À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Pourquoi Compostelle ? Nouveaux regards sur Compostelle, le pèlerinage et les chemins de Saint-Jacques Transformer une légende en histoire, c'est en oublier l'esprit Chercher sur tous les sites de la Fondation Les chapitres du site Compostelle, pèlerinage et société Pèlerins et pèlerinages Patrimoine Histoire Société Spiritualité Le Patrimoine Mondial Compostelle-Cordoue Articles signalés Un pèlerinage espagnol devenu européen Le retable de l''église Santiago el Real à Logroño Récits de pèlerinages Pèlerinage, hospitalité, évangélisation Les mythes de l'apôtre Jacques Une vision renouvelée de Compostelle " Un document exceptionnel, et sur le pèlerinage, et sur l'époque ". Jérôme Garcin à Denise Péricard-Méa. L'homme à cheval sur les chemins de Compostelle, 1963 1963, l'aventure commence, 4 cavaliers emboîtent le pas d'Henri Roque pour rejoindre Saint-Jacques de Compostelle. Accompagnés depuis le Somport par 4 officiers espagnols, ils atteignent leur but le 28 juin 1963. Partis pour une aventure sans lendemain, comme pour un défi, on découvre, ils découvrent, qu'ils ont été les pionniers de la reconversion du cheval dans la société d'aujourd'hui, qu'ils ont montré le chemin à tous les pratiquants d'équitation d'extérieur. Galeries Saumur 18 avril Réception (15) L'Homme à cheval vers Compostelle (15) Les années saintes du XXe siècle (3) Les fresques de la vie de l'apôtre Jacques à Montrouge (8) Le blog des conseils de Pierre Conseils pratiques aux pèlerins Quelques mots clés chemins de Compostelle UNESCO Compostelle Patrimoine mondial Codex Calixtinus pèlerinage René de La Coste-Messelière Matamore Charlemagne saint Jacques Franco tombeau Commémoration nationale chemins Conseil de l'Europe Henri Roque Pampelune Aigoland 1948 histoire relique Vista Alegre Le Puy Chamole restauration Toulouse abbé Batlle année sainte Béranger de Landorre Benoît XVI Accueil  >  Compostelle, pèlerinage et société Pourquoi Compostelle ? 12/11/2015 L'auteur Sylvie La Huppe est née à Lourdes. Elle y a connu « le monde sauvage du travail » sous la « soutane d'un magasin d'objets religieux » où elle a travaillé pour payer son pèlerinage. Elle n'est pas partie pour Compostelle parce que c'est à la mode. Saint Jacques l'a appelée, comme Dieu avait appelé Abraham : « Va, va vers toi ... ». Sur le chemin de Compostelle, Sylvie s'est retrouvée. Elle nous entraîne dans son enthousiasme et sa joie de vivre. Pour ses lecteurs Sylvie fait chanter les étoiles. Paru dans une collection initiée par la Fondation David Parou Saint-Jacques, ce livre contient quelques indications historiques qui redressent des indications erronées de l'auteur, mal informée par ses  lectures préparatoires et surtout ses rencontres du chemin.   Pourquoi ce livre nous a plu « Demain sera un autre jour », ne pas « gaspiller sa vie à faire des choses sans vie pour survivre », « se concentrer sur la beauté » voila des messages que délivre ce récit de pèlerinage à Compostelle. Au travers des aventures et des découvertes du Chemin dont elle s'attache à découvrir le sens, Sylvie La Huppe nous fait partager ses impressions et ses émotions comme rarement dans les récits de pèlerins. Vibrant de toute sa sensibilité, elle sait dire sa vérité profonde et révéler l'essence de ce qui la fait vivre, se « concentrer sur l'instant qui passe », y découvrir l'amour dont nous sommes aimés. Ce récit est aussi une galerie de portraits qui témoignent d'un regard à la fois incisif et indulgent. Comme le lui disait l'un de ses compagnons de route : « Toi tu es un petit oiseau au coeur pur ». C'est bien une impression de fraîcheur et d'authenticité que laisse la lecture de ce livre. Pour vous sur le chemin, Sylvie fait chanter les étoiles.   Extraits de la préface Je ne connaissais pas Sylvie Lahuppe mais son manuscrit m'a séduit. J'ai déjà lu et entendu un grand nombre de récits de pèlerins. Beaucoup tombent des mains après quelques pages ou endorment rapidement après les premières images. Je me souviens du récit d'un séminariste qui permettait de faire le décompte des cafés qu'il avait consommés et des douches qu'il avait prises mais restait discret sur ses sensations et ses sentiments. Il parlait aussi de ses « merveilleuses rencontres du chemin » sans jamais en dévoiler le contenu et ce qu'il en avait retiré. Rien de tel dans le récit de Sylvie Lahuppe. Ce livre se lit d'une traite avec un intérêt croissant. [...] des étapes qui se suivent apportant leur lot de découvertes, d'émotions, de peines et de joies. Sylvie a l'art de les raconter. Sans doute est-ce aussi qu'elle a un art de vivre, une joie de vivre qui lui ont permis d'écrire un livre sincère et authentique loin des banalités habituelles. [ ... ] Alors avec Sylvie partons sur le chemin de Compostelle. Mais attention vous n'aurez pas en permanence la tête dans les étoiles. Sylvie sait observer et « croquer » comme le ferait un caricaturiste les situations et les personnages. Et elle n'a pas sa langue dans sa poche. Nombreux sont les passages savoureux que vous aurez plaisir à découvrir. [ ... ] Revenir aux origines, c'est s'ouvrir à l'histoire et aux légendes de saint Jacques et du chemin. Sylvie est sans doute partie avec le bagage historique minimum, celui qui est dispensé par la plupart des récits de pèlerins qu'elle avait pu lire. Elle l'a augmenté au gré des rencontres du chemin, écoutant ses compagnons qu'elle pensait érudits parce qu'ils lui racontaient des histoires qu'elle ne connaissait pas.  Dans son récit, les mots qui appellent des commentaires ou des précisions sont signalés par un astérisque*. Ces compléments historiques sont présentés en fin d'ouvrage. Certes point n'est besoin de connaître l'histoire pour marcher vers Compostelle et demeurer sous son charme. Mais, beaucoup le disent, le pèlerinage s'inscrit dans une histoire. Alors autant la connaître le mieux possible pour échapper aux discours trompeurs et se méfier des aliments frelatés. La connaissance alimente le rêve et ceux qui aiment les légendes savent qu'elles font aussi partie de l'histoire. Louis Mollaret Le témoignage d'une lectrice Voici le témoignage d'une des premières lectrices du Chant de l'étoile. :  Je viens de terminer Le chant de l'étoile, et je le trouve bien différent des autres récits qui ont le don de m'endormir. Il m'a beaucoup plu et en plus ça finit en conte de fées ! Cela me donnerait l'envie, dans une prochaine vie de partir sur le Chemin... Si vous le rééditez, j'aimerais une carte, ça aide à suivre pour les non-pèlerins, et une photo de l'auteure. Trouverez-vous les lecteurs ?... on a tellement l'habitude de s'ennuyer en lisant les récits de pèlerinage ! Il faut arriver à les persuader que celui-ci n'est pas un récit de plus... J. Michel, Antony (2008) Lu 5 fois Fondation Ferpel Ajouter un commentaire Dans la même rubrique : Compostelle, repères chronologiques XIXe-XXIe siècles - 08/11/2015 Le chemin du Piémont pyrénéen - 19/09/2015 Via compostela, un livre de pèlerin - 25/07/2015 Au menu de l'été - 25/07/2015 Combien de pèlerins à Compostelle ? - 24/07/2015 Sanctuaires et chemins de pèlerinages - 22/07/2015 Echos de la 1ère rencontre mondiale, Compostelle 4-6 juin 2015 - 14/06/2015 La Fondation invitée à Compostelle - 19/05/2015 1 2 3 4 5 » ... 6 Compostelle, pèlerinage et société | Compostelle-Cordoue | Pèlerins et pèlerinages | Patrimoine | Les bonnes pages Comprendre l'image de fond d'écran Un nouveau service de la Fondation Inventaire du patrimoine jacquaire Abonnement à la Lettre Adhérer à la Fondation Documents à télécharger (7) Parmi les livres de la Fondation La Fondation sur Internet Le plus vaste réservoir d'informations sur saint Jacques et Compostelle. Le portail de la Fondation Liens avec toutes les publications de la Fondation sur Internet. Accès à 10 ans d'archives et publications de la Fondation sur Internet. Une mine d'informations. Revue électronique de la Fondation La seule revue électronique consacrée à saint Jacques et Compostelle dont les articles soient soumis à un comité scientifique. Carnet de recherches Présentation de résultats de recherche ponctuels, informations et questions, pour mettre en relation des chercheurs de toutes spécialités, intéressés par les pèlerinages et leurs résonances dans la société. Chemins de Compostelle et Patrimoine mondial Comment tirer parti de l'inscription des chemins de Compostelle au Patrimoine mondial ? Ce site présente les réflexions et propositions de la Fondation sur ce sujet. Il est destiné à devenir une plateforme d'échanges avec les organismes concernés. L'encyclopédie de saint Jacques et Compostelle Pour ceux qui pratiquent le chemin, en vivent ou en parlent souvent à tort et à travers, 1000 définitions, à la fois historiques, géographiques, thématiques, pratiques, biographiques, critiques et parfois humoristiques . Elles tordent parfois le cou à certains lieux communs et erreurs trop répandues et renouvellent la vision du pèlerinage à Compostelle et des cultes à saint Jacques. Accueil Galerie Téléchargements Forum Liens http://www.saint-jacques.info Fondation David Parou Saint-Jacques Plan du site | Syndication | Powered by WM