À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Embouteillages sur la route de Compostelle - Anarchy C'EST LE CHAOS. ENTREZ DANS LA FICTION0 : 00 : 00 : 00Urgent : Le Général Crelcel veut "protéger la capitale" Toute l'actuPreviouslyLes HérosVos personnagesTimelineLes FlashsLa SérieLe RomanTous les appelsWhat the FAQ ?mot de passe oublié ?   Créer un compte   0 pointsSe déconnecter Embouteillages sur la route de CompostellePublié le 30 Nov 2014 à 19:58 - Mis à jour à 19:58Tags : pèlerinage- CompostellePartagez0Tweet  00La crise dans laquelle sombre le pays depuis quelques semaines a fait renaître le sentiment religieux chez une majorité de français. Ainsi, les chemins de pèlerinages sont pris d'assaut. Lourdes n'a jamais été autant visitée, tout comme les chemins de Compostelle qui sont foulés par plusieurs centaines de pèlerins chaque jours."Marcher nous donne redonne du courage. Voir autant de monde sur les routes, nous fait croire à une issue heureuse à cette crise qui nous parait sans fin." Odile, la cinquantaine, marche depuis maintenant cinq jours sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Partie d'Orléans, elle s'est raccroché à un petit groupe de quatre personnes, avec qui elle a déjà noué des liens d'amitiés.Si pour elle traverser l'Hexagone pour rejoindre l'Espagne est une première, Marc, n'en n'est lui, pas à son coup d'essai. Néanmoins, il s'étonne de l'affluence des pèlerins, habituellement moins nombreux à transhumer sur les chemins français. "J'ai déjà fait le pèlerinage trois fois et clairement il n'y avait pas autant de monde! C'est surprenant! En même temps c'est une bonne chose, je suis ravi de constater que la foi est de retour dans notre pays!" confie ce boucher à la retraite en réajustant son grand k-way rouge.Une tactique pour passer la frontièreTous les croyants ne voient pourtant pas ce flot de pèlerins d'un si bon oeil. En effet, pour certains ce pèlerinage serait un moyen déguisé de passer la frontière espagnole sans être inquiété, alors qu'actuellement aucune sortie de territoire n'est tolérée.  Des centaines de personnes partent chaque jour vers l'Espagne, mais l'aspect spirituel est le plus souvent une préoccupation mineure. Les pèlerins cherchent avant tout à quitter la France tout en échappant aux contrôles aux frontières." nous rapporte LaRose.À Saint-Jean-Pied-de-Port, un des points de passage vers l'Espagne, les gendarmes en faction au poste frontière confessent ne pas contrôler les pèlerins. "Comment voulez vous que l'on départage le bon grain de l'ivraie? C'est impossible donc nous laissons passer tout le monde. C'est l'idée même de pèlerinages qu'il faudrait interdire!" lance Hubert, tout en interpellant un automobiliste.L'explosion des traficsDepuis quelques semaines, les habitants des villages du chemin de Compostelle constate une explosion des trafics en tout genre. Vente de paniers citoyens au triple de leurs prix, vente de vélos ou de chevaux à prix prohibitifs, rien ne décourage ceux voulant profiter des ces croyants en attente d'un signe divin. "Ils pensent tous qu'ils obtiendront le Salut en traversant le pays. Ils sont prêts à tout pour obtenir des vivres afin de pouvoir continuer leur route" confie un habitant de Périgueux qui a tenu à garder l'anonymat. "Et pour ceux qui ne veulent qu'une chose, passer la frontière, là c'est encore mieux, j'ai vendu mon vieux vélo rouillé 200 euros! Une aubaine!" poursuit-il. On imagine mal comment cet exode massif pourrait prendre fin puisque pour le moment, les quatre gouvernements en fonction n'ont pas réussi à ce mettre d'accord sur la question.   CommentairesSuivre le LiveAnarchy partoutTéléchargez l'application Anarchy Témoignez dans anarchyEnvoyez vos photosDéposez vos vidéosWhat the FAQA proposContactez-nousPartenairesCréditsMentions légalesCGUAnarchy sur France4.frProduit par :En partenariat avec :Avec le soutien du :Développé par : Votre navigateur n'est pas à jourMettez à jour votre navigateur pour voir ce site correctement. Mettre à jour mon navigateur maintenantFermer