À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

À Bordeaux, un havre de paix sur le chemin de Saint-Jacques - SudOuest.fr dimanche 23 octobre 2016 À la une Communes Sport Faits Divers Sud Ouest éco Annonces dimanche 23 octobre 2016 Connexion S'abonner à partir de 1EUR À la une Communes Sport Faits Divers Sud Ouest éco Annonces Exclusivité abonnés Votre édition du soir est disponible sur soir.sudouest.fr À Bordeaux, un havre de paix sur le chemin de Saint-Jacques A la Une / Bordeaux  /  Publié le 23/10/2016 . Mis à jour à 08h57 par Florence Moreau S'abonner à partir de 1EUR 0 commentaire Six boxes de deux couchages superposés sont désormais offerts aux pélerins. © photo stéphane Lartigue Article abonnés La maison du Pèlerin accueille les marcheurs du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle du 1er mars au 31 octobre. Cela ne s'invente pas. Bordeaux Compostelle a ouvert son gîte à l'angle de la rue de la Coquille, emblème du pèlerinage jacquaire. La Maison du pèlerin (1) fêtera en mars son 1000 ème hôte. Car même s'il existe dans l'agglomération bordelaise trois associations (2) qui entendent valoriser la voie de Tours (lire par ailleurs), il n'y avait pas jusqu'à il y a deux ans, d'hébergement dans le port de la lune. Publicité « C'était illogique, c'était une aberration », résume Frédéric Ferrière, le président. Comme beaucoup, lui aussi s'est « pris au chemin » quand il a cherché « une coupure entre deux vies ». À l'époque, il n'y avait pas d'hébergement à Bordeaux pour les pèlerins alors que le patrimoine jacquaire y est encore visible et s'y suit à la trace. Comme à la maison « Les pèlerins faisaient le détour sans s'arrêter à Bordeaux, alors qu'une halte s'impose », poursuit-il. C'est possible désormais. Le bâtiment a gardé ses pierres et poutres apparentes, son histoire. Ce jour-là, Edwige et Claude sont les hospitaliers. « Pour rendre au chemin ce qu'on lui a pris », sourit Edwige. Du temps, de la chaleur, de la fraternité. À peine arrivés, les pèlerins ôtent leurs chaussures de randonnée, posent et vident leur sac, acceptent un café ou une boisson fraîche, racontent leur périple, confient leurs attentes, donnent des nouvelles, échangent des trucs et astuces. « On les met à l'aise, comme à la maison », explique Jean-Lou, le responsable du gîte. Une cuisine équipée est également à leur disposition, de même qu'une connexion Wi-Fi, des sanitaires propres et neufs, de quoi laver et faire sécher le linge. Et un lit -avec un vrai matelas-, pour se reposer après et avant une longue journée de marche. En tout six boxes de deux couchages superposés, baptisés du nom d'appellations de vins et pourvus de coffres forts. Comparé à d'autres gîtes plus spartiates où jusqu'à 300 personnes dorment côte à côte, la Maison du pèlerin de Bordeaux relève du grand luxe. Ce n'est pourtant pas une auberge de jeunesse ni un hôtel pour visiter Bordeaux à peu de frais. Il faut montrer patte blanche. Ou plus exactement la credential, un carnet tamponné à chaque étape, sorte de passeport du pèlerin qui atteste de sa condition et lui permet d'accéder aux hébergements jacquaires. Les pèlerins restent au maximum trois jours, en fonction de l'affluence. Près de 450 cette saison. Des Français, des Canadiens, des Tchèques, des Allemands qui apprécient cette voie jacquaire moins fréquentée et pourtant accessibles. Les adhérents de Bordeaux Compostelle entendent faire de leur rêve une réalité : que Bordeaux, avec son aéroport et sa gare, devienne une ville de départ sur le chemin de Saint-Jacques. (1) La Maison du pèlerin, 28 rue des Argentiers 05 56 48 11 63 ou contact@bordeauxcompostelle.com Une nuit coûte 13 euros et 3 euros le petit-déjeuner. (2) Les Amis de Saint- Jacques de Compostelle à Gradignan, Bordeaux Compostelle et les amis de Saint-Jacques de Compostelle en Aquitaine, basés au Bouscat. La via Turonensis Entre les tracés officiels, les variantes et autres itinéraires en cours d'aménagement, on pourrait presque croire que tous les chemins mènent à Saint-Jacques de Compostelle! Il existe en fait quatre chemins empruntés par les pèlerins qui traditionnellement partent au plus près de chez eux. Ils sont désignés par les villes qu'ils traversent et dénommés en latin, même si certains sont des créations contemporaines qui ne suivent absolument pas d'anciennes voies romaines. Bordeaux est sur la voie de Tours, la via Turonensis. La plus fréquentée est la via Podiensis, la voie du Puy (en-Velay). Il existe aussi la voie de Vézelay, la via Lemonvicensis (elle passe par Limoges) et la voie d'Arles, la via Tolosana (elle rejoint Toulouse). S'abonner à partir de 1EUR 0 commentaire Il vous reste 90% de l'article à lire Cet article est réservé aux abonnés Découvrez l'offre 100% numérique :Le journal + L'accès aux articles abonnés + l'Edition du soir + Le club abonnés Déjà abonné ? Se connecter S'abonner à partir de 1EUR Publicité Aucun commentaire Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article Publicité Édition abonnés Sur Web, Tablette et Mobile Le journal et ses suppléments L'accès aux articles abonnés L'Édition du soir Le club Abonnés Abonné papier ? Activez votre accès S'abonner à partir de 1EUR Publicité Les Plus +lus +commentés 36 En images : 2 000 participants à la Zombie walk de Bordeaux 0 Drame de Puisseguin : un an après 11 Une octogénaire violemment agressée par sa famille pour une affaire de "sorcellerie" 24 Bordeaux : un passager et un chauffeur de bus agressés 19 Grève à iTélé : des incidents font monter la pression 158 Sarkozy a-t-il qualifié son électorat "de ploucs" ? Son entourage dément 144 Policiers en colère : qui est Rodolphe Schwartz ? 113 Présidentielle 2017 : aucun candidat de gauche ne "semble pouvoir passer le 1er tour" 93 Rencontres, manifestations : le bras de fer entre gouvernement et policiers continue 93 Ségolène Royal : "Si c'était gagnable, on ne viendrait pas me chercher" Publicité En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. SUD OUEST 100% NUMERIQUE Sur web, tablette et mobile :Le journal + L'accès aux articles abonnés + l'Edition du soir + Le club abonnés S'abonner à partir de 1EUR Suivez l'actualité de la commune de votre choix Agen Anglet Angoulême Arcachon Bayonne Barbezieux Bergerac Biarritz Biscarrosse Blaye Bordeaux Cognac Dax Hendaye Jonzac La Rochelle Langon Libourne Marmande Médoc Mont-de-Marsan Nérac Oloron Orthez Pau Périgueux Rochefort Royan Saintes Saint-Jean-de-Luz Saint-Jean d'Angély Sarlat Terrasson Tonneins Villeneuve-sur-Lot Toutes les communes Aller voir le site @sudouest Suivre @sudouest Découvrez les applications Sud Ouest Depuis votre mobile ou tablette, ne manquez rien de l'actualité de la région. Voir les applications Newsletter Recevez tous les jours l'essentiel de l'actualité avec la newsletter Sudouest.fr. Voir un exemple Saisissez votre adresse e-mail puis complétez votre inscription S'inscrire à la newsletter La Newsletter Sud Ouest éco Inscription en cours... Envoyer par email Cet article vous intéresse, partagez-le avec vos amis. Votre adresse email Adresse email du destinataire Votre message Recevoir une copie du mail Envoyer