À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Rencontre. Hospitaliers sur le chemin de St Jacques « Article « Les Nouvelles - L'Écho Newsletter S'inscrire à la newsletter Facebook Twitter RSS Contact Rechercher un article sur le site Chercher Menu Accueil Abonnez-vous Petites Annonces Services Cinéma Programme Tv Horoscope Météo Cartes Virtuelles ActualitésFaits divers/JusticeSortir/Se divertirÉconomieSportArts de vivre Accueil > Rencontre. Hospitaliers sur le chemin de St Jacques Liliane et Claude Barré, un couple de Brûlonnais, se font aubergistes, bénévolement, sur le chemin de Compostelle à Burgos, une dizaine de jours par an depuis trois ans. Rencontre. 29/10/2015 à 16:42 par Julie Hurisse Partages Facebook Twitter Google + Email   Liliane et Claude Barré sur le chemin de Compostelle avec leur petit fils. Nombreuses sont les personnes qui entreprennent de marcher sur le chemin de Compostelle. Plus rares sont celles qui décident d'accueillir les pèlerins, bénévolement, dans des auberges (albergue en espagnol). Liliane et Claude Barré, un couple de Brûlonnais sont de ceux-là. Claude a grandi à Brûlon, Liliane à Saint Pierre des Bois. Le couple a beaucoup voyagé avant de revenir à Brûlon à l'heure de la retraite. « J'ai été institutrice à Brains-sur-Gée, Toulon, Brest, Tahiti pour terminer ma carrière à Rennes ». Claude a été marin dans un sous marin avant de travailler pour une banque à Tahiti et terminer sa carrière au ministère de la défense. Sur le chemin avec leur petit-fils Liliane Barré est une amoureuse de l'Espagne. « À 50 ans, j'ai passé les diplômes qui correspondent au TOEFL en anglais. Je suis bilingue en espagnol ». Le couple s'est lancé sur le chemin de Compostelle, du côté espagnol, le chemin des Français. « Sur trois ans, en 2008, 2009 et 2011, nous avons rallié Burgos à Saint-Jacques de Compostelle ». En septembre 2013, alors qu'ils sont tous deux en retraite, ils recommencent et parcourent en une seule fois et en onze jours les 292 km qui séparent les deux villes. Une passion qu'ils font partager à leurs petits enfants. « L'an dernier, nous étions de retour sur le chemin. Avec Jean, notre petit-fils de 7 ans, nous avons parcouru 150 km ». Le couple aime les rencontres et est aussi sur le chemin d'une autre manière, en étant « hospitalier », autrement dit aubergiste bénévole. « Nous voulions voir l'envers du décor et redonner ce que l'on a reçu. On s'est rapproché d'une auberge à Burgos, l'albergue Emmaüs tenue par Marie-Noëlle, membre de la congrégation Notre Dame de Vie ». Pas de raison religieuse à leur démarche mais « des raisons philosophiques ». Depuis trois ans, une dizaine de jours par an, ils endossent le costume d'hospitaliers, à l'albergue Emmaüs. « Cette année, nous avons accueilli 94 pèlerins de 17 nationalités différentes ». Ils accueillent, préparent les repas, font le ménage mais surtout écoutent. « Les rencontres sont toujours très riches ». La fin des repas est marquée par un temps de discussions. « Chacun raconte ses motivations ou ne dit rien. On vit parfois des moments très émouvants ». Hospitaliers l'an prochain ? Liliane et Claude espèrent bien de nouveau être hospitaliers l'an prochain. Ce qui est sû, c'est qu'ils repartent marcher sur le chemin avec leur petit-fils l'an prochain. « Toujours du côté espagnol. On part d'El Burgo Ranero pour rallier Cacabelos soit 150 km en 10 jours ». Leur petite fille de six ans, Margo,t devrait aussi marcher avec eux durant trois jours. Une belle façon de faire partager leur passion à leurs petits enfants. Julie Hurisse Nous contacter Tags : Brûlon - hospitaliers - Saint Jacques de Compostelle Partages Facebook Twitter Google + Email Commenter 0 commentaire(s) Nom (obligatoire) Adresse e-mail (ne sera pas publié) (obligatoire) insérez le code ci-contre Au fil de l'info08h00 - ven. 30 Dédicace de Monique Leroux Serres au centre culturel de l'Espace Leclerc15h32 - jeu. 29 Venez fêter Halloween au centre aquatique15h24 - jeu. 29 Salon d'automne à La Flèche15h15 - jeu. 29 Exposition sur l'armée polonaise à La Flèche10h55 - mer. 28 Une voiture percute le parapet d'un pont+ d'infosVotre journal cette semaine Achetez votre journal À FeuilleterNos publications papiersAbonnement Recevez l'actualitéqui vous concerne. Je m'abonne Un concentré d'informations pour ne rien manquer !S'inscrire à la newsletterTweets de @NouvellesSable NouvellesEchoFlechoisRevue de webfournis par Les dernières actus ! Quand Scoubidou s'invite à la bonbonnière ! Service civique,une première au club de football de Juigné 14 cyclomoteurs contrôlés à Sablé Recevez l'actualité qui vous concerne. Je m'abonne Achetez un numéro Achetez un article Mentions légales - Contact - Conditions générales d'utilisation - Charte de modération - Publicité - Le groupe Publihebdos ®Copyright 2015 Publihebdos. Tous droits réservés. Recevez un concentré d'actualités !Chaque semaine nous sélectionnons pour vous les meilleurs articles qui font l'actualité de votre pays.Envoyez-moi les meilleures infosNous ne partagerons jamais vos données car nous détestons aussi le spam.