À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Compostelle en culotte courte | France info En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. - En savoir plus et gérer ces paramètres. Fermer X Aller au contenu principal radiofrance.fr france inter france info france bleu france culture france musique fip mouv' les orchestres maison de la radio france info En direct réécouter Connexion Plus En direct réécouter Connexion Plus Retrouver toute l'actu, les analyses, les débats écouter le dernier journal A toutes saveursLes plantes aromatiques en cuisine accueil actu vie quotidienne culture & médias programmes nos partenariats podcasts vidéos Économie Justice Politique Éducation Société Faits divers Monde Europe sports Transports Santé Sciences High-Tech Environnement consommation emploi bourse Livre Musique Expos & Spectacles Jeux Vidéo Cinéma Médias Programmes podcasts Journalistes concert évènement sportif exposition festival film livre presse salon spectacle en ce momentRéforme du collège Serge Atlaoui #maplanete Festival de Cannes 2015 Eurovision 2015 AccueilprogrammesVoyage, mode d'emploi2014-2015 Compostelle en culotte courte Voyage, mode d'emploi par Ingrid Pohu dimanche 24 mai 2015 Céline Anaya Gautier et son fils Santiago sur le chemin de Compostelle © Céline Anaya Gautier Et si vous partiez sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle avec de jeunes enfants ? C'est ce qu'a entrepris la photographe Céline Anaya Gautier qui vient de publier "Dis maman, c'est encore loin Compostelle ? " (Ed. Le Passeur). Dans ce récit de voyage, elle raconte son périple aux côtés de son fils, le bien nommé Santiago. L'an dernier, le 23 juin précisément, Céline Anaya Gautier est partie faire le pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle en compagnie de son fils Santiago, alors âgé de 7 ans. Leur objectif : relier Saint-Jacques-de-Compostelle depuis Nogaro dans le Gers, soit 1 054 km. Au final, Céline et Santiago sont même allés au-delà en parcourant 1200 km en 43 jours pour se rendre à Cabo Fisterra (la "fin des terres"). Mère et fils se sont entraînés plusieurs mois avant le départ avec des randonnées de minimum 15 km en forêt de Fontainebleau. Santiago a voyagé léger, dans son sac à dos de 3 kg, il a emporté: "trois paires de chaussettes, deux paires de culottes, un t-shirt, un pantalon, un rubis cube, quelques livres et un couteau suisse." Et combien d'heures de marche par jour ? "On ne s'est pas arrêtés une seule journée, souligne Céline Anaya Gautier. On marchait une moyenne de 25 km par jour. On a toute une journée pour les faire, on partait très tôt le matin vers 6 heures, on marchait pendant 5 heures, ensuite une pause de trois heures et on poursuivait pendant trois heures l'après-midi. On se balade ! Dans les villes, à la campagne." Santiago sur le chemin de Compostelle © Céline Anaya Gautier Leurs mots d'ordre ? Chaque jour de marché est un jour de gagné ! Et vivre l'instant présent. "On voit plein de bonnes choses, on peut se faire beaucoup d'amis, on mange ensemble et c'est tout simplement merveilleux", sourit Santiago. Le jeune garçon n'est pas près d'oublier ses amis pèlerins venus des quatre coins du globe Alain, Sergio, Gran Zapato... Durant ce grand voyage, il a gouté pour de vrai à la nature. En prenant le temps d'observer ce qu'il y avait dans les arbres, sous les pierres... Et bien d'autres découvertes..."J'ai touché la langue d'un taureau, quand je suis monté dans un gros tracteur." Et parmi les autres pépites à contempler il y avait aussi : "une pomme pleine de fourmis, un bélier avec la peau sur les os dans une montagne, et des aigles qui allaient contre le vent." Les Pyrénées et le passage de la frontière entre la France et l'Espagne reste l'une des étapes préférées de Santiago et Céline. "Toute la journée, on marche entre les moutons, les vaches, les chevaux. Santiago a découvert ce qu'est une frontière." Le duo a aussi apprécié la traversée en quatre jours du désert de Meseta en Espagne. Une plaine de 200 kilomètres à environ 900 mètres d'altitude, sans arbres. Dur, dur physiquement. "C'est une épreuve sportive et Santiago a compris que son corps, c'est sa maison." Une aventure qui fait marcher le corps et l'esprit. "Quoi qu'il arrive c'est spirituel, qu'on soit croyant ou pas. Cela peut passer par la méditation. Quand on marche, parfois il fait froid, chaud, il pleut donc on s'enferme en soi-même parce qu'on n'a pas envie de parler et donc on est dans une logique de réflexion pour se mettre face à soi-même." De cette longue marche, Céline et Santiago en ont tiré chacun une leçon de vie. "C'est un beau voyage pour apprendre à connaitre son enfant. On marche main dans la main, c'est une belle façon de se rencontrer." L'un des plus beaux moments de communion fut bien sûr l'arrivée à la messe de midi dans l'église de Saint-Jacques de Compostelle. Santiago -qui signifie "Saint-Jacques" en français- est allé comme il dit au bout de son chemin. "Et maintenant, ajoute sa maman, il sait c'est que rien n'est impossible dans la vie." Côté budget, Céline et Santiago ont dépensé en moyenne 30 euros par jour (hébergement dans les gîtes inclus). Et ce, en mangeant des glaces ! Ecouter écouter l'émission disponible jusqu'au 16/02/2018 podcastvia iTunes via RSS Ingrid Pohu Thèmes Sports Autres sports Vie quotidienne Environnement Saint-Jacques de Compostelle chemin Gers Espagne commentaires réagissez Ajouter un commentaire Ajouter un commentaire Expliquez-nous... le payement dématérialisé le vendredi 22 mai 2015 Voir toutes les vidéos À la une Mariage pour tous en Irlande: le "yes" l'emporte La Suède remporte l'Eurovision, la France est 25e Burundi: le chef d'un parti d'opposition assassiné Football L'AS Monaco arrache la Ligue des Champions, l'OM 4e Municipales en Espagne: l'esprit des indignés fait trembler le pouvoir central Publicité Le top 3 de l'antenne Transportez-moi Les transports font leur cinéma Question d'immobilier Louer sa résidence principale pendant ses vacances : un bon plan ? Le mot de l'éco "Uberisation" : l'avènement de l'auto-entrepreneur ? Toute l'antenne > L'image du jour Des milliers de manifestants en France contre Monsanto Voir toutes les images du jour Inscrivez-vous pour assister au 2ème mouvement Voir toutes nos visites virtuelles Nous suivre facebooktwittersoundclouddailymotioninstagramitunesgoogleplus Publicité Tweet Tweeter France Infocontactécouterdirectprogrammespodcastsfréquencesthématiquesactu - économie, politique, éducation, société, faits divers, sports...vie quotidienne - transports, santé, sciences, high-tech, environnement...culture & médias - livre, musique, expos & spectacles, jeux vidéo & gaming...nos partenariatstous les articlesnos communiqués de presseapplis mobilessur Iphonesur Androïdnous rejoindrefacebooktwitterdailymotionservicesbourse - emplois'abonnerpodcasts - rss haut de pageradiofrance.frmédiateurmentions légalesannonceursfréquencesRadio France décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liensLa fréquentation de ce site est certifiée par l'OJD