À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Les voyageurs, pèlerins du XXIe siècle Le Monde Télérama Le Monde diplomatique Le Huffington Post Courrier international La Vie L'Obs Services Le Monde Partenaires Le Monde Annonces auto Annonces emploi Annonces immo Codes promo Citations Cours d'anglais Formation professionnelle Jardinage L'art par l'anecdote Modèles de lettres Orthographe Paroles de chansons Prix de l'immobilier Ventes aux enchères Boutique Le Monde Accueil Hors-Séries Livres DVD CD Unes du Monde Loisirs & papeterie Promotions S'abonner au Monde à partir de 1 EUR Édition globale Édition afrique Rechercher  Facebook Twitter Google+ Instagram Emploi Newsletters S'inscrire Connexion Les voyageurs, pèlerins du XXIe siècle Partager Tweeter En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGV et l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts et vous permettre l'utilisation de boutons de partages sociaux. En savoir plus et gérer ces paramètres. Rubriques Accueil International Politique Société Éco Culture Idées Planète Sport Sciences Pixels Campus Le Mag Édition Abonnés PLUS DE RUBRIQUES Grands Formats Les décodeurs Vidéos Données du Monde Économie Économie Les données du « Monde » Économie mondiale Économie française Entreprises Emploi Argent Médias Supplément partenaire : Les clés de demain Smart Cities Alstom Guerre des brevets La France ouvrière Le Club de l'Économie Les taxis contre Uber Revenu universel Téléphonie mobile   Les voyageurs, pèlerins du XXIe siècle Les mues de l'industrie touristique sont au coeur des Entretiens de Vixouze, consacrés au tourisme du futur, dans le Cantal, les 7 et 8 septembre. Le Monde | 31.08.2017 à 14h00 | Par Annie Kahn Fut un temps où il était ironique de parler des charmes de la France, comme du principal atout qui resterait à ce pays quand son industrie serait réduite comme peau de chagrin. On n'est aujourd'hui pas loin de la réalité. Le tourisme, qui emploie plus de 2 millions de personnes et réalise plus de 150 milliards d'euros de chiffre d'affaires, représente désormais l'une des toutes premières activités économiques nationales, pesant 7,5 % du produit intérieur brut (PIB). Le secteur est aussi l'un des premiers postes excédentaires de la balance des paiements. Quand les attentats ont fortement déstabilisé ce marché en 2016, il y avait donc, aussi, péril économique en la demeure. Plus que jamais, il fallait innover pour s'adapter aux nouveaux désirs et craintes des visiteurs français et étrangers. Comment cette activité allait-elle évoluer, compte tenu de la donne géopolitique, du déploiement des technologies numériques, des nouveaux modes de transport, de la montée en puissance des préoccupations écologiques ? Une fréquentation en hausse Ces réflexions sont au coeur des Entretiens de Vixouze-Forum international du tourisme du futur, qui auront lieu les 7 et 8 septembre au château de Vixouze (Cantal) et dont Le Monde est partenaire. Ceux-ci ouvriront sur une note optimiste. Economiquement, la fréquentation touristique s'est redressée en France en 2017. « On a retrouvé le niveau d'avant les attentats », affirme Christian Mantei, directeur général d'Atout France et président du comité scientifique des Entretiens de Vixouze. Avec ses 85 millions de touristes internationaux, la France devrait donc atteindre son objectif des 100 millions de visiteurs en 2020. Comme l'analyse Amy Zalman, présidente de la World Future Society, « la violence n'empêchera pas les touristes d'aller où ils veulent ». Parallèlement, la plupart des experts s'accordent à penser que le numérique ne menace pas le tourisme. Les voyages virtuels ne se substitueront pas aux déplacements physiques. A condition de bien cerner ce que pourra devenir la demande des visiteurs. « Il faut sortir du cercle restreint des professionnels du tourisme et être attentif aux nouveaux univers proposés par les entreprises de transport, les urbanistes, les designers, souligne Christian Mantei. Les gares, les aéroports deviennent presque des destinations en soi, des lieux de vie, dont l'acoustique, les couleurs, les matériaux doivent être adaptés. » Attention aux nuisances dues à la surfréquentation Pour ce spécialiste, trois populations devront pouvoir profiter mutuellement de cette économie. Les touristes, certes, mais aussi les habitants et les employés. Ce qui exige une revalorisation des métiers du tourisme. Et une plus grande attention aux questions de surfréquentation dont les nuisances sont de moins en moins acceptées. En raison des dégâts écologiques, mais aussi de la tranquillité des résidents. Certaines régions du globe (comme les Cinque Terre en Italie, ou l'île de Pâques, entre autres) imposent des quotas de touristes. Le numérique améliorera plus qu'il ne remplacera l'expérience physique du visiteur. Les réseaux sociaux aident les voyageurs en puissance à préparer leur voyage ; et à en rendre compte pour le plus grand plaisir de ces « assoiffés du capital social », comme les nomme Yann Le Fichant, fondateur et directeur général de Vox inzebox, qui a participé à la conférence sur le tourisme organisée par la Banque publique d'investissement, le 11 juin 2015. Mais ils ne remplaceront pas non plus les guides touristiques. « Les réseaux sociaux ne sont qu'un autre canal marketing à intégrer intelligemment dans ceux existants », estime Marios Sotiriadis, professeur à l'université d'Afrique du Sud et intervenant au colloque de Vixouze. « Les touristes ne recherchent plus la consommation brutale. Ils ne vont plus privilégier la beauté des lieux, mais le caractère émotionnel fort, attaché à leur histoire », estime Patrick Tacussel, sociologue. En ce qui concerne les dispositifs de réalité virtuelle, Amy Zalman ajoute : « Ils pourront donner la même sensation tactile, humaine, qu'en se déplaçant réellement, mais seront très coûteux. Je ne pense pas que l'on abandonnera sa valise ! La technologie ne supprimera pas notre désir d'aller passer quatre jours à Paris ! » Pour cette spécialiste, « on recourra davantage aux outils de réalité augmentée, formidablement éducatifs et ludiques ». D'autant que le tourisme historique a de beaux jours devant lui, estime Patrick Tacussel, sociologue, professeur à l'université de Montpellier, qui prononcera l'allocution d'ouverture des Entretiens de Vixouze. « Les touristes ne recherchent plus la consommation brutale, comme ce fut le cas au XXe siècle. Ils ne vont plus privilégier la beauté des lieux, mais le caractère émotionnel fort, attaché à leur histoire. Au Cambodge, ils vont visiter des endroits de massacres khmers. Pour devenir les témoins d'une histoire qui est la leur et qu'ils n'ont pas vécue. Les lieux de malheur, comme les camps de concentration, deviennent touristiques. » Citant le sociologue Rachid Amirou, auteur de L'Imaginaire touristique (CNRS Editions, 2012) : « Les formes touristiques vont emprunter des aspects du pèlerinage, qui était l'occasion de beuveries et de débauches. Il s'agissait pour le pèlerin de rompre avec un ordre usuel des choses, de changer d'identité. » Une analogie que ne démentiront pas les pèlerins profanes, adeptes de Saint-Jacques-de-Compostelle ou d'ailleurs, et qui sont, de fait, de plus en plus nombreux à cheminer sur les routes et les sentiers, comme pour se désintoxiquer du tumulte politique et technologique ambiant. Cet article fait partie d'un dossier réalisé en partenariat avec PPP Agency, organisateur des Entretiens de Vixouze (Forum international du tourisme du futur). Sur le même sujet A Jackson Hole, les grands argentiers devisent sur l'économie mondiale Deux cadres de la Société générale inculpées aux Etats-Unis Le chômage augmente de 1 % en juillet Édition abonnés Contenu exclusif La France profite d'une embellie économique Blablacar vient titiller la SNCF, y compris sur Google Maps Un gigantesque embouteillage ferroviaire à l'est du Mississippi menace l'industrie américaine Abonnez-vous à partir de 1 EUR Défiscalisation ? Vidéos ? Technologies ? High tech ? Android ? Impôt sur le revenu ? PSA Peugeot-Citroën ? Traité transatlantique - Tafta ? Mobilité ? Habitat Le monde abonnements Profitez du journal où et quand vous voulez. Abonnements papier, offres 100 % numériques sur Web et tablette. S'abonner au Monde à partir de 1 EUR Déjà abonné aujournal Le Monde ? Activez votre accès à l'Édition abonnés du Monde.fr Gérez votre abonnement Les rubriques du Monde.fr International Politique Société Économie Culture Sport Techno Style L'époque Idées Planète Éducation Disparitions Santé Monde Académie Résultats élection législatives 2017 Résultats par circonscription Résultats par commune Les services du Monde Annonces auto Annonces immo Conjugaison Cours d'anglais Jeux Formation professionnelle La boutique du Monde Prix de l'immobilier Programme télé Shopping Source Sûre Trafic Decodex Orthographe et grammaire Sur le web Restaurant à Paris Programme TV de France 2 en replay Boutiques à Paris L'actu des médias Cannes 2014 Programme TV Blog séries TV Programme TV de TF1 en replay Programme TV de France 5 en replay Théâtres à Paris Les sites du Groupe Télérama.fr Talents.fr Le Huffington Post CourrierInternational.com Monde-Diplomatique.fr La Société des lecteurs du Monde Le Prix Le Monde de la recherche L'Obs Partenaires Le Monde citation rhododendron Recette boeuf bourguignon Recette mayonnaise Topinambour recette cv espagnol Formation recrutement Codes promo Code promo IKEA Paroles et traduction Complicated Suivez-nous Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Google Plus Suivez-nous sur Instagram Suivez-nous sur Mobile Abonnez-nous à nos flux RSS Recevez nos newsletters Index actualités A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z © Le Monde.fr | CGV | Fréquentation certifiée par l'OJD | Données personnelles | Mentions légales | Qui sommes-nous ? | Charte groupe | Publicité | Aide (FAQ) Journal d'information en ligne, Le Monde.fr offre à ses visiteurs un panorama complet de l'actualité. Découvrez chaque jour toute l'info en direct (de la politique à l'économie en passant par le sport et la météo) sur Le Monde.fr, le site de news leader de la presse française en ligne. En Continu