À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Un chrétien ne peut être un "pèlerin tranquille" - Webcompostella ? Skip to Main Content Nous contacter Webhospitaliers Conseils pratiques et éclairages spirituels sur les chemins de Saint Jacques Accueil Les chemins Préparation Haltes Voie du Puy-en-Velay Voie de Paris - Tours Voie du Piémont Vie du chemin Rencontres Témoignages Art sacré Voir et lire Eclairages spirituels Prier Ressources Saints de la route Conseils pratiques Et après ? Accueil > Eclairages spirituels > Un chrétien ne peut être un « pèlerin tranquille » Un chrétien ne peut être un « pèlerin tranquille » Date : 13 octobre 2015 Le pape François estime que le chrétien devrait « être capable de discerner les situations » : de voir clairement ce qui vient de Dieu et ce qui vient du Malin, et ne pas le « laisser entrer ». Il a appelé les fidèles au discernement lors de l'homélie prononcée à la messe en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe ce vendredi 9 octobre. « Discernement », a répété le pape : « Discernement et vigilance, pour ne pas laisser entrer celui qui trompe, qui séduit, qui fascine. » « Le chrétien ne peut pas être tranquille, croire que tout va bien : il doit discerner les choses et bien regarder d'où elles viennent, quelle est leur racine », a dit le pape, mais « ce n'est pas facile » : « Le Malin est caché, il vient avec ses amis très éduqués, il frappe à la porte, il demande la permission, il entre et cohabite avec cet homme, sa vie quotidienne, et goutte à goutte, il donne ses instructions. » En commentant le récit de l'Évangile du jour où le Christ chasse les démons, le pape a averti : le Malin est très patient. « S'il a été chassé », il a « de la patience, il attend pour revenir ». Le diable convainc de « faire les choses avec relativisme », a noté le pape. La stratégie du Malin est simple : « Tranquilliser la conscience. Anesthésier la conscience. Et ceci est un grand mal », a affirmé le pape. « Quand l'esprit mauvais réussit à anesthésier la conscience, on peut parler de sa vraie victoire, il devient le patron de cette conscience. » L'homme essaie de se justifier, a continué le pape : « « Mais cela arrive partout ! » ; « Oui, mais tous nous avons des problèmes, tous nous sommes pécheurs, tous... » Et dans ce « tous » il n'y a « personne », a dit le pape. « Tous, mais pas moi. » Et ainsi se vit cette mondanité qui est fille de l'esprit mauvais. » Le pape a appelé à la vigilance et à « l'examen de conscience », quotidien : « Qu'est-ce qui s'est passé aujourd'hui dans mon coeur, pourquoi ? Est-ce que ce démon éduqué, avec ses amis, est venu chez moi ? » « Demandons au Seigneur cette grâce, la grâce du discernement et de la vigilance », a-t-il conclu. Rome, 9 octobre 2015 (ZENIT.org) Partager :PartagerE-mailImprimerFacebookTwitterGooglePinterestTumblrLire aussiMéditation avec les pénitents de Saugue... Au coeur de la veillée pascale, après avoir célébré le feu, proclamé la Résurrection, écouté des, récits de l'Histoire du Salut de l'Humanité, et célébré l'eau qui régénère, l'Église a l'audace de chanter « Cette nuit très sainte où le Christ notre Pâque a été immolé. » La Pâque immolée le jour de la...Procession de saint FleuretIls sont une dizaine. Les hommes le béret ou la casquette à la main, les femmes, la tête couverte d'un foulard ou d'un chapeau, qui demandent cette bénédiction dans la sacristie de l'église d'Estaing en ce premier dimanche de juillet de l'an ..., il y a quelques temps déjà, et encore maintenant. Ils sont venus...Pénitents de Saugues350 ans de présence à Saugues Le XVI° siècle et surtout le XVII° siècle marquent l'apogée des Confréries de Pénitents. Dans un esprit de pénitence et de charité, le 14 mai 1652, fut fondée à Saugues une confrérie . Un peu d'histoire : Dès le Moyen-Âge, on trouve en France en Espagne, et surtout en...Emporter ou non son téléphone portable ?Si certains ne se la posent même pas, dans un sens comme dans l'autre, la question tourmente bien des pèlerins, et mérite en tout cas de se la poser / peser si l'on n'a pas déjà sa propre réponse (que je ne prétends pas donner tant les situations de chacun sont particulières). J'omettrai toutefois d'emblée... Publié dans Eclairages spirituels Articles récents Un chrétien ne peut être un « pèlerin tranquille » à transmettre aux paroisses du chemin Accueil Francophone 2015 - 6ème quinzaine UN ANE Accueil Francophone 2015 - cinquième quinzaine CatégoriesCatégories Sélectionner une catégorie Art sacré Conseils pratiques Eclairages spirituels Prier Rencontres Ressources Saints de la route Témoignages Vie du chemin Voir et lire Les chemins de Saint JacquesLa route de Tours La route du Puy La route d 'Arles La route d 'Arles par le Piémont Pyrénéen La route de Vézelay La Voie des Plantagenets Services S'abonner à la lettre du site Qui sommes-nous ? Mentions légales Nous contacter Nous aider © 2015 Webcompostella ? Envoyer à l'adresse e-mail Votre nom Votre adresse e-mail Annuler L'article n'a pas été envoyé - Vérifiez vos adresses e-mail ! La vérification e-mail a échoué, veuillez réessayer Impossible de partager les articles de votre blog par e-mail. Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.Ok