À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Émile Linarès / Un homme en chemin | Le Journal de Saint-Denis Saint-Denis Vendredi 07 Novembre Matin Après-midi Soir Pluie Dégagé °C 12.7°C 9.9°C A la une Actualités Sports Culture Portraits Services... Photothèque Recevoir la newsletter ok s'identifier Plan du site | Vous êtes ici : accueil >Portraits > Émile Linarès / Un homme en chemin OK Contact AU FIL DE L'ACTUALITÉ 05/11/2014 10:44 UN POLICIER TUÉ 21/10/2014 14:42 VIDE GRENIER SOUS LE SOLEIL 20/10/2014 18:07 100 ANS ET DES DESCENDANTS 10/10/2014 17:08 LA MAIN FINE DÉFILE 07/10/2014 15:42 OCTOBRE ROSE : ON DÉPISTE ! 30/09/2014 12:44 FABIEN BIEN CHAMPÊTRE 30/09/2014 12:36 CARREFOUR INAUGURÉ 23/09/2014 12:14 SÉMARD SOUS LE SIGNE D'AMBLARD 23/09/2014 12:00 LA PAROLE DE JAURÈS A PORTÉ 17/09/2014 16:44 LE THÉÂTRE A PARADÉ EN VILLE 17/09/2014 16:27 NOCES DE DIAMANT 17/09/2014 15:54 PRÈS DE 10 % DE CHÔMEURS DIONYSIENS EN PLUS 16/09/2014 15:37 PINEL INAUGURÉ 10/09/2014 15:21 IL Y A 100 ANS... 10/09/2014 15:12 AMITIÉ AU FÉMININ 29/03/2014 22:14 LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS AU STADE DE FRANCE

Derniers articles publiésLe service social toujours « en souffrance » Depuis le 30 octobre, 22 agents sur 50 sont en droit[...] Deux ans après les « Vendredis de la colère », le[...]Réforme des rythmes scolaires : la Ville assouplie l'heure de sortie Depuis la mise en oeuvre des nouveaux rythmes scolaires, la[...]Côté commerce / Lannois en ligne Existe-t-il encore des Dionysiens qui ignorent l'existence de[...]Les locataires HLM appelés à élire leurs représentants Les élus sortis des urnes vont siéger au conseil[...]Du 18 novembre au 15 décembre, les locataires de tous les[...]Émile Linarès / Un homme en chemin Grand sportif devant l'Éternel, il a accompli 130[...]L'allure est sportive, la parole fluide, l'érudition en[...]Blocus lycéen, au tour de Suger Vendredi 7 novembre, alors que le lycée Paul-Éluard[...] Les articles les plus commentésEté chaud à Cosmonautes Le quartier des Cosmonautes a connu un été mouvementé et une[...] | 42 réaction(s)Des élus mobilisés pour plus de policiers Une vieille revendication va prendre un tour nouveau.[...] | 38 réaction(s)Ces militants malgré tout accros au PSAdrien Delacroix le dit en riant. « La bonne nouvelle du jour,[...] | 31 réaction(s)Les profs du collège Dora-Maar ont invoqué leur droit de retrait Les enseignants du collège Dora-Maar ont invoqué leur[...] | 29 réaction(s)« Ces actes barbares n'ont rien à voir avec l'Islam » Lundi 29 septembre, une soixantaine de personnes s'est[...] | 27 réaction(s)Droit de retrait au lycée Suger Jeudi 16 octobre, de nombreux enseignants du lycée[...] | 20 réaction(s) Télécharger le JSD N° 1017 en PDFJSD 1017 Portraits Émile Linarès / Un homme en chemin Grand sportif devant l'Éternel, il a accompli 130 kilomètres sur le chemin de Compostelle au printemps 2014. Depuis, il n'a qu'un voeu : que le parcours jacquaire au départ de Saint-Denis soit enfin balisé. L'allure est sportive, la parole fluide, l'érudition en ébullition. Jeune retraité de la fonction publique hospitalière, Émile Linarès, Dionysien d'adoption, est un inconditionnel de la ville des Rois de France. « J'ai travaillé comme directeur d'hôpital en province puis en Seine-Saint-Denis et j'ai eu un véritable coup de foudre pour Saint-Denis. Ce mélange des cultures me procure du plaisir et me rappelle Oran, ma ville natale, où petit j'entendais parler toutes les langues », se souvient ce fils de Pied-Noir hispano-alsacien. Pleinement investi dans la vie de la cité, il est, à 66 ans, sur tous les fronts associatifs. Cours de français avec Africains sans frontières, écrivain public chez Mots et Regards, fréquentation assidue de El Hogar, le centre culturel espagnol... « À un moment, j'ai eu envie de lever le pied », confie-t-il en souriant.Et lever le pied, pour lui, ça veut dire l'allonger. Avaler 130 kilomètres pour rallier les deux communes espagnoles de Sarria à Saint-Jacques-de-Compostelle. Voyage extraordinaire, exploit sportif ou pèlerinage initiatique, il y a mille raisons d'emprunter le chemin de Saint-Jacques. Pour Émile Linarès, c'est l'amour d'une quête plus culturelle que spirituelle qui le lance, au printemps 2014, sur la trace des pèlerins, en compagnie d'Antoine, son petit-fils de 16 ans et demi. Partis de Galice, les deux marcheurs parcourent « 25 kilomètres par jour environ » en portant un sac « de 7 ou 8 kg » sur le dos. Le poids de l'effort pour mériter Saint-Jacques, ses rencontres humaines, ses paysages extraordinaires. « N'allez pas croire que je suis cul-béni ! En fait, j'aime l'histoire religieuse »« On a traversé une rivière à gué sur des blocs de grès disposés par les Romains, traversé des forêts de chênes ou d'eucalyptus plantées par les Arabes, fait des haltes dans des petits villages dont les noms espagnols portent en eux les racines arabes... »Intarissable sur la vie de Jacques, « pêcheur sur le lac de Tibériade avant d'être saint » et piètre évangélisateur « avec seulement huit ou neuf Espagnols ralliés à la chrétienté », Émile Linarès sait aussi se transformer en un passionnant prof d'histoire. Et quand il s'interrompt, c'est pour lancer dans un éclat de rire : « Avec tout ça, n'allez pas croire que je suis cul-béni ! En fait, j'aime l'histoire religieuse. » Pour preuve, il est aussi adhérent de Compostelle 2000, une association jacquaire qui propose des promenades parisiennes. « On y découvre des univers insoupçonnés, des ruelles, des venelles, des cours privées qui portent l'emblème de la fameuse coquille. » Hélas, à Saint-Denis, tout change : « Les chemins du Nord qui convergent ici tombent dans l'oubli au pied de la cathédrale. Il n'y a aucun marquage au sol. De quoi y perdre la foi ! »Pour garder le cap, Émile rappelle que la route de Compostelle, « premier chemin culturel d'Europe » est un enjeu économique et touristique majeur. « Quel dommage de vivre dans un lieu chargé d'histoire et de voir que personne ne s'intéresse au balisage du chemin de Saint-Jacques. » Bien décidé à repartir l'année prochaine en chemin, il reprendra son bâton de pèlerin pour faire avancer le balisage dionysien. La route sera sans doute longue, mais en bon philosophe, il sait déjà « que nul n'est prophète en son pays ». Véronique LopezPublié le 07-Nov-2014 16:24 | Actualisé le 07-Nov-2014 17:30 | Lien vers cet article | Imprimer l'article | Envoyer cet article à un ami | 0 réaction(s) | Réagir à l'articlePseudonyme* Titre Commentaire*Code de sécurité Cliquez ici si le code est illisible.Recopiez les 5 caractères du code de sécurité*(*) Champs obligatoiresEnvoyer la réactionATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension. Petites annonces Déposer une annonce Consulter les annonces Portraits ÉMILE LINARÈS En direct Contact (c) LeJSD 2008-2011 | création : SEMI-K | 0 réaction(s)