À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Les pèlerins de St-Jacques font du bien à l'économie - 20/05/2016 - ladepeche.fr vendredi 20 mai, 09:06, Saint Bernardin Connexion Grand Sud France - Monde Faits divers Économie Sports Santé TV-People Loisirs Immobilier Services+ Mes Infos Mes Infos Grand Toulouse Haute-Garonne Ariège Aude Aveyron Gers Hautes-Pyrénées Lot Lot-et-Garonne Tarn Tarn-et-Garonne Cahors Figeac Gourdon Souillac Gramat Saint-Céré Pradines Prayssac Puy-l'Evêque Biars-sur-Cère Autres villes Actualité Grand Sud Lot Cahors Publié le 20/05/2016 à 07:35 Les pèlerins de St-Jacques font du bien à l'économie Economie - En vogue 15 000 cheminants passent par le Lot Un transporteur achemine les sacs à dos dans le gîte où le pèlerin passera la nuit./ Photo DDM, M.S. Les chemins vers Saint-Jacques-de-Compostelle passent par le Lot. Chaque jour, des grappes de pèlerins font étape à Cahors et dans les localités autour. Beaucoup font halte au Relais des Jacobins, un gîte ouvert spécialement pour eux sept mois de l'année. Entre deux «vagues» de pèlerins, entre ceux qui ont quitté le Relais des Jacobins à Cahors à 7 heures pour cheminer à la fraîche, et ceux qui débarqueront en milieu d'après-midi, trempés de sueur, les jambes dures, avec sur les épaules un sac pesant une tonne, Serge, le propriétaire du gîte a tout juste le temps de remettre en ordre le logis. Depuis la mi-avril, ses quatre chambres meublées avec des lits superposés accueillent quotidiennement entre dix et quinze pèlerins. Sa maison de ville qui cache en rez-de-chaussée un jardin et une cuisine d'été, Serge l'a reconditionné pour ces marcheurs qui ne passeront en principe qu'une nuit chez lui. «Dans le hall d'accueil, ils posent leurs sacs, il y a toujours à proximité une bassine d'eau froide et du gros sel pour soulager les pieds endoloris.» Il a tout prévu, la grande tablée pour le repas roboratif du soir jusqu'à l'essoreuse à chaussettes et le pèse sac. «J'ai vu un reportage à la télé, on nous parlait de la manne apportée par les 250 000 pèlerins annuels. Un chiffre largement surévalué et qui englobe les pèlerins espagnols qui commencent le chemin à 100 km de Santiago. Non, affirme Serge, c'est une économie réelle mais il ne faut pas fantasmer : nous voyons passer dans le Lot entre 13 000 et 15 000 pèlerins chaque année.» Serge a fait de l'accueil des pèlerins son métier, son Relais en reçoit 2 000 chaque saison : «J'en vis mais de là à mettre de l'argent de côté c'est une autre histoire.» Chez lui, la nuitée est à 14,50 EUR (taxe de séjour et TVA comprises), le repas du soir à 14 EUR et le petit-déjeuner à 5,50 EUR. «Je vis seul et j'ai de grands enfants», confie l'hébergeur qui limite les dépenses et peut ainsi, grâce à cette activité sur sept mois, pratiquer tout à loisir la marche le reste de l'année. À la mi-octobre, Serge reprend ses chaussures de rando, remplit son sac à dos et repart sur les chemins, en pèlerin cette fois. «J'ai rallié Santiago depuis Le Puy, Arles, Rome, Barcelone. C'est mon plaisir.» Sans parler de spiritualité, le chemin vous prend et parfois vous envahit. Difficile de décrocher de cette vie itinérante à 5 km/h. Serge qui prend congé de vous avec un «buen camino» joyeux et plein d'encouragements ne le quitte jamais vraiment. C'est la magie de Compostelle. Le sac «voyage» tout seul Pour certains pèlerins qui souhaitent rester dans l'esprit du chemin, la pratique du transport du sac par des entreprises spécialisées, de gîte en gîte, ne correspond plus vraiment à l'éthique de Compostelle. La démarche, en tout cas existe et là encore génère une activité économique. Deux professionnels du secteur, «La Malle postale» et les «Transports Claudine» assurent ce portage qui peut représenter parfois jusqu'à 150 sacs à véhiculer dans la journée. Ce sont des emplois créés et des retombées, ne serait-ce que l'entretien des véhicules et l'achat du carburant. 4,40 MEUR de consommation touristique L'agence Lot Tourisme dépendant du conseil départemental a mené en 2015, une enquête sur les retombées économiques du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle pour le département du Lot. Les pèlerins ont été comptés, des questionnaires distribués afin de connaître précisément les habitudes de consommation des cheminants. Selon cette étude, 15 000 pèlerins entrent dans le département en amont de Figeac sur le GR 65. 70 % de ces marcheurs dépensent plus de 36 EUR par jour entre l'hébergement, les repas, les victuailles achetées à l'épicerie du village pour le casse-croûte de midi. Les auteurs de l'enquête ont calculé que la dépense moyenne s'établissait à 42,10 EUR par jour et par personne. Une personne sur trois dépense plus de 46 EUR. Le montant de consommation touristique généré par le chemin est donc loin d'être négligeable, puisqu'il atteint la somme de 4,4 millions d'EUR (en 2015). Le rapport d'enquête de Lot Tourisme renferme une mine d'informations sur le profil des pèlerins et leur pratique du chemin. 72 % d'entre eux ont plus de 50 ans et 40 % cheminent seuls vers Compostelle. Le gîte d'étape constitue l'hébergement favori des randonneurs à 84 %. Les pèlerins affectionnent aussi les chambres d'hôtes à 36 %. La traversée du Lot représente un parcours de 155 kilomètres. À raison de 20 km par jour, cela fait pour chaque pèlerin, sept nuitées passées dans le département. C'est autant pour les hébergeurs locaux dont les maisons se situent stratégiquement à proximité du passage des marcheurs. Lot Tourisme a pris sa calculette : l'estimation du volume total de nuitées pour l'ensemble des cheminants est de 105 000. De quoi conforter et plus encore la saison touristique au printemps et en fin d'été. L'enquête est consultable sur le site www.tourisme-lot-ressources.com/etudes-et-chiffres Jean-Michel Fabre Connectez-vous pour afficher la suite Créer un compte gratuitement Se connecter à mon compte Envoyez cet article par email Email du destinataire Votre nom Votre commentaire Valider En images Un opéra très «hot» au théâtre du Capitole Le 69ème Festival de Cannes fait son show Les photographes de La Dépêche sortent le grand jeu : votez pour les départager Economie 19/05 Salaires des grands patrons: la menace d'une loi se fait plus concrète 19/05 A400 M : l'Allemagne s'agace des nouveaux problèmes 19/05 Monsanto: Bayer confirme des discussions en vue d'une fusion Publicité A la une 03:48 Blocage et manifestation : «Rien n'est fini» 08:27 Imanol Harinordoquy annonce sa retraite sportive 03:53 Supermarchés : d'où vient le magret ? Visite au coeur du hangar de restauration des Ailes Anciennes Ailleurs sur le web Mes infos S'inscrire ou Se connecter Ma ville Toulouse Changer de ville Météo Matin 13°C Ciel couvert Après-midi 19°C Nuages et soleil Voir les prévisions à 4 jours 21/05 22/05 23/05 24/05 08:41 «L'agriculteur a droit à un statut» 08:40 Les jeunes plébiscitent le Festiv'2016 08:39 Politique et surf : «S'engager au nom de la vague» 08:38 Frédéric Ouvret : «La Coupe nous a servi de déclic» 08:37 Chrétiens d'Orient, l'urgence : notre long format 08:37 Les trois couleurs de la vie au Théâtre Garonne 08:37 Fanel, comme un soupçon de miel 08:36 «Toulouse... j'adore !» fête sa centième à la Comédie de Toulouse 08:35 Alexis HK parle à Georges Brassens entre deux chansons 08:34 Run for Aides : 1 500 élèves se mobilisent contre le sida 08:34 Bonnefoy : «Un air de famille», pour un Sourire d'Enfant 08:33 Une navette pour Aéroscopia et la Cité de l'espace 08:33 Control-P : viens chez moi, j'ai une imprimante.. 08:27 Imanol Harinordoquy annonce sa retraite sportive 08:26 La Métropole signe pour une gestion solidaire de l'eau ©ladepeche.fr Certifié OJD Nous contacter| Mentions légales| Nous recrutons| RSS| Plan du site| Charte de modération Fermer  En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. Mes Directs Mes Infos En direct de la rédaction Direct National Grand Sud Accueil Grand Toulouse Haute-Garonne Ariège Aude Aveyron Gers Hautes-Pyrénées Lot Lot-et-Garonne Tarn Tarn-et-Garonne Communes Ma ville Toulouse Agen Albi Auch Cahors Carcassonne Castres Foix Pamiers Montauban Narbonne Rodez Tarbes France-Monde Accueil France Politique International Economie Accueil Aéronautique Agriculture Emploi Immobilier Innovation - High Tech Transports Entreprise Banque-Finances Commerces Bourse Faits divers Sports Accueil Rugby XV Rugby XIII Rugby Amateurs Football Football Amateurs Cyclisme Tennis Basket ball Hand ball Auto-Moto Hippisme Résultats sportifs Santé Actu Santé Bien-être Beauté Nutrition Psycho - Sexo Famille TV-People Accueil Télé-médias People Cinéma Zapping Insolite Loisirs Immobilier Services + Sélectionnez votre ville