À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Echos de la 1ère rencontre mondiale, Compostelle 4-6 juin 2015 Nouveaux regards sur Compostelle, le pèlerinage et les chemins de Saint-Jacques Transformer une légende en histoire, c'est en oublier l'esprit Plus de 110 nationalités en 2014 à Compostelle Chercher sur tous les sites de la Fondation Les chapitres du site Compostelle, pèlerinage et société Pèlerins et pèlerinages Patrimoine Histoire Société Spiritualité Le Patrimoine Mondial Compostelle-Cordoue Articles signalés Un pèlerinage espagnol devenu européen Le retable de l''église Santiago el Real à Logroño Récits de pèlerinages Pèlerinage, hospitalité, évangélisation Les mythes de l'apôtre Jacques Une vision renouvelée de Compostelle " Un document exceptionnel, et sur le pèlerinage, et sur l'époque ". Jérôme Garcin à Denise Péricard-Méa. L'homme à cheval sur les chemins de Compostelle, 1963 1963, l'aventure commence, 4 cavaliers emboîtent le pas d'Henri Roque pour rejoindre Saint-Jacques de Compostelle. Accompagnés depuis le Somport par 4 officiers espagnols, ils atteignent leur but le 28 juin 1963. Partis pour une aventure sans lendemain, comme pour un défi, on découvre, ils découvrent, qu'ils ont été les pionniers de la reconversion du cheval dans la société d'aujourd'hui, qu'ils ont montré le chemin à tous les pratiquants d'équitation d'extérieur. Galeries Saumur 18 avril Réception (15) L'Homme à cheval vers Compostelle (15) Les années saintes du XXe siècle (3) Les fresques de la vie de l'apôtre Jacques à Montrouge (8) Le blog des conseils de Pierre Conseils pratiques aux pèlerins Quelques mots clés chemins de Compostelle UNESCO Compostelle Patrimoine mondial Codex Calixtinus pèlerinage René de La Coste-Messelière Matamore Charlemagne saint Jacques Franco tombeau Commémoration nationale chemins Conseil de l'Europe Henri Roque Pampelune Aigoland 1948 histoire relique Vista Alegre Le Puy Chamole restauration Toulouse abbé Batlle année sainte Béranger de Landorre Benoît XVI Accueil  >  Compostelle, pèlerinage et société Echos de la 1ère rencontre mondiale, Compostelle 4-6 juin 2015 Cet article propose des échos très divers de la première rencontre mondiale des associations des amis des chemins de Saint-Jacques 14/06/2015 Pourquoi cette rencontre mondiale à Compostelle ? Le président du gouvernement de Galice et la directrice du tourisme ont accueilli en des termes voisins les participants à cette première rencontre mondiale, donnant dans leur mot d'accueil les raisons de l'organisation de cette rencontre. Ces invitations et cette rencontre avaient pour objet principal de remercier les associations, " piliers du pèlerinage " qui " diffusent le chemin ". Elles sont les ambassadeurs bénévoles de ce qui est devenu une " marque espagnole ", cet ensemble de chemins qui est comme un " pays sans frontières ", avec ses coutumes et son patrimoine. Pays du pèlerinage, force spirituelle, réponse aux fondamentalismes. Hommage a été rendu aux associations facteurs de paix Comme une entreprise réunit parfois ses fournisseurs, le Xacobeo a souhaité honorer et remercier ses fournisseurs de pèlerins. Sans leur travail multiforme et bénévole, la Galice et Compostelle perdraient une part importante des ressources que génère le pèlerinage. Quelles associations ? Répertoire des associations invitées Le répertoire des associations édité pour cette rencontre recense 340 associations de 33 pays. (L'unique association des Etats-Unis étant comptée pour 22, en tenant compte de ses 21 chapitres, équivalents aux associations locales européennes). Pour la France, nous n'avons pas pris en compte l'ACIR qui n'est pas une associations de bénévoles mais une association d'administrations. Le gouvernement de Galice a invité un représentant de chacune de ces associations. 154 représentants de ces associations ont répondu à cette invitation, souvent accompagnés de membres de leur association, puisqu'au total, ce sont environ 350 personnes de 24 nations qui se sont réunies à Santiago du 4 au 6 juin 2015. La France pionnière au service de Compostelle L'intervention de Jeanine Warcollier Le 4 juin à Compostelle, c'est à Jeanine Warcolier, secrétaire générale de la Société Française des Amis de Saint Jacques de Compostelle qu'est revenu l'honneur de prononcer la première allocution de la rencontre mondiale. Elle a retracé les principales étapes de l'action de la Société, montrant tout ce que les chemins de Compostelle doivent à l'initiative de ces intellectuels français hispanisants qui en 1950 se sont associés, à Paris, pour assurer la promotion de Compostelle. Elle a rappelé l'immense activité développée par René de La Coste Messelière dont elle a même fait un membre fondateur de la Société. Elle a souligné deux étapes clés dans la promotion de Compostelle. En 1958, l'initiative de jeunes de Parthenay partis pour Compostelle avec une charrette et une mule et en 1963, la première chevauchée vers Compostelle. La durée de sa communication ne lui a malheureusement pas permis de citer les noms de ces pionniers. Elle n'a pas pu non plus détailler l'oeuvre de la Société dont les initiatives ont parfois précédé les initiatives espagnoles. Espérons que la prochaine rencontre lui permettra d'offrir plus d'informations aux pèlerins de tous horizons qui marchent sans connaître ni l'histoire médiévale ni l'histoire contemporaine.Peu nombreux sont sans doute ceux qui ont entendu parler des comités Saint-Louis et Saint-Ferdinand qui ont pourtant été l'humus spirituel de la naissance des chemins contemporains après la guerre civile et la seconde guerre mondiale. La chevauchée de 1963 Au Somport, Henri Roque et le général commandant la cavalerie espagnole (cl ArchMili) Denise Péricard-Méa a su retrouver et publier le récit de la chevauchée de 1963 due à l'initiative d'Henri Roque, maître randonneur. Il montre l'influence de cette première chevauchée sur les manifestations  organisées par René de La Coste-Messelière pour l'année sainte 1965. Il permet de considérer Henri Roque comme un promoteur de Compostelle. Les relations nouées avec les autorités espagnoles au cours de cette chevauchée ont conduit René de La Coste-Messelière  à faire offrir à la ville de Paris la plaque de marbre apposée sur la tour Saint-Jacques. Cette première publicité majeure pour le pèlerinage galicien n'a jamais été présentée dans son contexte historique. Les travaux de la Fondation conduisent aujourd'hui à suggérer que cette plaque ait un jour sa place dans un musée des chemins de Saint-Jacques. Pourquoi pas à Paris dans la tour éponyme ? Echos de la 2e journée, l'hospitalité L'objet des soins permanents des pèlerins (cl. PMA) Les sessions du vendredi 5 juin avaient pour thèmes la Communication et l'Hospitalité. Chacun des thèmes étant détaillé sous plusieurs aspects et présenté par des intervenants d'associations dont la diversité est apparue très riche. La moins connue, l'association coréenne  aurait 12000 membres ! Elle entretient un bureau à  Madrid pour accueillir les pèlerins qui y arrivent et les aider à " réduire le gap culturel " avant qu'ils ne prennent le chemin. Son souci majeur est la sécurité sur le chemin, une pèlerine coréenne ayant été victime d'un viol. L'association polonaise (www.camino.net.pl), s'est, elle,  présentée comme avide de spiritualité. Toutes les associations européennes s'emploient à tracer des chemins.  Cette activité a été traduite par " compostellisation de l'Europe " qui serait parcourue par 350 " chemins de Compostelle ". Les églises Saint-Jacques en Espagne Implantations d'églises Saint-Jacques en Espagne A l'initiative de la Fédération espagnole des associations des amis du chemin de Saint-Jacques, Camino a publié une carte des 1261 églises sous le patronyme Saint-Jacques dans les diocèses espagnols. Cet outil de travail intéressant pour la connaissance du patrimoine est propre à faire rêver les chercheurs français. La revue Peregrino Cette journée a permis de mieux connaître la revue Peregrino, mise en ligne sur le site : www.caminodesantiago.org. Elle publie des études, dont une sur l'économie du pèlerinage se traduit par l'équation : 1 km à pied = 1 litre d'essence, valable pour des étapes d'environ 20 km/jour. Les échanges sur l'hospitalité ont fait apparaître les problèmes posés par l'augmentation continue du nombre de pèlerins et par les inévitables modifications du tracé du chemin que certains, selon le propos du professeur Cauci von Socken aimeraient voir " immuable comme une cathédrale ". La Fondation David Parou à la rencontre mondiale Les associations avaient été invitées à présenter leurs activités sous forme d'un poster. Pour marquer sa spécificité, la Fondation a choisi de montrer des témoignages de cultes à saint Jacques en France sans relations avec Compostelle. L'illustration la plus importante du poster est un dessin reproduisant les peintures de l'enfeu 4 de l'ancien Hôtel de Saint-Jean de Jérusalem à Toulouse. Cette scène très significative montre saint Jacques faisant face à Satan pour sauver l'âme du défunt. Dès sa première visite, Denise Péricard-Méa a identifié ce personnage. Elle a ensuite décrypté et expliqué cette représentation restée incomprise des archéologues. Les cultes sont illustrés par des images de reliques. Une photographie du sceptre de Charles V au Louvre montre le lien entre la légende de Charlemagne et celle de saint Jacques. Les livres de la Fondation sont représentés par les publications intégrales de récits de pèlerins. Le poster appelle aussi l'attention sur le site d'Inventaire du patrimoine hérité des cultes à saint Jacques et la proposition de coopération pour l'étendre. Lu 11 fois Fondation Ferpel Ajouter un commentaire Dans la même rubrique : La Fondation invitée à Compostelle - 19/05/2015 Le pèlerin qui gobe le poisson de Compostelle - 12/04/2015 Compostelle, l'imbécile et le philosophe - 12/04/2015 Le Camino menacé ou les arroseurs arrosés. - 31/12/2014 Saint Jacques passeur des âmes - 01/11/2014 Des millions de pèlerins de Saint-Jacques - 01/11/2014 Compostelle : entre pèlerinage et modernité ? - 14/09/2014 Compostelle dans les diocèses de France en 1884 - 20/01/2006 1 2 3 4 5 Compostelle, pèlerinage et société | Compostelle-Cordoue | Pèlerins et pèlerinages | Patrimoine | Les bonnes pages Comprendre l'image de fonds d'écran Un nouveau service de la Fondation Inventaire du patrimoine jacquaire Abonnement à la Lettre Adhérer à la Fondation Documents à télécharger (7) Parmi les livres de la Fondation La Fondation sur Internet Le plus vaste réservoir d'informations sur saint Jacques et Compostelle. Le portail de la Fondation Liens avec toutes les publications de la Fondation sur Internet. Accès à 10 ans d'archives et publications de la Fondation sur Internet. Une mine d'informations. Revue électronique de la Fondation La seule revue électronique consacrée à saint Jacques et Compostelle dont les articles soient soumis à un comité scientifique. Carnet de recherches Présentation de résultats de recherche ponctuels, informations et questions, pour mettre en relation des chercheurs de toutes spécialités, intéressés par les pèlerinages et leurs résonances dans la société. Chemins de Compostelle et Patrimoine mondial Comment tirer parti de l'inscription des chemins de Compostelle au Patrimoine mondial ? Ce site présente les réflexions et propositions de la Fondation sur ce sujet. Il est destiné à devenir une plateforme d'échanges avec les organismes concernés. L'encyclopédie de saint Jacques et Compostelle Pour ceux qui pratiquent le chemin, en vivent ou en parlent souvent à tort et à travers, 1000 définitions, à la fois historiques, géographiques, thématiques, pratiques, biographiques, critiques et parfois humoristiques . Elles tordent parfois le cou à certains lieux communs et erreurs trop répandues et renouvellent la vision du pèlerinage à Compostelle et des cultes à saint Jacques. Accueil Galerie Téléchargements Forum Liens http://www.saint-jacques.info Fondation David Parou Saint-Jacques Plan du site | Syndication | Powered by WM