À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Synode des Familles et Chemin de Saint Jacques, témoignage d'espérance en Christ Webcompostella Les chemins de Saint Jacques Conseils pratiques et éclairages spirituels Accueil L'Association Bureau et Objectifs Les Webhospitaliers Nous rejoindre Adhésion Webcompostella Faire un don Dons Paypal Prière des Hospitaliers Forum Archives Archives évènements Archives témoignages Archives historiques Guides et Listes La Créanciale Commande Voie du Puy Commande Piémont Liste hébergements < 12,01 EURuros Plan chemin St-Joseph Guide des Haltes par quantité Evitement Montbonnet Information Recherche hospitalier Devenir hospitalier Infos normes Nos Partenaires Voir et lire Recevoir Infos sur les normes Editoriaux Nous contacter Pape François Recherche Recherche avancée Inscription à la newsletter Haltes chrétiennes Saints de la route Beautés de la nature Art sacré Prier Saint Jacques Vie du chemin La Lettre de l'Hospitalité Hospitalité... Témoignages Rencontres... Voir et Lire Evénements Préparation Fiches Etapes Spirituelles Livres et équipements Etapes et hébergements Préparation spirituelle Transport Les routes Le Puy en Velay Tours Vézelay Arles Piémont du Massif Central Arles Piémont Pyrénéen Assise et Rome Depuis le Mont St-Michel Après L'Eglise en chemin Fiches du langage pèlerin Dossiers Webco Hospitalité âme du Chemin Téléchargements Pour aider webcompostella: Accueil  >  Vie du chemin  >  Témoignages  Recommander cette page     Version imprimable Synode des Familles et Chemin de Saint Jacques, témoignage d'espérance en Christ Jean-Marc LUCIEN, accueillant des pèlerins de Saint-Jacques dans sa maison à l'Hospitalité Chrétienne Pèlerins d'Emmaus à Saint-Privat d'Allier souhaite initier un projet de témoignage sur l'un des points les plus contestés du Synode des Familles Un témoignage rendu indispensable après l'appel du Pape François à réfléchir pendant un an sur notamment le problème complexe des divorcés remariés et de leur place dans l'Eglise. Soyons franc, ma première réaction, après la lecture du texte final de ce premier Synode des familles,  fut très négative ! Notamment le fait de voir la partie évoquant le cas des divorcés remariés complètement exclue de l'expression de « la Relatio Synodi » adoptée par les pères synodaux. J'ai même exprimé, à l'un ou l'autre de mes amis, une certaine colère proche de la désespérance et une envie d'abandon de mes relations avec l'Eglise. Et puis j'ai prié et suis revenu sur ma première approche...! Le Pape nous demande de travailler pendant un an dans les diocèses à réfléchir à la lumière de tous les échanges qui ont eu lieu durant ce Synode, notamment sur les points où aucun accord n'a pu émerger ce qui concerne particulièrement la réponse de l'Eglise à la situation des divorcés remariés impliqués dans la vie même de l'Eglise. Je me suis posé cette question : comment mener une réflexion sur un tel sujet sans les témoignages de ceux qui vivent cette situation au quotidien ?  Comment provoquer cette élan de partage auprès de ceux qui souvent préfère rester dans le silence et la solitude ou le simple partage avec le confesseur, et amener dans nos diocèses une prise de conscience et une acceptation de s'ouvrir et de partager avec ceux qui vivent dans cette impression de rejet de la Communauté Chrétienne...? Depuis bientôt dix ans, j'accueille avec mon épouse dans ma maison à Saint-Privat d'Allier les pèlerins de Saint Jacques, notre lieu d'hospitalité est aussi un lieu de partage et de prière, je suis en relation avec la paroisse pour l'accueil à l'église des pèlerins, des prêtres de passage...et nous avons fait (sans en tirer nulle gloire) l'objet de reportages remplis de vérité sur notre démarche chrétienne et l'importance de notre présence spirituelle à la fin de la première étape du Chemin vers Saint-Jacques aussi bien dans "La Croix" que dans le "Jour du Seigneur" ou dans d'autres revues plus spécialisées pèlerinage. Mais qui connait vraiment mon histoire ? Qui peut aujourd'hui imaginer que je partage cette situation évoquée plus haut de "divorcé remarié" ? Mon évêque bien sûr et quelques prêtres du diocèse qui ont eu l'information de ma part avant que l'on crée cette Hospitalité Chrétienne, des prêtres liés au Chemin et à l'Accueil des pèlerins, des Soeurs hospitalières, quelques pèlerins avec qui nous avons partagé sur cette question du divorce lors de leurs passages chez nous...et c'est tout ! J'ai toujours voulu rester sobre et discret sur cette question et sur ma situation, mais aujourd'hui il me semble qu'il est temps de mettre mon témoignage à la disposition de ceux qui désirent réfléchir chrétiennement à la réponse que l'Eglise se doit d'apporter à ce difficile sujet ; réponse forcément complexe, presque individualisée,  et certainement différente dans le temps, si l'on parle du passé ou de l'avenir ! Ce témoignage, je souhaite le présenter de différentes manières que je vais détailler ci-dessous mais rien n'est exhaustif dans mon approche : - Je vais présenter ce témoignage sous la forme d'une série de 4 entretiens et d'une conclusion dialoguée, avec une personne d'autorité théologienne, ce témoignage sera édité dans un livret d'une soixantaine de pages au format du guide des Haltes Chrétiennes, que les habitués du site connaissent bien. Je suis à votre écoute pour en trouver le financement sur mon email - Je lancerai un appel à nos amis des différents médias, qui ont su en son temps présenter notre accueil pour qu'ils réfléchissent eux aussi à ce qui pourra être fait avec mon témoignage, pour qu'il soit porté auprès de ceux qui devront dans travailler dans les diocèses sur le sujet des divorcés remariés. - Je le transmettrai aussi aux autorités de mon diocèse mais aussi à celles des diocèses traversés par le Chemin de Saint-Jacques et qui oeuvrent sur ce chemin à l'évangélisation des cheminants. Les entretiens porteront sur quatre périodes de mon histoire qui résumeront, je l'espère, mon chemin de Foi avec : - Ma jeunesse (1958 - 1970) de 10 à 22 ans, le rôle de l'Eglise pré et post Vatican II dans mon éveil spirituelle. - Les années mariage - divorce, (1972 -1986), les causes et l'absence des communautés chrétiennes dans mon cheminement. - Les années "misère" (1987 - 1998), temps de désespérance et de désert spirituel, les échecs et la désolation dans l'absence d'écoute mais aussi d'appel de la part de l'Eglise. - La re-conversion, (1998 - ce jour) l'Appel et la main tendue du Christ pour se mettre à Son service, au-delà des habitudes et des conventions ecclésiales pour être son témoin là où Il a demandé que je sois.  Dans le dialogue de conclusion j'essayerai d'esquisser quelques pistes de réflexion autour des thèmes qui mériteraient à mon sens et à la lumière de mon vécu d'être partagés entre chrétiens et d'être portés dans les prières de chacun. J'ouvre les commentaires sur cet article et je vous remercie de toutes vos réponses. Amitiés Jacquaires à toutes et tous. Jean-Marc LUCIEN Accueil pèlerin de Saint-Privat d'Allier Jean-Marc Lucien Lu 5 fois Ajouter un commentaire Dans la même rubrique : Le deuxième sac à dos du pèlerin de Saint Jacques Au départ du Puy en Velay la voie de Saint-Joseph d'Espaly de plus en plus empruntée Les Anges sur le chemin de Saint Jacques Le sens du pèlerinage chez les Protestants L'Atelier Marie-Dominique du Monastère de Prouilhe Un Notre Père magnifique pour Noël Quand on reçoit la grâce de Dieu, si on pouvait réaliser combien c'est un privilège - Michel DELPECH Message de Noël de Mgr Brincard Monseigneur Marc AILLET évêque de Bayonne, nouveau coordinateur du Chemin de Saint-Jacques Monastère Sainte Claire à Cormontreuil - Préparons Noël 1 2 3 4 5 Agenda Dans le forum Et après ? (51) Le chemin du Nord - Camino del Norte (6) Les autres chemins de pèlerinage (25) Règles du forum (2) Se préparer (159) Découvrir le Chemin vers Assise Webcompostella©2002-2008 Accès membres | Plan du site | Syndication Proposer un article Devenir hospitalier