À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Pèlerinage. Un Compostelle breton en marche - Bretagne - Le Télégramme, quotidien de la Bretagne Accédez au menu Accédez au contenu Recherchez sur tout le site Actualité Bretagne Sports Loisirs Annonces Brest Lannion Lorient Quimper Rennes Saint-Brieuc Saint-Malo Vannes Brest Lannion Lorient Quimper Rennes Saint-Brieuc Saint-Malo Vannes Actualité Monde France Economie Toute la rubrique Economie Entreprise Agroalimentaire Emploi Formation Faits divers Débats People Santé Bretagne Toute la rubrique Bretagne Mer Politique Education Spered ar vro Sports Toute la rubrique Sports Football Toute la rubrique Football Ligue 1 Ligue 2 Stade Brestois FC Lorient Stade Rennais EA Guingamp Basket Toute la rubrique Basket Pro A Pro B Etendard de Brest UJAP Quimper Hand Cyclisme Voile Toute la rubrique Voile Café de la Marine Hippisme Autres sports Classements Direct Loisirs Toute la rubrique Loisirs Télévision Cinéma Musique Multimédia Livres Recettes Jeux / Concours Histoire Voyage Annonces Avis de décès Petites annonces Emploi Formation Immobilier Annonces légales Abonnez-vous au Télégramme Déjà inscrit ? Mot de passe oublié ? Rester connecté Connexion Vous êtes déjà abonné au journal ? Profitez gratuitement et à tout moment de votre journal en version numérique Activez votre accès numérique Vous n'avez pas encore de compte ? Créez votre compte et recevez gratuitement la newsletter... Inscrivez-vous Publier Nous contacter Paramétrer Se déconnecter Abonnez-vous au Télégramme Bretagne Mer Politique Education Spered Ar Vro La Bretagne des lecteurs Pèlerinage. Un Compostelle breton en marche 29 novembre 2014 à 07h24 / Jacques Chanteau / commentaires De gauche à droite, Philippe Abjean, président des Chemins du Tro Breiz, Gilles Le Marec, directeur du pays touristique du Léon, et Nicolas Floch, maire de Saint-Pol-de-Léon, annoncent qu'un premier tronçon du « Compostelle breton » sera inauguré au printemps. (Photo J. C.) Un pèlerinage reliant les cathédrales bretonnes avec des possibilités d'hébergement gratuit dans des chapelles : c'est le souhait d'une association qui se met actuellement en place. Long de 700 à 800 km, ce premier pèlerinage circulaire reliera les sept cathédrales bretonnes qui se dressent sur la route des chemins permanents du Tro Breiz, lequel fut ressuscité il y a 20 ans (*). Il est prévu que le circuit se prolonge ensuite jusqu'aux cathédrales de Rennes et de Nantes. Pour l'euro symbolique, des chapelles abandonnées sont actuellement acquises. Celles-ci seront restaurées en vue d'accueillir les marcheurs désireux de faire une pause ou d'y passer la nuit. Aujourd'hui, les porteurs du projet sont propriétaires de cinq chapelles et cinq autres sont en cours de négociation. Dans trois à quatre ans, une cinquantaine de ces édifices devraient ouvrir leurs portes. Vers un label européen Les maires des communes où se situent les sept cathédrales sont sur le point de créer une association qu'ils pourraient baptiser « Tro Breiz Europe ». Mercredi, les élus créeront un comité de pilotage et un dossier sera prochainement constitué en vue de décrocher le label « Itinéraire culturel européen ». Attribué par le Conseil de l'Europe, ce label est à la fois une reconnaissance mais aussi une source de financements européens. Une distinction qui pourrait être décernée d'ici un an. Bien avant d'attendre cette labellisation, un premier tronçon sera inauguré au printemps prochain, entre Saint-Pol et Morlaix. Le tracé du parcours définitif est annoncé pour 2018 ? 2019. 50.000 pèlerins par an « Parmi les 240.000 pèlerins et randonneurs qui emprunteront cette année les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, nous pouvons en attirer 20 % au début, c'est-à-dire 50.000 personnes par an », estime Philippe Abjean, président de l'association des Chemins du Tro Breiz. « Les cathédrales seront les fils conducteurs de ce pèlerinage », ajoute-t-il. « Et, nous voulons que les cathédrales soient des centres touristiques et attractifs de la ville », insiste Nicolas Floch, maire de Saint-Pol-de-Léon. « Ce pèlerinage sera un outil de développement touristique et économique pour la région et notamment pour les petits villages où se trouveront les chapelles. Cela fera marcher les commerces, comme les épiceries », précise Gilles Le Marec, directeur du pays touristique du Léon. « Un produit convivial » Toujours selon Gilles Le Marec, ce projet de « Compostelle breton » sera aussi l'occasion de « faire découvrir ou redécouvrir la Bretagne aux Bretons. En 2014, 35 % des visiteurs étaient des Bretons ». « Ce pèlerinage, conclut Nicolas Floch, redonnera une nouvelle jeunesse au Tro Breiz historique ». * Chaque année depuis 1994, les marcheurs accomplissent une des sept étapes entre Saint-Pol-de-Léon, Tréguier, Saint-Brieuc, Saint-Malo, Dol-de-Bretagne, Vannes ou Quimper. Imprimer Télécharger Envoyer Tweeter Abonnez-vous au Télégramme Lire aussi Tro Breiz Philippe Abjean Nicolas Floch Saint-Pol-de-Léon pèlerinage L'ESPACE DES LECTEURS Réagir à cet article Chez vous Accédez à toute l'actualitéde votre commune Finistère Morbihan Ille et Vilaine Côtes d'Armor DÉBATS DU JOUR Les carnets d'Anna Cabana. « Je t'aime... moi non plus » Lettre ouverte à Vladimir Poutine UMP. La responsabilité de Sarkozy Europe. Qui ne tente rien n'a rien Suivez tous les débats sur Notre sélection Présidence de l'UMP. Quels candidats sont passés par la Bretagne ? 24 novembre 2014 à 17h27 3 commentaires Qui, au soir du 29 novembre, sera désigné président de l'UMP ? A quelques jours de la fin de la campagne pour prendre... Avortement. Il y a 40 ans, Simone Veil se battait pour l'IVG 25 novembre 2014 à 18h00 C'est une figure emblématique du féminisme. Nommée ministre de la Santé en 1974, Simone Veil fait adopter le projet... Les plus lus Nantes. Quelques débordements en marge de la manifestation "contre les violences policières" Nantes. Quelques débordements en marge de la manifestation "contre les violences policières" 22 novembre 2014 à 19h14 4 commentaires Prostitution. « On ne vend, ni n'achète le sexe » Prostitution. « On ne vend, ni n'achète le sexe » 28 novembre 2014 à 09h14 5 commentaires Briec. Elle chute du pont en voulant prévenir du danger Briec. Elle chute du pont en voulant prévenir du danger 25 novembre 2014 à 13h28 commentaire   Vidéos Toutes les VIDEOS WEBDOC Cyclisme. Les 20 dates clés de la carrière de Bernard Hinault Quintuple vainqueur du Tour de France, deux fois vainqueur de la Vuelta, trois fois vainqueur du Tour d'Italie... Au... Lire la suite Je m'abonne Le Télégramme sur les réseaux sociaux Abonnez-vous au Telegramme Lisez le Télégramme sur mobile et tablette ACTUALITÉ Monde France Economie Bourse Fait divers People Santé Nono Débats BRETAGNE Brest Lorient Quimper Rennes Saint-Brieuc Saint-Malo Vannes ------------- Mer Education Politique Spered ar vro SPORT Football Basket Hand Cyclisme Voile Hippisme Autres sports Classements Direct LOISIRS TV Ciné Musique Multimédia Livres Recettes Jeux concours Histoire Voyage ANNONCES Avis de décès Petites annonces Emploi Formation Immobilier Annonces légales SERVICES Newsletter Mobile / Appli Recherche Recrutement Publicité RSS ------------- Météo Blogs BOUTIQUE Abonnement Journal en téléchargement Billetterie Vente Photos Vente de Unes QUI SOMMES-NOUS ? - MENTIONS LÉGALES - CGU - CGV - CONTACT Les sites du groupe Télégramme : Le Télégramme | Le Télégramme Mobile | Bretagne.com | Immo-Ouest.com | RegionsJob | MaFormation | Viamédia | Bretagne-marchespublics | Regions-annonceslegales | Mer et Marine | Pen Duick | Route du Rhum | Transat AG2R LA MONDIALE | NetPME| Transat Bénodet-Martinique