Villemagne -le blog

Voyages, Histoire & Écriture
Vous êtes ici : Accueil > Blog >

La longue traversée de Tristan vers le pays d’Yseult

Sognefjord Norvège(voir sur la carte) « Tristan supplia tant, que le roi Marc consentit à son désir. Il le porta sur une barque sans rames ni voile, et Tristan voulut qu’on déposât seulement sa harpe près de lui. À quoi bon les voiles que ses bras n’auraient pu dresser ? À quoi bon les rames ? À quoi […]

30 octobre 2019 | Publié dans Livres, Voyages | Écrire un commentaire | [Lire la suite…] Favoris & Partage

La jeunesse, la force, la grâce, la majesté et le désespoir

« L’Enlèvement de Polyxène est la seule statue moderne de la loggia sur la place du Palazzo Vecchio à Florence : composition pyramidale de taille colossale à quatre personnages, taillée au XIXe siècle par Pio Fedi dans un unique bloc de marbre. Troie vient de tomber aux mains des Grecs. Dans la ville en flammes, livrée […]

12 septembre 2019 | Publié dans Livres | Écrire un commentaire | [Lire la suite…] Favoris & Partage

« Nous étions 560, entassés dans les entrailles de cette carcasse… »

Pèlerins russes vers Jérusalem, à bord d’un navire dans le port de Beyrouth « Le voyage des paysans russes à Jérusalem est certainement le phénomène le plus remarquable de la vie russe [du début du XXe siècle]. Son histoire est une grandiose poésie nationale épique. L’événement dont je parle est quelque chose d’unique et d’éclatant dans […]

29 juillet 2019 | Publié dans Histoires de pèlerins | Écrire un commentaire | [Lire la suite…] Favoris & Partage

Un diplomate russe orthodoxe justifie son pèlerinage à Rome (1697)

Très jaloux de leur indépendance vis-à-vis du pape, les orthodoxes se rendent rarement en pèlerinage à Rome et lui préfèrent Jérusalem. (Au XIXe siècle, des milliers de Russes, pour la plupart de pauvres gens, se rendirent en Terre sainte). C’est pourquoi le pèlerinage qu’entreprit en 1697 Boris Petrovitch Cheremetyev, boyard, chef militaire et diplomate proche de […]

Une travestie guide Lamartine dans Rome

Dans Graziella, Lamartine raconte l’idylle qu’il noua à 20 ans en Italie avec une fille de pêcheurs. En marge de l’aventure amoureuse, l’écrivain romantique évoque aussi la Rome éternelle qu’il découvre en compagnie d’un guide singulier : La jeune fille était une cantatrice, élève et favorite de David. Le vieux chanteur la conduisait partout avec lui, […]