Villemagne -le blog

Voyages, Histoire & Écriture
Vous êtes ici : Accueil > Blog > Histoires de pèlerins > Blog article: Un savant demande au pape de prêter des manuscrits du Vatican (855)

Un savant demande au pape de prêter des manuscrits du Vatican (855)

13 juillet 2017 | Publié dans Histoires de pèlerins | Écrire un commentaire
  Favoris & Partage
Enluminure de l'Évangile carolingien de Sainte-Croix de Gannat - IXe siècle
Dès le Haut Moyen Âge, les échanges entre « intellectuels » se pratiquaient en Europe. Ainsi, à l’époque carolingienne, Loup de Ferrières, abbé de Saint–Pierre de Ferrières, dans le Gâtinais, envoya deux moines à Rome auprès du pape Innocent Benoît III. Outre l’aspect religieux du voyage au siège de la Chrétienté, l’abbé réclamait des livres qu’il n’avait pas réussi à se procurer en Gaule.

« Nos frères et collègues en prêtrise, Adulfe et Acaric, ayant entrepris pour la gloire de Dieu un pèlerinage volontaire et étant, non sans beaucoup de peine, parvenus enfin au tombeau des très saints apôtres et des autres saints, nous les recommandons spécialement à votre mansuétude. Daignez leur témoigner une bonté légitime et les instruire avec soin des coutumes ecclésiastiques qui sont diversement observées selon les lieux afin que, par leur intermédiaire, les règles suivies à Rome nous parviennent. […]

Puisque les parents doivent amasser des trésors pour leurs enfants [Paul, 2nde épître aux Corinthiens, 12, 14], comme le déclare le docteur des Nations, et que nous désirons être vos fils très obéissants, nous demandons l’envoi par l’entremise desdits frères, en un manuscrit de vénérable antiquité, des commentaires de saint Jérôme depuis le sixième livre exclusivement jusqu’à la fin dudit prophète. Si nous les obtenons, nous ne manquerons pas, après les avoir fait rapidement transcrire, de les renvoyer à Votre Sainteté. Car, dans notre pays, il a été impossible de trouver nulle part un manuscrit qui dépasse le sixième livre, et nous souhaitons recouvrer chez vous ce qui nous paraît faire défaut à notre petitesse.

Nous demandons encore le traité De l’orateur de Cicéron et les douze livres de l’ Institution oratoire de Quintilien, qui tiennent en un petit volume. De ces deux derniers auteurs, nous avons des parties mais nous désirons en obtenir de vous la totalité. Dans la même intention, nous demandons le commentaire de Donat sur Térence. De ces auteurs, nous aurons soin de vous restituer fidèlement les œuvres, en même temps que le manuscrit de saint Jérôme si, avec la permission de Dieu, votre libéralité nous les accorde. »

(Correspondance de Loup de Ferrières, trad. et éd. par L. Levillain, 1927, t. II, lettre n° 100)

 
Lire l’article complet : Deux moines érudits en voyage

Psautier d'Utrecht - IXe siècle
Psautier d’Utrecht – IXe siècle

 

Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :



Écrire un commentaire Lu 4077 fois, 3 aujourd’hui |

Écrire un commentaire

(*) Mentions requises