À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Les chemins de Saint-Jacques passent par l'Essonne Ma ville édition abonnés Nous suivre : Se connecter avec Facebook Le Parisien leParisien.fr sur Twitter @le_Parisien Suivre Menu Actualités Sports Culture & Loisirs Le Parisien TV La Parisienne Étudiant À la une Société Faits divers Politique Économie Auto International People Insolite High-Tech Sciences Ma Terre Santé Blogs Interactif En direct Football PSG Les Bleus Euro 2016 Sports IDF Sports Oise Rugby Formule 1 Hippisme Tennis JO 2024 Autres sports Tour de France À la une TV Cinéma Musique Livres Voyages Restaurants Billetterie Actualités Sports Loisirs & spectacles Ile-de-France & Oise La Parisienne Insolite Emissions Mode Beauté People Société Déco Cuisine Santé Horoscope Évasion Forums L'actu étudiant Orientation Jobs et stages Se loger Sortir Forums Photos Participez ! Pratique Abonnés Mon compte Articles exclusifs Les articles Le Fait du jour L'actualité Sports Vie pratique Loisirs & spectacles Les indiscrets Infos locales Commune ou code postal Ma ville PSG Articles exclusifs Journaux Le Magazine Le club Mes informations Mes newsletters Mes achats Me déconnecter Paris Hauts-de-Seine Seine-Saint-Denis Val-de-Marne Seine-et-Marne Yvelines Essonne Val-d'Oise Oise France Actualités Sorties Cinéma Concerts Expositions Soirées Théâtre Transports Info service Administrations Sports Santé Enfants Marchés et vides-greniers Parcs et jardins Immobilier élections Auto / Moto Ma ville édition abonnés Nous suivre : Se connecter avec Facebook Le Parisien leParisien.fr sur Twitter @le_Parisien Suivre Menu Actualités Sports Culture & Loisirs Le Parisien TV La Parisienne Étudiant À la une Société Faits divers Politique Économie Auto International People Insolite High-Tech Sciences Ma Terre Santé Blogs Interactif En direct Football PSG Les Bleus Euro 2016 Sports IDF Sports Oise Rugby Formule 1 Hippisme Tennis JO 2024 Autres sports Tour de France À la une TV Cinéma Musique Livres Voyages Restaurants Billetterie Actualités Sports Loisirs & spectacles Ile-de-France & Oise La Parisienne Insolite Emissions Mode Beauté People Société Déco Cuisine Santé Horoscope Évasion Forums L'actu étudiant Orientation Jobs et stages Se loger Sortir Forums Photos Participez ! Pratique Abonnés Mon compte Articles exclusifs Les articles Le Fait du jour L'actualité Sports Vie pratique Loisirs & spectacles Les indiscrets Infos locales Commune ou code postal Ma ville PSG Articles exclusifs Journaux Le Magazine Le club Mes informations Mes newsletters Mes achats Me déconnecter Paris Hauts-de-Seine Seine-Saint-Denis Val-de-Marne Seine-et-Marne Yvelines Essonne Val-d'Oise Oise France Actualités Sorties Cinéma Concerts Expositions Soirées Théâtre Transports Info service Administrations Sports Santé Enfants Marchés et vides-greniers Parcs et jardins Immobilier élections Auto / Moto Suivez l'actu près de chez vous Actualités Sports Ma ville Culture & Loisirs Le Parisien TV Photos Participez ! La Parisienne Étudiant Pratique Abonnés Toute l'actualité, 05 Juillet 2015, mis à jour à 20h03 Me déconnecter Paramètres Ouvrir Mes informations Newsletters Mes achats Mon compteInscrivez-vous Abonnez-vous : à partir de 1EUR à suivre Circulation Résultats du Bac 14 juillet Idées sorties Météo Se connecter avec Facebook Le Parisien leParisien.fr sur Twitter @le_Parisien Suivre Paris Hauts-de-Seine Seine-Saint-Denis Val-de-Marne Seine-et-Marne Yvelines Essonne Val-d'Oise Oise France Actualités Sorties Cinéma Concerts Expositions Soirées Théâtre Transports Info service Administrations Sports Santé Enfants Marchés et vides-greniers Parcs et jardins Immobilier élections Auto / Moto Massy (91300) ZEN Ma ville Essonne Actualités Les chemins de Saint-Jacques passent par l'Essonne Cédric Saint-Denis | 05 Juil. 2015, 18h04 | MAJ : 05 Juil. 2015, 18h04 Tweeter Vers Brières-les-Scellés, vendredi 3 juillet 2015. Deux pèlerins espagnols, en route vers Saint-Jacques-de-Compostelle, découvrent les paysages contrastés de l'Essonne. (LP/C.S.-D.) Tous les chemins mènent à Rome. Et à Compostelle. Si vous partez de Paris, ils passent par l'Essonne. Chaque année, plus de 200 000 marcheurs rejoignent la ville de Galice, en Espagne, rendre hommage au tombeau de l'apôtre Saint-Jacques (Jacques de Zébédée). Parmi eux, des milliers de Français (8 305 en 2013), qui partent d'un peu partout dans l'Hexagone. L'un des quatre chemins historiques empruntés par les pèlerins depuis le IXe siècle, la via Turonensis (dite la voie de Tours), s'élance depuis le coeur de Paris, à la Tour Saint-Jacques (lire ci-dessous).Près de 1 450 km la séparent de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, soit 72 jours de marche (20 km par jour). Les quatre premières étapes du parcours fait de sentiers de randonnées locales et du GR 655 traversent l'Essonne sur près de 100 km. « Des chemins, il y en a plein. Mais 80 % des pèlerins en France passent par la voie du Puy. Celle de Tours est peu empruntée, constate Adeline Rucquoi, directrice de recherches au CNRS et de la Société française des amis de Saint-Jacques. Les marcheurs évitent Paris parce qu'il n'y a pas de gîte pour les accueillir. Et parce que c'est mal indiqué ». Un projet de balisage est toujours en attente.Méconnu du grand public, le chemin regorge pourtant de trésors et joyaux du patrimoine. A l'instar du cadran solaire en forme de coquille (Saint-Jacques), peint par Dali. Et visible depuis 1966 sur le mur d'une façade du 27, rue Saint-Jacques (Paris Ve), à côté de la boulangerie. Paris VIe, rue des Canettes. Adeline Rucquoi, directrice de la Société française des amis de Saint-Jacques et Jeannine Warcollier, secrétaire générale. Grâce au dynamisme des associations jacquaires et de villes comme Massy, Arpajon et Angerville, les sentiers sont mieux mis en valeur et de plus en plus de gens les empruntent. « L'an passé, 23 pèlerins sont passés par chez nous. On en comptabilise déjà 29 depuis le début de l'année », se réjouit Audrey Rodriguez, de l'office de tourisme de Massy, qui a renforcé sa communication sur le sujet depuis trois ans.A Etampes, étape très prisée des pèlerins au Moyen Âge, 90 marcheurs et cyclistes se sont arrêtés depuis le 1er janvier pour dormir au presbytère. « En 2008, à chaque fois qu'un pèlerin passait, il fallait trouver une solution pour l'héberger au dernier moment. Finalement, on a demandé à la paroisse un endroit adapté. Pour qu'ils trouvent ici les mêmes conditions que sur les autres chemins », explique Daniel Rousseau, responsable du lieu avec son fils Damien. Ici, on voit passer beaucoup de nationalités et de tous les âges. Des Belges, des Canadiens et même des Japonais. On en a eu quatre cette année, dont un de 76 ans ! »Sur les chemins, la foi n'est pas la motivation de tous. Loin de là. « C'est moins de 20 % des pèlerins », estime même Damien Rousseau. Sport, découverte, marche ou spiritualité, les chemins s'ouvrent à tous. « Le pèlerinage se renouvelle, constate Adeline Rucquoi. Ça prouve qu'il est vivant ! » Paris VIe, le 29 juillet. Juliette, 27 ans, prépare activement son périple. (LP/C.S.D.) « Je pars sur un coup de tête » Juliette, 27 ans, part à pied fin juillet à Compostelle Compostelle 2000, Société française des amis de Saint-Jacques, Confrérie des amis de Saint-Jacques... Il existe des dizaines de sociétés jacquaires en France. Lundi dernier, rue des Canettes, la boutique de la société française des amis de Saint-Jacques ne désemplit pas. Deux pèlerins entrent avec de gros sacs à dos, à peine sortis de leur emballage. « C'est quoi la marque ? Ce n'est pas un peu gros ? », fait remarquer Daniel. Ce bénévole, qui a parcouru de nombreux chemins de Saint-Jacques, vient conseiller dès qu'il peut les néophytes.Au fond de la pièce, les questions fusent autour d'Adeline Rucquoi, la directrice des lieux et chercheuse au CNRS. « Faut-il réserver à l'avance les gîtes ? », « est-on obligé de partir d'une ville étape ? », lui demandent les futurs marcheurs.Juliette, jeune Parisienne enthousiaste, écoute avec attention les réponses. A 27 ans, elle s'élancera fin juillet depuis Cahors (Lot) vers Compostelle. « J'étais en vacances dans la région l'an passé et j'ai trouvé cela joli », dit-elle. La jeune femme ne sait pas encore si elle partira seule ou accompagnée. « J'ai décidé ça sur un coup de tête il y a quatre jours. Un de mes cousins avait fait son voyage de noces sur les chemins de Compostelle. Ça m'avait donné envie. Cet été, je n'avais pas grand-chose de prévu. Je voulais faire de la randonnée, explique cette croyante peu pratiquante. Il y a une part de spiritualité. Ça me donnera l'occasion de réfléchir ».En parlant de son projet, elle a presque convaincu une de ses amies de l'accompagner. Quant au millier de km qui se profile, pas de souci. Juliette, à l'allure sportive, a de l'expérience et connaît le goût de l'effort. « J'ai beaucoup marché plus jeune », raconte-t-elle. Pourquoi ne pas partir depuis Paris pour rejoindre Saint-Jacques ? « J'y ai vaguement songé. Mais je connais déjà la région parisienne. Pourquoi pas une autre fois », répond-elle, impatiente de s'élancer sur les chemins.C.S.-D. Tous les chemins mènent à Rome. Et à Compostelle. Si vous partez de Paris, ils passent par l'Essonne. Chaque année, plus de 200 000 marcheurs rejoignent la ville de Galice, en Espagne, rendre... > Venez débattre et poser vos questions sur nos forums ! Pour lire l'article complet toute l'actu du parisien 2EUR99par mois J'en profite Déjà inscrit ? > Mot de passe oublié ? Vous possédez un compte Facebook ou Google ? Connexion avec Facebook Connexion avec Google Tweeter édition abonnés Ma ville Essonne Actualités Les chemins de Saint-Jacques passent par l'Essonne Cédric Saint-Denis | 05 Juil. 2015, 18h04 | MAJ : 05 Juil. 2015, 18h04 Vers Brières-les-Scellés, vendredi 3 juillet 2015. Deux pèlerins espagnols, en route vers Saint-Jacques-de-Compostelle, découvrent les paysages contrastés de l'Essonne.Illustration. (LP/C.S.-D.) Tous les chemins mènent à Rome. Et à Compostelle. Si vous partez de Paris, ils passent par l'Essonne. Chaque année, plus de 200 000 marcheurs rejoignent la ville de Galice, en Espagne, rendre hommage au tombeau de l'apôtre Saint-Jacques (Jacques de Zébédée). Parmi eux, des milliers de Français (8 305 en 2013), qui partent d'un peu partout dans l'Hexagone. L'un des quatre chemins historiques empruntés par les pèlerins depuis le IXe siècle, la via Turonensis (dite la voie de Tours), s'élance depuis le coeur de Paris, à la Tour Saint-Jacques (lire ci-dessous).Près de 1 450 km la séparent de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, soit 72 jours de marche (20 km par jour). Les quatre premières étapes du parcours fait de sentiers de randonnées locales et du GR 655 traversent l'Essonne sur près de 100 km. « Des chemins, il y en a plein. Mais 80 % des pèlerins en France passent par la voie du Puy. Celle de Tours est peu empruntée, constate Adeline Rucquoi, directrice de recherches au CNRS et de la Société française des amis de Saint-Jacques. Les marcheurs évitent Paris parce qu'il n'y a pas de gîte pour les accueillir. Et parce que c'est mal indiqué ». Un projet de balisage est toujours en attente.Méconnu du grand public, le chemin regorge pourtant de trésors et joyaux du patrimoine. A l'instar du cadran solaire en forme de coquille (Saint-Jacques), peint par Dali. Et visible depuis 1966 sur le mur d'une façade du 27, rue Saint-Jacques (Paris Ve), à côté de la boulangerie. Paris VIe, rue des Canettes. Adeline Rucquoi, directrice de la Société française des amis de Saint-Jacques et Jeannine Warcollier, secrétaire générale. Grâce au dynamisme des associations jacquaires et de villes comme Massy, Arpajon et Angerville, les sentiers sont mieux mis en valeur et de plus en plus de gens les empruntent. « L'an passé, 23 pèlerins sont passés par chez nous. On en comptabilise déjà 29 depuis le début de l'année », se réjouit Audrey Rodriguez, de l'office de tourisme de Massy, qui a renforcé sa communication sur le sujet depuis trois ans.A Etampes, étape très prisée des pèlerins au Moyen Âge, 90 marcheurs et cyclistes se sont arrêtés depuis le 1er janvier pour dormir au presbytère. « En 2008, à chaque fois qu'un pèlerin passait, il fallait trouver une solution pour l'héberger au dernier moment. Finalement, on a demandé à la paroisse un endroit adapté. Pour qu'ils trouvent ici les mêmes conditions que sur les autres chemins », explique Daniel Rousseau, responsable du lieu avec son fils Damien. Ici, on voit passer beaucoup de nationalités et de tous les âges. Des Belges, des Canadiens et même des Japonais. On en a eu quatre cette année, dont un de 76 ans ! »Sur les chemins, la foi n'est pas la motivation de tous. Loin de là. « C'est moins de 20 % des pèlerins », estime même Damien Rousseau. Sport, découverte, marche ou spiritualité, les chemins s'ouvrent à tous. « Le pèlerinage se renouvelle, constate Adeline Rucquoi. Ça prouve qu'il est vivant ! » Paris VIe, le 29 juillet. Juliette, 27 ans, prépare activement son périple. (LP/C.S.D.) « Je pars sur un coup de tête » Juliette, 27 ans, part à pied fin juillet à Compostelle Compostelle 2000, Société française des amis de Saint-Jacques, Confrérie des amis de Saint-Jacques... Il existe des dizaines de sociétés jacquaires en France. Lundi dernier, rue des Canettes, la boutique de la société française des amis de Saint-Jacques ne désemplit pas. Deux pèlerins entrent avec de gros sacs à dos, à peine sortis de leur emballage. « C'est quoi la marque ? Ce n'est pas un peu gros ? », fait remarquer Daniel. Ce bénévole, qui a parcouru de nombreux chemins de Saint-Jacques, vient conseiller dès qu'il peut les néophytes.Au fond de la pièce, les questions fusent autour d'Adeline Rucquoi, la directrice des lieux et chercheuse au CNRS. « Faut-il réserver à l'avance les gîtes ? », « est-on obligé de partir d'une ville étape ? », lui demandent les futurs marcheurs.Juliette, jeune Parisienne enthousiaste, écoute avec attention les réponses. A 27 ans, elle s'élancera fin juillet depuis Cahors (Lot) vers Compostelle. « J'étais en vacances dans la région l'an passé et j'ai trouvé cela joli », dit-elle. La jeune femme ne sait pas encore si elle partira seule ou accompagnée. « J'ai décidé ça sur un coup de tête il y a quatre jours. Un de mes cousins avait fait son voyage de noces sur les chemins de Compostelle. Ça m'avait donné envie. Cet été, je n'avais pas grand-chose de prévu. Je voulais faire de la randonnée, explique cette croyante peu pratiquante. Il y a une part de spiritualité. Ça me donnera l'occasion de réfléchir ».En parlant de son projet, elle a presque convaincu une de ses amies de l'accompagner. Quant au millier de km qui se profile, pas de souci. Juliette, à l'allure sportive, a de l'expérience et connaît le goût de l'effort. « J'ai beaucoup marché plus jeune », raconte-t-elle. Pourquoi ne pas partir depuis Paris pour rejoindre Saint-Jacques ? « J'y ai vaguement songé. Mais je connais déjà la région parisienne. Pourquoi pas une autre fois », répond-elle, impatiente de s'élancer sur les chemins.C.S.-D. Tous les chemins mènent à Rome. Et à Compostelle. Si vous partez de Paris, ils passent par l'Essonne. Chaque année, plus de 200 000 marcheurs rejoignent la ville de Galice, en Espagne, rendre... leparisien.fr Voir tous les articles de la rubrique EMPLOI avec Cadremploi.fr Près de 10 000 offres d'emploi en ligne Flash région 20:00 XIIe : la bibliothèque inondée ne rouvrira pas avant la rentrée 19:56 Eaubonne : troisième fermeture administrative pour le bar à chicha 19:56 Sainte-Geneviève : des immeubles rehaussés pour compenser le manque de terrains à bâtir 19:48 Le parc du château d'Hérouville retrouve son éclat d'antan 19:48 Courbevoie : Vacances sportives pour les enfants 19:48 IIIe : ces boutiques éphémères réveillent la rue aux rideaux baissés 19:48 Montreuil : le fournil éphémère reste ouvert cet été 19:44 Franconville : sauvetage d'un chien maltraité 19:44 Fontenay : Sabine Bruto fête le retour de ses fils avec ses soutiens 19:44 Colombes : une nouvelle fissure dans la majorité 19:44 Bouches à incendies vandalisées : la facture s'annonce salée 19:36 Ambiance années folles pour les cabines de L'Isle-Adam 19:36 Fontenay-aux-Roses : découvrez les secrets du livre... 19:36 Gennevilliers : l'école reste ouverte 19:36 Villeneuve-le-Roi : les caravanes libèrent le parc du Grand-Godet 19:32 36 jeunes partent gratuitement à la mer 19:32 Ils ont découvert le Vexin sur des vélos électriques 19:32 Créteil : la base nautique sans dessus dessous 19:32 Mantes-la-Ville : un syndicat soutient les policiers municipaux 19:28 Venez poser vos questions sur le Grand Paris à Boulogne 19:28 Montreuil-sur-Thérain : la rixe s'achève à coup de chevrotine 19:28 Boulogne : l'OCDE arrive mais conserve le château de la Muette 19:24 Pas de circulation nocturne sur la rue de Saint-Cloud à Ville-d'Avray 19:24 Suresnes : les travaux de l'îlot Emile-Duclaux lancés 19:20 Tous les Parisiens peuvent payer le parcmètre avec leur smartphone ! 19:16 92 : la guerre de la fibre optique prend 350 foyers et 150 entreprises en otage 19:12 RER D : les usagers invitent le patron de la SNCF à voyager avec la canicule 19:00 Petits et grands ont fait la fête à la ferme pédagogique de Pontoise 18:56 Saint-Denis : casting pour danser au concert du rappeur Rocé 18:56 Les Sénartais pourront suivre en direct leur consommation d'eau 18:56 Le prix de l'eau va baisser pour 605 000 foyers du nord du 92 18:52 Valmondois : ivre, le conducteur percute le mur d'une maison 18:50 Elancourt : le trio de braqueurs mis en examen 18:48 Fontenay-le-Fleury : une touriste chinoise grièvement blessée 18:48 Une « épicerie de la beauté » ouvre au Bon Marché 18:45 Beauvais : la petite chienne poignardée cherche une famille 18:44 Les usagers du RER D invitent le patron de la SNCF à voyager avec eux un jour de canicule 18:40 Pollution : les élus riverains de l'aéroport d'Orly veulent limiter le trafic 18:40 Les Pavillons : des Japonais à la course des baignoires 18:40 Aubergenville : cambriolage à la piscine 18:40 Pollution : les élus riverains de l'aéroport d'Orly veulent limiter le trafic 18:36 Les squelettes de Réaumur dévoilent leurs secrets 18:32 Les luthiers présentent leurs plus belles guitares à Montcourt-Fromonville 18:28 Arcueil-Gentilly : le plein d'activités pendant les vacances 18:28 Deuil-la-Barre : la chanteuse Van'Nessa a trouvé sa voie 18:24 Saint-Denis : elles rassurent 450 personnes âgées pendant la canicule 18:20 Mantes-la-Jolie : deux mineurs interpellés après l'incendie 18:16 Le tourisme s'avère florissant dans le Compiégnois 18:16 Alain Juppé fait son barbecue à Suresnes 18:08 Le syndicat Unsa veut boycotter Anne Hidalgo Suivez l'actualité du 91 Suivre @LeParisien_91 Le Parisien - 91 Montgeron (91230) - 41m² Levallois-Perret (92300) - 107m² Noisy-le-Grand (93160) - 1431m² Treuzy-Levelay (77710) - 447m² Neuilly-sur-Seine (92200) - 115m² Montgeron (91230) m² Trouvez vos locaux avec BureauxLocaux.com OK RESERVATION D'HOTEL Hotelscombined + de 100 sites comparés en 1 seule recherche ! TROUVER Mobile & tablette Recevoir nos Newsletters Le Parisien à la une Auto Blogs Économie Ma Terre Faits divers High Tech International La Parisienne People Politique PSG Foot Société Sports Sport hippique Étudiant Info locale 75 Paris 77 Seine-et-Marne 78 Yvelines 91 Essonne 92 Hauts-de-Seine 93 Seine-Saint-Denis 94 Val-de-Marne 95 Val d'Oise 60 Oise Services du Parisien Formation Le Parisien Boutique le Parisien État du trafic en temps réel Horoscope Météo Offres d'emploi Jeux Codes promo Fnac Forum La Parisienne Pratique Événements 14 juillet Paris Résultats du BTS Résultats du Bac Résultats du Brevet Prix François Chalais Euro 2016 Candidature spontanée Sortir à Paris Exemples de CV Afterwork Recettes de cuisine faciles Publicité Annonceurs Publiez votre annonce Marchés publics Chiffres clés (PDF) Sites du groupe Amaury L'Équipe L'Equipe Magazine France Football Amaury Sport Organisation Vélo Magazine Le Journal du Golf Ilosport Sport&Style Nos autres sites partenaires L'Équipe France Football Paris Job Amaury Sport Organisation Vélo Magazine Le Journal du Golf Économisez de l'argent ! Retrouvez toutes les réductions, codes promos et cashback cliquez ici ! © Le Parisien Nous écrire Qui sommes-nous Éthique Espace Pro CGU Index de l'actualité Archives Recrutement RSS Espace presse Alerte Info article 4920489 Massy Les chemins de Saint-Jacques passent par l'Essonne Tous les chemins mènent à Rome. Et à Compostelle. Si vous partez de Paris, ils passent par l'Essonne. Chaque année, plus de 200 000 marcheurs rejoignent la ville de Galice, en Espagne, rendre hommage au tombeau de l'apôtre Saint-Jacques... http://www.leparisien.fr/massy-91300/les-chemins-de-saint-jacques-passent-par-l-essonne-05-07-2015-4920489.php 2015-07-05 18:04:02 http://s3.lprs1.fr/images/2015/07/05/4920489_94e9319c-2318-11e5-b662-001517810e22-1.jpg Actualité Essonne,Essonne,91,2015,chemins,de,saint-jacques,passent,essonne