À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

" Loué sois-tu Seigneur" * pour le chemin de Saint Jacques... - Webcompostella ? Skip to Main Content Nous contacter Ecrire à un Webhospitaliers Contacter un prêtre Conseils pratiques et éclairages spirituels sur les chemins de Saint Jacques Accueil Vie du chemin Voir et lire Témoignages Rencontres Et après ? Les chemins de Saint Jacques La route du Puy La route de Tours La Voie des Plantagenets La route d 'Arles par le Piémont Pyrénéen La route de Vézelay La route d 'Arles Préparation Guide des haltes Maison francophone à Santiago Lettre pastorale des évêques du Chemin Etapes et hébergements Préparation spirituelle Quel équipement Eclairages spirituels Prier Saints de la route Ressources Art sacré Conseils pratiques Après Devenir HOSPITALIER Un autre pèlerinage - Les monastères-relais Accueil > Eclairages spirituels > Beauté de la nature >  » Loué sois-tu Seigneur » * pour le chemin de Saint Jacques...  » Loué sois-tu Seigneur » * pour le chemin de Saint Jacques... Date : 14 janvier 2016 Paradise de Lucas Cranach the Elder Partir en pèlerinage sur le chemin de Saint Jacques et en épouser progressivement l'esprit, c'est vivre une conversion profonde, sociale, écologique, spirituelle qui renoue ce qui était délié, rapproche ce qui était séparé, régénère ce qui était amputé. Le corps se remet en marche, l'esprit se libère des agressions de la vie moderne et change de rythme, les désirs s'apaisent et s'ordonnent vers la simplicité ; la consommation devient sobre, la relation aux autres, gratuite sans domination ni séduction, les peines et les soucis s'atténuent...« Tout est lié » : la relation avec l'environnement, avec les autres... et avec Dieu. Encore faut-il entrer avec modestie dans le chemin : on ne fait pas plus le chemin qu'on ne le prend, on l'emprunte, on le reçoit avec gratitude et respect pour ceux qui nous y ont précédés et pour Dieu qui l'a suscité. Encore faut-il accepter de se déprendre de ses habitudes, d'arrêter de vouloir communiquer avec tout le monde sans cesse, avec téléphone et internet, pour privilégier le contact direct, éviter de faire suivre « armes et bagages » comme certains puissants du Moyen Age, pour se contenter de peu : le pèlerinage est une cure et une école de vie. Quasiment privés de notre part contemplative dans la vie ordinaire mangée par l'activisme, l'efficacité et le rendement, le chemin peut nous redonner cet équilibre si précieux. Non pas en parcourant des yeux et en captant frénétiquement par photos interposées les spectacles offerts, mais en « contemplant de l'intérieur » ce qu'il nous est donné de rencontrer pour « faire l'expérience de la connexion intime qui existe entre Dieu et tous les êtres », car tous les êtres nous parlent de Dieu. « Tout est lié », répète le Pape François avec insistance, le respect de l'environnement, le respect de toute vie humaine, le respect et la protection de nos frères et soeurs et, notamment, des plus démunis, des plus blessés, des plus désespérés, comme on peut en voir aussi sur le chemin. Contempler et servir, comme les soeurs de Béthanie, Marthe et Marie, vis-à-vis de Jésus, c'est ce que le pèlerin peut continuer à vivre pleinement au retour, comme hospitalier sur la voie de Compostelle, comme serviteur de cet « hôpital de campagne » si cher à notre Pape.   * Emprunté de l'encyclique « Laudato si » au Pape François Léonard, Lettre de l'hospitalité Partager :PartagerE-mailImprimerFacebookTwitterGooglePinterestTumblrLire aussiAvec Saint-Jacques trouver sa vocationA l'école du Christ, sur le Chemin de Saint-Jacques, le pèlerin est appelé à vivre de la Vie même de Dieu. Au travers de dépouillements de toutes sortes, c'est un itinéraire de discernement de vocation qui se dessine. Nouvel évêque de Bayonne et ancien pèlerin, monseigneur Marc Aillet va insérer le Pèlerinage dans le cadre...L'hospitalité, un "trésor d'humanité"L'hospitalité sur les chemins de Compostelle Au milieu des multiples ouvrages, récits de pèlerins ou témoignages, celui-ci était plus qu'attendu ! En effet, les hospitalités chrétiennes sont en première ligne pour transmettre et maintenir depuis des siècles l'esprit de ce chemin ! Louis Janin, né en 1923, fait son premier pèlerinage à Compostelle en 1956. En...Les conseils de Jean Geiler de KaysersbergPrédicateur officiel de la cathédrale de Strasbourg pendant ans, Jean Geiler de Kaysersberg a plusieurs fois pris le pèlerin comme image de vie spirituelle. Dans les semons donnés à l'occasion du carême de l'année jubilaire 1500, il s'attache au contraire à développer les conseils qu'il donne aux pèlerins. Un florilège de ces sermons a été...Onesse et LaharieAccueil au gite de l'auberge GAULE : 05 58 07 30 01   Publié dans Beauté de la nature Articles récents  » Loué sois-tu Seigneur » * pour le chemin de Saint Jacques... A propos de l'hospitalité  » Bon Camino « , un nouveau gîte à Béziers Poême d'un pèlerin inconnu Une année jubilaire sur les chemins de Saint Jacques CatégoriesCatégories Sélectionner une catégorie Art sacré Beauté de la nature Conseils pratiques Eclairages spirituels Et après ? Prier Rencontres Ressources Saints de la route Témoignages Vie du chemin Voir et lire Les chemins de Saint JacquesCamino Frances La route de Tours La route du Puy La route d 'Arles La route d 'Arles par le Piémont Pyrénéen La route de Vézelay La Voie des Plantagenets Services S'abonner à la lettre du site Qui sommes-nous ? Mentions légales Nous contacter Nous aider © 2016 Webcompostella ? Envoyer à l'adresse e-mail Votre nom Votre adresse e-mail Annuler L'article n'a pas été envoyé - Vérifiez vos adresses e-mail ! La vérification e-mail a échoué, veuillez réessayer Impossible de partager les articles de votre blog par e-mail. Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.Ok