À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Tro Breiz. Six jours de pèlerinage - Bretagne - LeTelegramme.fr Accédez au menu Accédez au contenu Recherchez sur tout le site Nos newsletters Menu Monde France économie Bretagne Sports Loisirs &Vous Annonces En images Rio 2016 MerPolitiqueÉducationSpered Ar Vro Fermer le menu Avis de décès Météo Jeux Newsletters À la une Monde France France Débats Faits Divers People Économie Toute l'Économie Entreprise Agroalimentaire Objectif Terre Bourse Emploi Formation 17h17 l'éco Bretagne Toute la Bretagne Mer Politique Éducation Spered Ar Vro Communes Toutes les Communes Sports Tout le sport Euro 2016 Football Tout le football Ligue 1 Ligue 2 En avant Guingamp Stade Brestois Stade Rennais FC Lorient FC Nantes Voile Handball Basket Tout le Basket Pro A Pro B LTB 29 Étendard de Brest UJAP Quimper Cyclisme Tout le Cyclisme Tour de France Autres sports Direct Classements sportifs Loisirs Agenda TV Cinéma &Vous Tout &Vous Musique Toute la Musique Prix du disque Multimédia Livres Recettes Toutes les Recettes La bonne adresse Recettes des lecteurs Histoire Voyage Jardin Mieux Vivre People Santé Annonces Toutes les Annonces Avis de décès Petites annonces Emploi Formation Immobilier Annonces légales Faits Divers En Images Dataspot Notre sélection Espace perso Mon compte Annoncer un événement Contact Déconnexion Espace perso Mon compte Annoncer un événement Contact Connexion Découvrez l'application Loisirs du Télégramme sur iPhone et Android Découvrir JOURNAL DU JOUR Journal numérique du 2 août Lire le journal Le Télégramme Cinéma. Clap de fin pour "Chouquette" Ploumilliau. Le maire fait office de postier Abonnez-vous au Télégramme  >  Bretagne Festival interceltique Bout du monde 2016 Les "people" en vacances Tro Breiz. Six jours de pèlerinage Publié le 02 août 2016 à 00h00 Thierry Charpentier 1 Voir les commentaires Les cloches de la cathédrale de Quimper ont salué, hier matin, le départ du Tro Breiz 2016. Escortés par des militaires de l'armée de terre, 1.400 marcheurs, croyants ou non, se sont élancés sur la route de saint Corentin. En ligne de mire, l'arrivée à Saint-Pol-de-Léon, samedi. « Le Tro Breiz est le seul grand pèlerinage circulaire au monde », rappelait, dimanche, Philippe Abjean, son fondateur. Jamais à court d'idées, il espère parvenir à installer un itinéraire permanent, qui drainera, comme Saint-Jacques de Compostelle, des pèlerins à l'année, cette fois sur les traces des sept saints fondateurs de Bretagne. En attendant, hier matin, 1.400 marcheurs ont repris la route empruntée par saint Corentin, de Quimper à Saint-Pol-de-Léon, celle-là même qui avait marqué la résurgence du Tro Breiz, en 1994. « Challenge familial autant que démarche spirituelle » Dans le capharnaüm du départ, la dizaine de militaires affectés à la sécurité se fondait plutôt dans le paysage, sur le parvis de la cathédrale. Sans doute bien mieux que ne l'aurait fait la banderole de 600 m² que des nostalgiques de la manif pour tous espéraient déployer sur le parvis. La préfecture s'y est opposée, de même que les organisateurs, qui ont condamné une tentative de « récupération ». À 9 h, hier, il n'était plus question que des derniers préparatifs. La famille Poidatz, originaire de Gennevilliers, vient de déposer, dans le camion balai, la tente dans laquelle parents et enfants vont se serrer pendant six nuits. « C'est la première fois que nous faisons le Tro Breiz », disent Marie et Benjamin. « Et la dernière aussi », plaisante Barthélémy, 9 ans, l'un de leurs quatre enfants. Pour ces catholiques, c'est un « petit challenge familial autant qu'une démarche spirituelle. L'idée est aussi de montrer à nos enfants que la chrétienté est dans tous les petits villages. Et puis marcher au milieu de jeunes, de retraités, de handicapés... C'est représentatif de notre vie ». « Pour le plaisir de marcher » Beaucoup de marcheurs se retrouvent dans l'idée de partage. Comme Jean-Yves, de Landivisiau, et Patrick. « On a plein de copains. Ça fait colonie de vacances pour les anciens », plaisante-t-il. La jeune Québécoise Elsa est là aussi, avec son grand-père et son ami Denis, venu d'Allemagne. Elle n'est pas pieuse. « Je suis là pour le plaisir d'être avec tout le monde et de marcher ». Hugues et Typhaine, originaires de Questembert (56) et désormais installés à La Rochelle, reviennent pour la troisième année consécutive. Leur fille de 14 ans terminera, elle, sa 7e étape à l'arrivée à Saint-Pol. « Ce sont nos parents qui ont attiré nos enfants. On s'y est mis ensuite », expliquent-ils. Croyants pratiquants, ils viennent « vivre (leur) foi et la renforcer ». Ils voient d'un bon oeil le dialogue interreligieux entrepris au lendemain de l'attentat de Saint-Etienne-de-Rouvray. « Une expérience à vivre au moins une fois » Non loin de là, Jean-Luc, retraité carantécois, marche aux côtés de son petit-fils de 14 ans. « Je voulais traverser les monts d'Arrée. C'est l'occasion ! Et aussi montrer à mon petit-fils ce qu'est la marche et l'environnement particulier du Tro Breiz. Je suis croyant mais pas bigot. C'est une expérience à vivre au moins une fois ». Après Landudal hier soir, tous feront route vers Pleyben, Saint-Rivoal, Guiclan et Taulé. Terminus Saint-Pol-de-Léon, samedi. Partager Tweeter Envoyer Imprimer Agrandir Mode nuit Retrouvez plus d'articles Religion tro breiz Quimper Pour consulter plus d'articles : Je m'inscris Je m'abonne Les plus lus Bretagne. Les festivals du mois d'août Bretagne. Les festivals du mois d'août 01 août 2016 à 20h08 commentaire Politiques. Où vont-ils passer leurs vacances ? Politiques. Où vont-ils passer leurs vacances ? 01 août 2016 à 20h11 11 commentaires Gourin. Une crêpe de 86 cm ! Gourin. Une crêpe de 86 cm ! 01 août 2016 à 18h05 commentaire   Vos réactions Jean Michel Pinel 02 Août 2016 à 11h33 ....et le Tro Gallo des menhirs c'est pour quand ? Trop Gallo, trop païen, pour exister ? Signaler un abus répondre répondre Donnez votre avis et commentez cet article Envoyez votre réaction Votre réaction : Annuler Articles à la une Qui était le père Jacques Hamel ? Commission européenne. Julian King à la sécurité Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a nommé ce mardi Julian King commissaire à la sécurité, chargé de la lutte contre le terrorisme et le crime organisé, en remplacement du... Euro U19F. Une tempête de joie pour les Guingampaises Lorient. Festival Interceltique Kreiz Breizh Elites. La dernière étape pour Paillot, Meijers vainqueur final Lorient. Élévateur à l'arrêt : « lourdes conséquences pour les entreprises » Transfert. Peter Sagan, de Tinkoff à Bora Explorateurs bretons. Jean-Baptiste Chaigneau, mandarin en Cochinchine Foot féminin. Le rêve breizhilien Affaire Barbarin. L'enquête classée sans suite Marseille. Meeting de la patrouille de France annulé L'enquête progresse [Direct] Le Télégramme sur les réseaux sociaux Abonnez-vous au Telegramme Lisez le Télégramme sur mobile et tablette ACTUALITÉ Monde France Economie Bourse Fait divers People Santé Nono Débats BRETAGNE Brest Lorient Quimper Rennes Saint-Brieuc Saint-Malo Vannes ------------- Mer Education Politique Spered ar vro SPORT Football Basket Hand Cyclisme Voile Hippisme Autres sports Classements Direct LOISIRS TV Ciné Musique Multimédia Livres Recettes Jeux concours Histoire Voyage ANNONCES Avis de décès Petites annonces Emploi Formation Immobilier Annonces légales SERVICES Newsletters Mobile / Appli Recherche Recrutement Bilan GES Publicité RSS ------------- Météo BOUTIQUE Abonnement Journal en téléchargement Billetterie Vente Photos Vente de Unes QUI SOMMES-NOUS ? - MENTIONS LÉGALES - CGU - CGV - CONTACT Les sites du groupe Télégramme : Le Télégramme | Le Télégramme Mobile | Bretagne.com | Immo-Ouest.com | RegionsJob | MaFormation | Viamédia | Bretagne-marchespublics | Regions-annonceslegales | Mer et Marine | Pen Duick | Route du Rhum | Transat AG2R LA MONDIALE | Transat Bénodet-Martinique