À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Europe I, l'Histoire et le Pèlerin Nouveaux regards sur Compostelle, le pèlerinage et les chemins de Saint-Jacques Tromper en transformant une légende en histoire, c'est en oublier l'esprit Tromper en transformant une légende en histoire, c'est en oublier l'esprit Moteur de recherche sur tous les sites de la Fondation Articles signalés Un pèlerinage espagnol devenu européen Le retable de l''église Santiago el Real à Logroño Récits de pèlerinages Pèlerinage, hospitalité, évangélisation Les mythes de l'apôtre Jacques Une vision renouvelée de Compostelle Les chapitres du site Compostelle, pèlerinage et société Pèlerins et pèlerinages Patrimoine Histoire Société Spiritualité Le Patrimoine Mondial Compostelle-Cordoue " Un document exceptionnel, et sur le pèlerinage, et sur l'époque ". Jérôme Garcin à Denise Péricard-Méa. L'homme à cheval sur les chemins de Compostelle, 1963 1963, l'aventure commence, 4 cavaliers emboîtent le pas d'Henri Roque pour rejoindre Saint-Jacques de Compostelle. Accompagnés depuis le Somport par 4 officiers espagnols, ils atteignent leur but le 28 juin 1963. Partis pour une aventure sans lendemain, comme pour un défi, on découvre, ils découvrent, qu'ils ont été les pionniers de la reconversion du cheval dans la société d'aujourd'hui, qu'ils ont montré le chemin à tous les pratiquants d'équitation d'extérieur. Galeries Saumur 18 avril Réception (15) L'Homme à cheval vers Compostelle (15) Les années saintes du XXe siècle (3) Les fresques de la vie de l'apôtre Jacques à Montrouge (8) Le blog des conseils de Pierre Conseils pratiques aux pèlerins Quelques mots clés chemins de Compostelle UNESCO Codex Calixtinus Patrimoine mondial Compostelle pèlerinage René de La Coste-Messelière Charlemagne Matamore tombeau Franco saint Jacques Commémoration nationale chemins Conseil de l'Europe Pampelune Aigoland 1948 Henri Roque relique Vista Alegre Chamole restauration Toulouse abbé Batlle année sainte Béranger de Landorre histoire Godescalc Benoît XVI Accueil  >  Compostelle, pèlerinage et société Europe I, l'Histoire et le Pèlerin Plusieurs lecteurs de notre dernière Lettre d'information dans laquelle nous avions cité une émission d'Europe I nous ont demandé des précisions. Nous les apportons ci-dessous, mais de façon encore incomplète car le podcast téléchargé est incomplet. 17/12/2014 Une émission d'Europe I Cette émission du 10/12/2014 , était présentée dans la série AU COEUR DE L'HISTOIRE. Elle comprenait deux parties présentées ainsi par le site de la radio : Franck Ferrand consacre aujourd'hui une émission au pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle, en Espagne. Il reçoit Jean-Christophe Rufin, auteur d'Immortelle randonnée, qui vient d'être réédité en folio chez Gallimard. 15:05 L'INTÉGRALE - Saint Jacques de Compostelle 15:10 LE RÉCIT - Un pèlerin Enfants du Bon Dieu ou canards sauvages ? Le pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle, en Espagne est effectivement un sujet qui méritait d'être traité dans cette série Au coeur de l'histoire, Le faire guidé par Jean-Christophe Rufin pour « pérégriner de concert avec lui » était à l'évidence une bonne idée. L'originalité de son livre et l'absence de références historiques rendaient le projet difficile. Mais plus que d'histoire, il s'agissait de faire la promotion d'une nouvelle édition. Chacun sait que pour vendre il faut flatter le public donc lui raconter ce qu'il connaît et non déranger ses certitudes. Europe I me rappelle cette remarque du rédacteur en chef d'un hebdomadaire catholique, spécialiste du pèlerinage, qui m'a dit un jour « je partage vos idées mais je ne peux pas les publier, elles ne plairaient pas à mes lecteurs ». La plupart des émissions ayant pris ce livre pour thème ou invité son auteur se sont efforcées de les faire rentrer dans le moule des idées convenues. Europe I n'a pas dérogé à la règle. Il est bien dommage que le dicton « il ne faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages »  que rappelle l'auteur de ce livre (p. 19) n'ait pas inspiré les réalisateurs de cette émission. Le récit de Jean-Christophe Rufin est celui d'un homme libre qui a marché sans a priori, avec un esprit éveillé auquel on n'en raconte pas. Fuyant les sentiers faciles, il a préféré l'étape de montagne qui lui a permis de « sentir le souffle de Dieu » (p. 192). Il n'est pas parti du Puy. Ce fut pourtant le point de départ choisi par l'émission pour un parcours de 750 km qui ne  conduit pas à Compostelle mais à Roncevaux. Ce chemin contemporain qui part du Puy est le plus fréquenté. Il faut cependant toute l'imagination recommandée par le présentateur pour le relier aussi directement qu'il le fait à Godescalc. Il n'en manque d'ailleurs pas pour décrire sa suite, dont l'histoire ne dit rien, sinon qu'elle était nombreuse. Passons sur le point de départ ! Mais faire partir les pèlerins au soleil couchant, même avec une description très poétique, ne se réfère, à notre connaissance ni à un document historique ni à la pratique pèlerine. Tout le discours de cette émission sous le signe de l'histoire s'attachait plus à l'énumération des étapes (parfois curieusement nommées escales)  et à la description de monuments du chemin qu'à l'histoire du pèlerinage. Et quand l'histoire était abordée, le récit donnait sans le dire priorité à la légende. Ainsi en a-t-il été de la présentation de la dômerie d'Aubrac. Décrire l'Aubrac comme « désolé et désertique » rappellera des souvenirs à la plupart des pèlerins contemporains. Le dire de l'époque de la construction des bâtiments quand l'Aubrac était couvert de forêts est anachronique. Les « foules de populations brassées par le chemin » n'ont pas manqué dans les paysages décrits. Sur ce point, le Pèlerin aurait peut-être pu jeter le doute comme dans son livre (p. 164). Son avis n'a pas été sollicité. Mais il a aussi écrit que « Jacques Coeur a passé son enfance à voir passer des Jacquets » ! (p. 257). On l'imagine donc prompt à cautionner ces foules importantes déferlant sur la voie du Puy. Couverture de la première édition ronéotée du guide du chemin du Puy L'apogée du pèlerinage au XIIe siècle et le dernier Livre du Codex calixtinus, « ancêtre des guides » font partie des poncifs qu'il ne fallait pas oublier. Un Pèlerin qui « ne savait rien de Compostelle avant son départ », ne pouvait guère les contredire. Ni lui ni le présentateur ne savent, que les souvenirs de saint Jacques au long de ce chemin contemporain, ont été choisis comme repères pour le tracer dans les années 1970. Ce sont des témoins de dévotions à saint Jacques qui ont existé avant le chemin. La coutume de brûler les vêtements a laissé des souvenirs à Compostelle. On y montre, sur les toits de la cathédrale, un endroit si étroit qu'il est difficile d'imaginer de gros volumes de vêtements. Des récits de pèlerins évoquent cette pratique. Elle a été ressuscitée par les pèlerins contemporains sur les bords de l'Océan. Elle symbolise la renaissance, l'abandon du vieil homme à l'issue du pèlerinage.   En écoutant l'émission, nous entendu des mentions du Matamore ou du rôle de Pétain, questions historiques que nous ne pouvons malheureusement pas commenter sans disposer de leur énoncé précis. Mais questions que ce site traite amplement. Une part notable de l'émission a été consacrée aux motivations et aux réflexions du Pèlerin qui ne relèvent que de son histoire personnelle et de ses talents littéraires mais pas de l'histoire du pèlerinage. Elles sont par contre intéressantes pour comprendre le pèlerinage contemporain mais ce n'était pas le sujet de l'émission. Il y a un mythe, une magie de Compostelle que le Pèlerin a bien sentis. Montrer comment ils se sont construits au XIXe et au XXe siècle, ferait un bon sujet d'histoire contemporaine.   Lu 2 fois Fondation Ferpel Ajouter un commentaire Dans la même rubrique : Saint Jacques passeur des âmes - 01/11/2014 Des millions de pèlerins de Saint-Jacques - 01/11/2014 Compostelle : entre pèlerinage et modernité ? - 14/09/2014 Compostelle dans les diocèses de France en 1884 - 20/01/2006 Panorama historique et nouvelle vision de Compostelle - 26/06/2014 Chemins de Compostelle : promouvoir un véritable patrimoine commun - 25/06/2014 A défaut d'année sainte, une année franciscaine - 31/01/2014 Le personnage énigmatique de l'enfeu n°4 de l'Hôtel Saint-Jean de Jérusalem à Toulouse - 12/12/2013 1 2 3 4 5 Compostelle, pèlerinage et société | Compostelle-Cordoue | Pèlerins et pèlerinages | Patrimoine | Les bonnes pages Sortir des sentiers battus Un nouveau service de la Fondation Inventaire du patrimoine jacquaire Abonnement à la Lettre Adhérer à la Fondation Documents à télécharger (7) Parmi les livres de la Fondation La Fondation sur Internet Le plus vaste réservoir d'informations sur saint Jacques et Compostelle. Le portail de la Fondation Liens avec toutes les publications de la Fondation sur Internet. Accès à 10 ans d'archives et publications de la Fondation sur Internet. Une mine d'informations. Livres et Médias, actualités et brèves Présentation de livres et articles sur saint Jacques et Compostelle. Attention aux événements et nouvelles brèves avec quelques articles de fond. Revue électronique de la Fondation La seule revue électronique consacrée à saint Jacques et Compostelle dont les articles soient soumis à un comité scientifique. Carnet de recherches Présentation de résultats de recherche ponctuels, informations et questions, pour mettre en relation des chercheurs de toutes spécialités, intéressés par les pèlerinages et leurs résonances dans la société. Chemins de Compostelle et Patrimoine mondial Comment tirer parti de l'inscription des chemins de Compostelle au Patrimoine mondial ? Ce site présente les réflexions et propositions de la Fondation sur ce sujet. Il est destiné à devenir une plateforme d'échanges avec les organismes concernés. L'encyclopédie de saint Jacques et Compostelle Pour ceux qui pratiquent le chemin, en vivent ou en parlent souvent à tort et à travers, 1000 définitions, à la fois historiques, géographiques, thématiques, pratiques, biographiques, critiques et parfois humoristiques . Elles tordent parfois le cou à certains lieux communs et erreurs trop répandues et renouvellent la vision du pèlerinage à Compostelle et des cultes à saint Jacques. Accueil Galerie Téléchargements Forum Liens http://www.saint-jacques.info Fondation David Parou Saint-Jacques Plan du site | Syndication | Powered by WM