises