À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Il accueille des pèlerins chez lui à Laon, pourquoi pas vous? - www.lunion.fr Logo unionChoisir une édition du journal »L'UnionReimsChâlons-en-ChampagneÉpernayVitry-le-FrançoisLaonSoissonsArdennesL'ArdennaisAvis de décèsImmoAutoEmploiCommuniquéAnnonces légalesAbonnementsAchats malins Votre navigateur ne supporte pas les frames, cliquez ici pour vous connecter. S'inscrire | Se connecter Achetez le journal du jour Abonnez-vous à l'Union Mardi 24 Mai 2016 | CONNECT : Créez votre compte, gérez vos abonnements Facebook TwitterInstagram Newsletter Rechercher : AccueilRégions MarneReimsChâlons-en-ChampagneÉpernayVitry-le-FrançoisArdennesAisneLaonSoissonsChâteau-ThierryChaunyHirsonSaint-Quentin ActualitésSportsLoisirsBuzzInfos servicesHors-serie Publié le Mardi 24 Mai 2016 à 09h28 Région Aisne Laon Il accueille des pèlerins chez lui à Laon, pourquoi pas vous? Propos recueillis par Manessa TERRIEN Lire aussi : Pour devenir hébergeurLire aussi : Des motivations pas forcément spirituelles L'office du tourisme renouvelle son appel aux Laonnois pour héberger des pèlerins. Guillaume Dussart en accueille chez lui depuis trois ans. Témoignage. réagir Tweet Envoyer à Imprimer Marcheur lui-même, Guillaume Dussart accueille des pèlerins depuis trois ans à Laon. « Cela fait trois ans que j'héberge des pèlerins, parce que moi-même je suis marcheur, je fais le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle en alternant les hébergements marchands et chez l'habitant. Et c'est clair qu'on passe de bien meilleures soirées tous ensemble. On se livre beaucoup plus facilement avec des gens qu'on ne reverra jamais, on parle plus facilement de soi, c'est probablement plus profond. Ce sont des rencontres plus saines, moins superficielles qu'il n'y paraît. Je me suis rendu compte qu'à Laon, on était beaucoup moins bien organisés qu'ailleurs. J'étais déjà directeur de l'office, alors on a lancé cet appel (...). Et comme charité bien ordonnée commence par soi-même... Je me suis lancé. J'habite près de la cathédrale, j'ai un canapé-lit et une chambre d'amis. J'ai accueilli une trentaine de personnes. Ils sont de tous profils, tous âges confondus, des Néerlandais, des Belges, des Italiens ou des Anglais. Je leur offre à boire, souvent une bière parce que c'est ce qu'ils demandent. Ensuite ils se débrouillent, je leur conseille un restaurant ou un supermarché s'ils veulent faire leur sandwich. Et des fois, ça matche, des fois, ça ne matche pas (ça colle ou non, ndlr). Une fois, j'ai rencontré un jeune de 20 ans qui m'a raconté être parti de chez lui à 17 ans et avait passé trois ans en Thaïlande. C'était en mars et en septembre, il allait entreprendre des études d'infirmier. En attendant il marchait. Il avait déjà fait deux fois Compostelle. Il était animé par la foi, tout en étant marginal, hors des sentiers battus. C'est ça qui est enrichissant : pouvoir faire des rencontres qu'on ne pourrait jamais faire à un autre moment ou contexte de la vie. Il n'y a pas de notion de marchandise, de contrepartie, c'est gratuit. Ce n'est pas non plus une motivation religieuse, c'est un geste humain avant tout. Je crois en l'humanisme. Il y en a aussi un qui m'a envoyé une carte postale une fois arrivé à Rome. C'est sympa de se dire qu'on a été un maillon d'une chaîne, de lui avoir permis d'aller au bout. » Pour devenir hébergeur Ils étaient cinq en 2013, ils ne sont plus que deux aujourd'hui. Déménagement, aléas de la vie ou simple routine ont fait que le nombre de volontaires accueillant des pèlerins chez eux à Laon a fondu comme neige au soleil. C'est pourquoi l'office du tourisme renouvelle son appel aux bonnes volontés. Qui ? Des Laonnois vivant de préférence sur le Plateau disposant d'un canapé-lit ou une chambre d'amis disposés à accueillir gracieusement des pèlerins en quête d'un toit le temps d'une soirée. Leurs coordonnées ne seront pas accessibles à tous, c'est l'office du tourisme qui fera la liaison entre le marcheur et l'hébergeur. Ce dernier a la possibilité de refuser un accueil. Aujourd'hui, ils peuvent être accueillis dans des hôtels, gîtes ou camping à des tarifs préférentiels (sur présentation de la credencial) ou par le presbytère dans une salle dite « hors-sac », c'est-à-dire sans lit. Renseignement et inscription au 03 23 20 28 62 ou communication@tourisme-paysdelaon.com Des motivations pas forcément spirituelles Si beaucoup de marcheurs entreprennent un pèlerinage à des fins spirituelles, il en est qui prennent la route pour d'autres motivations : le développement personnel, la rupture avec une société aux rythmes et valeurs où l'individu s'oublie, la randonnée salvatrice... « Ce n'est pas encore la majorité, mais il y a toute une vague de pèlerins qui sont dans ce cas. On le lit, on en entend parler et on les voit aussi au guichet », confirme Loïc Pailler, de l'office du tourisme de Laon. Le nombre de pèlerins augmente depuis une décennie. Kamini devant le public de son village en Thiérache Toutes les vidéos Dernière minute Coiffure et esthétique à domicile, pour sortir de l'isolement 24/05 12:35 Ces Ternois et leur bébé né à Saint-Etienne en hommage aux Verts font le buzz 24/05 12:26 Givet: il roulait quand sa voiture a pris feu 24/05 12:21 Vous vivez sans téléphone portable, racontez-nous! 24/05 12:17 Hauts-de-France: les habitants invités à créer un logo pour leur région 24/05 12:03 Les chercheurs de l'Urca s'inquiètent de la coupe budgétaire projetée par le gouvernement 24/05 11:48 Reims : il cambriole un kebab et se fait un sandwich 24/05 11:47 «On refait l'éco» spécial rêve américain ce mercredi 24/05 10:49 CONCOURS. Découvrez notre nouvelle rubrique Do it yourself 24/05 09:55 Les créations champardennaises ont séduit Cannes 24/05 09:54 Reims: un enfant à trottinette giflé au parc Léo-Lagrange 24/05 08:01 MÉTÉO. Le soleil fait son retour 24/05 07:30 Aisne : incarcéré, il pilote le trafic d'héroïne depuis sa cellule 23/05 22:31 Marne : disputes pour un lama 23/05 22:04 Vache folle: Le troupeau euthanasié lundi 23/05 21:46 Encore une inondation sous l'église de Presles à Soissons 23/05 20:57 « MDZ », mature et découverte 23/05 20:37 SONDAGE. Vous n'êtes pas favorables au paquet de cigarettes neutre 23/05 19:18 La Férée: Local technique forcé, tracteurs tondeuses envolés 23/05 19:05 Des jardins à nouveau saccagés à Saint-Brice-Courcelles 23/05 18:33 Les + lus Aisne : Ivre, il agresse un gendarme CONCOURS. Découvrez notre nouvelle rubrique Do it yourself Le succès des ventes directes à la ferme ne se dément pas dans l'Aisne Laon:Une adolescente dépassée par les fantasmes de son beau-père Il accueille des pèlerins chez lui à Laon, pourquoi pas vous? Les + commentés CARTE. Stations à sec, ruptures de stock, réquisitions : on fait le point dans la Marne, l'Aisne et les Ardennes Projet du grand centre-ville de Reims : revivez notre Facebook live avec Arnaud Robinet Reims: un enfant à trottinette giflé au parc Léo-Lagrange Carburant: les forces de l'ordre interviennent à Fos-sur-Mer Vache folle : le troupeau des Ardennes impérativement abattu lundi prochain L'union.fr sur Facebook Tweets concernant "#UnionArdennais OR "via @UnionArdennais"" Nos commerçants DIETPLUS CARREFOUR PROXIMITE ODILE LE VERGER EBOULEAU RESTAURANT LE JARDIN Nos rubriques Région Reims Châlons Vitry-le-François Épernay Ardennes Laon Chauny Hirson Soissons Château-Thierry Actualités Faits divers France-Monde Politique Santé Social Économie Économie-Région Industrie Champagne Agriculture Sports Sport région Football Stade de Reims CSSA Basket-ball Rugby Tout le sport Culture Cinéma Jardinage Maison Mode et beauté Voyage Programme TV Buzz Insolite People Télé-réalité Infos Services Météo Carburants : les bons plans Horoscope Jeux App Store Optimization Reseaux sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Instagram Annonces Immo Auto Emploi Annonces légales Communiqué Abonnements Avis de décès Le groupe La Voix Mentions légales Aide CGV CGU Contactez-nous