À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Accueil Santiago 2016 - Bilan et projets - Webcompostella Accueil Santiago 2016 - Bilan et projets - Webcompostella ? passer au contenu principal Nous contacter Ecrire à un Webhospitaliers Contacter un prêtre Conseils pratiques et éclairages spirituels sur les chemins de Saint Jacques Accueil Vie sur le chemin Voir et lire Témoignages Rencontres Et après ? ... Les chemins de Saint Jacques Saint Jacques, un peu d'histoire La route du Puy La route de Tours La route d 'Arles par le Piémont Pyrénéen La route de Vézelay La route d 'Arles Préparation Quel équipement Conseils du docteur Guide des haltes Etapes et hébergements La créanciale La Credencial Préparation spirituelle Accueil francophone à Santiago Eclairages spirituels Prier Saints de la route Ressources Art sacré Après Devenir HOSPITALIER Un autre pèlerinage - Les monastères-relais Accueil > Vie sur le chemin > Accueil Santiago 2016 - Bilan et projets Accueil Santiago 2016 - Bilan et projets Date : 28 novembre 2016 Les 6 au 8 novembre, le CA et des représentants des accueillants francophones (6 laïcs et 5 prêtres) à Santiago 2016 se sont réunis à Lourdes pour faire le point de l'accueil à Santiago 2016, dresser des perspectives d'avenir et rencontrer 17 des Evêques du Chemin. Nous avons le plaisir de vous en faire compte rendu.   Rencontre avec les évêques Mgr Aillet : Il y a une recherche pour une pastorale commune avec les évêques espagnols Les 27/28 octobre, au colloque international du chemin, à Santiago, Mgr Aillet a présenté l'accueil francophone. Ses interlocuteurs, en particulier l'Archevêque et Don Segundo, ont qualifié notre accueil d' « exemplaire », donc Merci à tous ! Il est rappelé que chaque diocèse devrait avoir un référent responsable de la pastorale.   René de Laportalière : Merci de la confiance accordée par les évêques à Webcompostella, merci au nom de ceux qui ont pu accueillir les pèlerins à Santiago et recevoir toutes ces merveilles, merci au nom des pèlerins qui ont pu ainsi faire de nouveaux pas vers le Christ. La journée type de l'accueil francophone est alors présentée :   Le temps de partage et d'échange. Le temps de partage et d'échange était organisé chaque après-midi à partir de 14h30 à l'Hospederia San Martin. Il était animé par un ou deux laïcs accueillants et commençait autour d'un café. Les prêtres s'y associaient systématiquement à la fin pour prendre le relais pour un temps d'entretien individuel à la demande des pèlerins. Ce n'est pas forcément lors de ces temps de partage qu'il y a eu la participation la plus forte : c'était un temps « pèlerin » alors que les deux autres temps forts de l'accueil, la messe en français à 9h et la visite extérieure de la cathédrale le soir, ont accueilli également des visiteurs de passage. Toutes les équipes ont dû se positionner avec délicatesse sur la relecture du chemin par les pèlerins dans le respect de l'itinéraire de chacun, permettant ainsi à chacun avant tout de « déposer » et de d'avancer, le cas échéant, dans son questionnement spirituel. Les pèlerins venaient vers un accueil francophone. C'est grâce à ce respect à l'égard de chacun que finalement la question de Dieu a pu s'exprimer. Les témoignages révèlent combien les pèlerins ont été interpellés en profondeur, justement parce qu'un grand respect était montré aux approches de chacun. On note des temps de partage collectif  spontanés après la messe ou la visite spirituelle d'où la nécessité de souplesse dans l'organisation des accueillants. Partager, c'est aussi agir. Des questions se sont posées quant à l'accueil de personnes démunies et notamment les jeunes. Le partage est réciproque : les accueillants poursuivant eux-mêmes leur propre chemin à l'écoute des accueillis. Merci pour la disponibilité des prêtres en cohérence avec leur mission spécifique.   Visite extérieure spirituelle de la Cathédrale.   Tous les jours à 18h30 visite spirituelle de l'extérieur de la cathédrale. A partir d'un texte des accueillants allemands, traduit par René de la Portalière, chaque accueillant francophone se l'est approprié en fonction de sa sensibilité ; elle est accompagnée par un accueillant ou un binôme d'accueillants complémentaires. Dans certaines quinzaines les prêtres se sont joints à la visite. Cette visite concerne les façades Nord, Est et Sud (exceptée la façade Ouest en rénovation : portail de la Gloire). A travers ces façades sont abordés la vie de l'Apôtre à travers les écritures compostellanes et les symboles du pèlerinage : coquille, croix jacquaire.... La Porte Sainte et l'Année de la Miséricorde permettent d'aborder le sens profond du pèlerinage. Les pèlerins « marcheurs » mais aussi les visiteurs pèlerins (voiture, avion) ont tous manifesté un grand intérêt au contenu de cette visite. Nous avons pu mesurer la méconnaissance des « visiteurs » sur la vie de l'Apôtre et du sanctuaire. Cette visite facilite un temps très fort d'évangélisation. Cette visite est vécue par les pèlerins comme un moment fort de leur pèlerinage tout en approfondissant le sens final de leur démarche. En fin de visite, suite à la photo. du groupe, mise à disposition du document sur « le chemin de la Miséricorde dans la Cathédrale » et celui sur le sacrement de réconciliation, l'Evangile de Saint Luc, le programme proposé par l'Accueil. Des explications sur les intentions de prières des pèlerins qui sont transmises aux communautés religieuses qui soutiennent par leurs prières les accueillants et les pèlerins. Relations avec les associations jacquaires En amont de l'ouverture de l'accueil en 2016, des relations avaient été établies avec les associations jacquaires, en voici le rappel : envoi d'un mail retraçant la genèse et l'activité de l'accueil en novembre 2015 annonce de l'ouverture de l'accueil à 175 associations contact afin d'être représentée à l'accueil sur un panneau dédiée : ont été ainsi représentée par quinzaine les associations de l'Ariège, en Aquitaine, la Société Française, Compostelle 2000 (Paris), d'Alsace, de Bretagne, des Pyrénées Atlantiques, de Rocamino à Rocamadour, des Amis de Saint-Jacques-en-Alpilles (Provence) ce qui a permis un maillage à travers la France. Sur un panneau dédiée était affiché les documents remis par l'association (flyers, affiches, écussons...) et dans la semaine était dans la mesure du possible envoyée une photo à l'association concernée. La mise en avant des associations jacquaires a certainement eu comme effet positif d'avoir la visite d'adhérents, de membres de bureau et présidents d'associations jacquaires (voir le compte-rendu en détail sur le site de webcompostella) : Maurice Calvo, président des Amis de Saint-Jacques-en-Alpilles (Provence) Jacques Blanc, président de Compostelle 2000 (Paris), Bernard Saint Macary, président des Amis de saint Jacques des Pyrénées Atlantiques, José Torguet, président des Amis de saint Jacques de Gradignan Sylvain Penna, président de la Fédération française des associations des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle Ces visites ont permis de nouer des relations et l'association Webcompostella a été invitée à l'assemblée générale de la Fédération qui s'est tenue à Bouvines le 5 novembre dernier. La présentation de l'accueil a suscité un vif intérêt. L'ouverture francophone de l'accueil étant souhaitée aussi au niveau de la représentation des accueillants : nous avons eu le  bonheur d'accueillir Gérard Lebèvre (Québec), lors de la 7ème quinzaine, très impliqué dans l'association du Québec à Compostelle. L'accueil a reçu le soutien financier de plusieurs associations jacquaires : Rhône-Alpes, Vendée, Pyrénées Atlantiques et du Var., Association des Bases Pyrénées, Terre Varoise, Amis de St Jacques en Alpille, ARA Rhone Alpes. LA MESSE La messe a lieu tous les jours à neuf heures. Les pèlerins y sont invités la veille. La messe se prépare en équipe et elle se déroule dans la chapelle Saint-Louis, dite 'des Français ». L'emplacement à côté de la porte Sainte a interpellé des personnes de langue française. La participation fut variable selon les jours soit jusqu'à 50 personnes. Chaque jour les accueillants lisaient les intentions de prière écrite par les pèlerins de la veille. Ils ont fait les annonces à la fin des messes, aidant les pèlerins à se présenter et nous finissions par un commentaire sur la chapelle et une présentation de l'accueil francophone. Suivant les équipes le prêtre présentait le Jubilé et pour certains accompagnaient le chemin de la miséricorde ce qui donnait tout son sens à l'Abrasso. À la fin de la messe, il y avait le dépôt des intentions de prière pour le lendemain. Nous prenions la photo du groupe et elle était transmise à chacun de ceux qui étaient là. Soulignons pour les prêtres l'importance et la joie de célébrer avec des personnes qui ont fait un tel effort sur le chemin. Beaucoup de participants ne vont pas régulièrement à la messe alors qu'à Saint-Jacques ils participent aussi à la messe de midi.   LES CONFESSIONS   Une des grandes joies des prêtres à Santiago a été le temps des confessions : elles avaient lieu principalement le matin après la messe. Le service de la cathédrale nous octroie un confessionnal à côté de la sacristie. Pour aider les pèlerins à découvrir et à pratiquer ce sacrement « un chemin du Jubilé » a été mis progressivement en place avec une catéchèse autour des sacrements, de la remise de dette et de la réconciliation. On sent bien que les pèlerins partis pour un défi physique sont remués en eux-mêmes et se réconcilient beaucoup avec l'Eglise qui les accueille. Il y a là un beau service de promotion de l'Eglise à conserver. Tous les prêtres sont unanimes sur la beauté des confessions et sur l'importance d'être présents pour les écouter. Pour certains laïcs, nous leur donnons l'opportunité de revivre un sacrement qu'ils ont délaissé depuis longtemps.   LA PRIERE   Omni présente et signalée par toutes les Equipes, peu d'entre elles y ont néanmoins réservé un temps spécifique (hors Messe bien entendu) Les Equipes ont mentionné : A/ L'importance des Communautés Priantes ·       Parce que les Accueillants savent qu'elles portent en prière la Mission de l'Accueil Francophone . ·       Au regard de l'impact auprès des accueillis (notamment à la messe du matin) lorsqu'est annoncé que les intentions de prière sont relayées auprès de ces Communautés A noter l'effort conséquent de maillage des communautés retenues : Frères de Jérusalem de Strasbourg, Montréal, Vézelay, Mont St Michel, Communauté de Conques, Carmel d'Uzès, Abbaye Bénédictine de Pesquié...) B/ Importance des Messes du matin, y compris pour les accueillants : temps forts de mise en cohésion des équipes, socle et fondement des actions de la journée, terreau de nombre d'entretiens ultérieurs. ·       Fort impact des homélies, surtout lorsqu'elles étaient en lien avec une relecture du Chemin ·       Les Messes ne sont pas qu'un « aboutissement », mais aussi une concrétisation des expériences du Chemin et sources de nouveaux départs spirituels.   C/ Impact des « bonbons spi » (toutes les équipes ne s'en sont pas servis), occasions d'amorces ed prières individuelles.   D/ La prière se voit construite aussi dans les temps de partage où l'on livre l'intérieur de soi même au regard de l'expérience du Chemin : même si les participants ne les mentionnent pas directement comme prières formulées en tant que telles   E/ A noter aussi la fréquence des interventions manifestes de l'Esprit lorsque au coeur des moments de convivialité (repas, etc) surgissent subitement des échanges de grande profondeur.   ... ET pour « conclure »... :   Témoignage de laïc   Les pèlerins font l'expérience d'une rencontre, d'une présence qui porte, entoure,  protège, qui est là tout proche. Les pèlerins emploient les termes de providence, présence divine... C'est quoi la providence lorsqu'on se dit non croyant ??? La présence des accueillants à Santiago permet d'accueillir ces mots et aider les pèlerins à approfondir et à oser, pour certains, prononcer le nom de Dieu, à rencontrer un prêtre, à aller à la messe pour la première fois ou à y retourner, à se confesser.   Pour certains, éloignés de l'Eglise depuis de nombreuses années, l'arrivée, la fin du pèlerinage est l'occasion d'un recommencement.   Extrait du livre d'or : « C'est bien grâce à la messe en français que le chemin a pris tout son sens ».   -       Plus de 4000 contacts pèlerins ont été réalisés en 2016 (messe + rencontre + visite), ce qui représente au bas mot 2000 pèlerins.   Conclusion générale  (extrait du Conseil d'Administration) :   L'accueil est une bonne occasion de réconciliation avec l'institution de l'Eglise de la part des pèlerins. C'est une formation solide pour les accueillants. Il est souhaitable que l'année prochaine une grande proportion d'accueillants soit nouveaux afin de former d'autres personnes qui seront solides à leur retour dans le diocèse (tout en s'appuyant si possible par une accueillant déjà présent en 2016 au sein de chaque équipe) Critères de recrutement : - l'équilibre psychologique est la première des qualités - savoir ce qu'est un pèlerin - le lien avec l'Eglise - une formation les 1er & 2 Avril 2017   Projet 2017 : Ouverture le 15 mai. Chaque mois pourrait être remis sous la protection d'un évêque qui serait chargé de trouver parmi ses prêtres ceux qui iraient à Santiago, selon les disponibilités et aptitudes. Chaque diocèse pourrait prendre contact avec l'association locale afin de célébrer ensemble deux fêtes communes dont la Saint Jacques. Les 11-12 juillet 2017 la rencontre franco espagnole des évêques aura lieu à Compostelle. La lettre pastorale qui y sera présentée est en cours d'élaboration. Lire aussiL'accueil francophone à Santiago et les Associations JacquairesDurant cet été 2016, chaque quinzaine, une Association jacquaire, proche d'un des accueillants de l'équipe en place, était présentée sur un des deux panneaux du Salon « Suseïa » où les pèlerins sont accueillis. Q : René pourquoi dans votre accueil, cet accent mis cette année sur les Associations jacquaires françaises  Pour deux raisons principales : -        Je savais...Ouverture de la porte sainte à Santiago  Dimanche 13 décembre, une Porte Sainte a été ouverte dans la cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle, afin que le Jubilé de la Miséricorde puisse être vécu par le plus grand nombre, et que l'Église soit, dans le monde, signe visible de l'amour et de la miséricorde du Père. "La miséricorde et le pardon ne doivent...Accueil francophone à SantiagoQuelques témoignages :  Accueil francophone 2016 - nouvelles au 1er aoûtDes nouvelles de l'accueil francophone à Saint Jacques de Compostelle Comme les quatre précédentes, c'est avec enthousiasme que la 5ème équipe  a démarré le 1er août sa mission d'accueil à Santiago. Sous la responsabilité de Pascal Bonnefoy, elle est constituée de Thérèse Chodanowski, de Thérèse Tabardin et de son prêtre accompagnateur, le Père Paul Malvaux... Publié dans Vie sur le chemin Tagués avec : Accueil francophone Articles récents Georges BERNES Homme de foi, poête et amoureux de la vie Accueil Santiago 2016 - Bilan et projets AVEC MARIE SUR LES CHEMINS DE SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE « J'étais un pèlerin et vous m'avez accueilli » Compostelle : les mots du chemin CatégoriesCatégories Sélectionner une catégorie Art sacré Beauté de la nature Eclairages spirituels Et après ? ... Prier Rencontres Ressources Saints de la route Témoignages Vie sur le chemin Voir et lire Les chemins de Saint JacquesSaint Jacques, un peu d'histoire La route de Tours Camino Frances La route du Puy La route d 'Arles La route d 'Arles par le Piémont Pyrénéen La route de Vézelay Services S'abonner à la lettre du site Recherche Recherche pour: Qui sommes-nous ? Mentions légales Nous contacter Nous aider © 2016 Webcompostella ? Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.Ok