À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

« Vivant, c'est le plus important » - SudOuest.fr samedi 10 janvier 2015 À la une Communes Sport Faits Divers Économie Annonces samedi 10 janvier 2015 À la une Communes Sport Faits Divers Économie Annonces Flash info Tous nos articles sur l'attentat contre Charlie Hebdo Exclusivité abonnés Votre édition du soir est disponible sur soir.sudouest.fr Article réservé aux abonnés « Vivant, c'est le plus important » 0 commentaire Publié le 10/01/2015 à 06h00 Figure du centrisme girondin, le maire de Barsac, victime d'un AVC début 2013, a profité de ses voeux hier soir pour annoncer son retrait définitif de la vie publique. Sans regrets. Philippe Meynard : « Mon retrait est dé-fi-ni-tif ». © Photo Archives C. D. Publicité Propos recueillis par Publicité Benoît Lasserre b.lasserre@sudouest.fr « Sud Ouest ». Vous avez annoncé hier soir à la population de Barsac que vous abandonniez la vie politique. Philippe Meynard. « Choisir, c'est renoncer », disait André Gide. On ne peut pas avoir un pied en dedans et un en dehors. Les trois derniers mois de 2014 ont été difficiles pour moi mais ma rééducation aux Grands-Chênes va se terminer, même si j'aurai encore besoin de soins, et je me suis demandé ce que j'allais faire. J'ai 44 ans et je suis passionné depuis toujours par l'intérêt général. En même temps, j'ai réchappé par miracle à un terrible AVC début 2013 avec dix jours de coma. Les AVC touchent 130 000 personnes par an, 60 000 en meurent et plus de 40 % des survivants font une rechute dans les cinq ans qui suivent. Ces chiffres font réfléchir, surtout quand les médecins vous interdisent tout stress, toute rivalité, toute adversité. Ce n'est pas très compatible avec la vie politique, vous en conviendrez. Concrètement, que signifie votre retrait de la vie publique ? Ce retrait interviendra à la fin de mon arrêt de travail, dans six mois, un an ou trois ans, je ne sais pas. Pour des raisons administratives compliquées à expliquer, je ne peux pas démissionner de mon mandat de maire. Je suis donc en arrêt de travail, mais je tiens à préciser que je ne coûte rien à la commune. Mon mandat de conseiller régional s'achève en décembre, je ne me représenterai pas malgré les demandes de certains de mes amis centristes. Et ce retrait est dé-fi-ni-tif. Mais, moralement, les choses sont désormais claires vis-à-vis de Dominique Cavaillols, qui assume l'intérim et, dès lundi, s'installera dans mon bureau de maire, vis-à-vis de mon équipe et vis-à-vis de tous les Barsacais même si, à part quelques-uns, personne ne m'a fait de remarques sur le fait que je restais maire sans assumer la fonction. À la fin de mon arrêt de travail, je démissionnerai et Dominique sera élu maire. Il n'y a aucune ambiguïté là-dessus. Vous avez un quart de siècle de vie politique derrière vous. Aucun regret ? Je suis vivant, c'est le plus important. Je me réveille le matin, content de me réveiller. La vie politique comme vous l'entendez ne me manquera pas. Je suis d'abord un idéaliste et je ne pouvais plus endurer la méchanceté en politique. Le summum a été atteint lors de l'implantation de l'aire d'accueil des gens du voyage. J'ai été victime de ragots, de diffamation. J'ai entamé une thérapie pour ne pas péter un câble. Je pars, content de ce que j'ai fait même si tout n'est pas parfait. Au fond, c'est ce que j'aimais faire : rendre service aux gens. Je reste un militant avec ses convictions. Ce que je ne ferai plus par la politique, je le ferai par d'autres moyens. En vous engageant sur l'AVC, par exemple ? Je suis disponible si on a besoin de moi. Si je marche beaucoup pendant la journée, c'est parce que j'ai accepté de participer à une étude médicale sur les bienfaits de la marche dans le post AVC et dans la prévention. Le 3 mai, je vais d'ailleurs partir pour parcourir les 1 100 kilomètres du chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Un périple de deux mois où je parlerai des AVC, ainsi que du don d'organes. Et puis j'écris un livre où je relate tout ce qui m'est arrivé. Notamment les heures qui ont suivi mon réveil post-coma et où j'ai dit à Alain Juppé, qui venait me rendre visite et que j'ai tutoyé pour la première fois, qu'il serait le prochain président de la République, mais élu pour un seul mandat. Peut-être l'AVC m'a-t-il rendu devin ? Je ne lui dirai pas merci, par respect pour toutes les victimes, mais il m'a ouvert les yeux et je n'ai jamais été aussi apaisé que maintenant. Barsac Voir tous les commentaires Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ? Se connecter DECOUVREZ L'OFFRE SUD OUEST DIGITAL Le journal numérique DU MATIN + Accès EN CONTINU à l'intégralité des contenus + "L'EDITION DU SOIR", le tout depuis le web, mobile et tablette. S'abonner à partir de 1EUR par mois Article Suivant Le voyage de leurs rêves Publicité Edition abonnés 0 « Vivant, c'est le plus important » Figure du centrisme girondin, le maire de Barsac, victime d'un AVC début 2013, a profité de ses voeux hier soir pour annoncer son retrait définitif de la vie publique. Sans regrets. Propos... 0 Le voyage de leurs rêves Un couple hongkongais avait découvert Bordeaux et la Gironde lors du Wine and Dine Festival dans leur ville.   Ils ont posé dans un grand sourire pour la photo avec un mathusalem 2008 du... Découvrir l'édition abonnés Les Plus +commentés +partagés 392 Attentat contre Charlie Hebdo : le FN exclu de la marche républicaine 354 Dammartin : les frères Kouachi tués 240 Cinq morts, dont le preneur d'otages, dans le supermarché à Paris 123 Polémique sur la marche pour Charlie Hebdo : "Ce sont les citoyens qui décident", dit Hollande 100 Gironde : des salariés dissuadés de porter le badge "Je suis Charlie" 70 En vidéo, le prêche sans concession de Tareq Oubrou à la mosquée de Bordeaux 22 Terroristes islamistes : "C'est la même mécanique que pour les nazis" 65 Jeannette Bougrab, compagne de Charb : "Il a été exécuté" 3 Libourne : trois postiers priés de retirer leur badge "Je suis Charlie" 100 Gironde : des salariés dissuadés de porter le badge "Je suis Charlie" Aucun commentaire Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article Publicité L'essentiel Prises d'otages, fusillades et assauts : que s'est-il passé, quel bilan ? Attentat à Charlie Hebdo : les mobilisations prévues ce week-end dans le Sud-Ouest En vidéo, le prêche sans concession de Tareq Oubrou à la mosquée de Bordeaux Quand les journalistes de BFMTV discutent au téléphone avec les preneurs d'otages Publicité Édition abonnés Profitez des avantages numériques Le journal du matin + Accès intégral aux contenus + l'Édition du soir Voir l'Édition du Soir Abonné papier ? Activez votre accès S'abonner à partir de 1EUR Les Plus +commentés +partagés 392 Attentat contre Charlie Hebdo : le FN exclu de la marche républicaine 354 Dammartin : les frères Kouachi tués 240 Cinq morts, dont le preneur d'otages, dans le supermarché à Paris 123 Polémique sur la marche pour Charlie Hebdo : "Ce sont les citoyens qui décident", dit Hollande 100 Gironde : des salariés dissuadés de porter le badge "Je suis Charlie" 70 En vidéo, le prêche sans concession de Tareq Oubrou à la mosquée de Bordeaux 22 Terroristes islamistes : "C'est la même mécanique que pour les nazis" 65 Jeannette Bougrab, compagne de Charb : "Il a été exécuté" 3 Libourne : trois postiers priés de retirer leur badge "Je suis Charlie" 100 Gironde : des salariés dissuadés de porter le badge "Je suis Charlie" Publicité Annonces Maison / Villa 140m² - 350 000 EURBARSAC Maison / Villa 80m² - 140 000 EURBARSAC Maison / Villa 80m² - 115 000 EURBARSAC CITROEN JUMPER 16 250 EUR MERIGNAC Déposez gratuitement votre annonce En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. Découvrez l'offre Sud Ouest Digital: Le journal en PDF + l'Edition du soir + accès en illimité aux articles web et applis S'abonner à partir de 1EUR Suivez-nous Inscrivez vous à la newsletter Je m'inscris Suivez l'actualité de la commune de votre choix Agen Anglet Angoulême Arcachon Auch Bayonne Barbezieux Bergerac Biarritz Biscarrosse Blaye Bordeaux Cognac Dax Hendaye Jonzac La Rochelle Langon Libourne Marmande Médoc Mont-de-Marsan Nérac Oloron Orthez Pau Périgueux Rochefort Royan Saintes Saint-Jean-de-Luz Saint-Jean d'Angély Sarlat Terrasson Tonneins Villeneuve-sur-Lot Toutes les communes Aller voir le site @sudouest Suivre @sudouest Votre email Vous devez saisir votre email Valider Découvrez les applications Sud Ouest Depuis votre mobile ou tablette, ne manquez rien de l'actualité de la région. Voir les applications Tweeter Newsletter Recevez tous les jours l'essentiel de l'actualité avec la newsletter Sudouest.fr. Voir un exemple Saisissez votre adresse e-mail puis complétez votre inscription S'inscrire à la newsletter Envoyer par email Cet article vous intéresse, partagez-le avec vos amis. Votre adresse email Adresse email du destinataire Votre message Recevoir une copie du mail Envoyer