À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Aude : Populariser le chemin de Compostelle sans lui faire perdre son âme - Lindépendant.fr Mercredi 06 Septembre S'abonner à partir de 1EUR Toggle navigation Perpignan Narbonne Carcassonne Catalogne Faits divers Sport Rugby à XV Rugby à XIII Football Basket Volley-ball Handball Course à pied Triathlon Tennis Ski Cyclisme Athlétisme Pétanque Automobile Guide d'été MENU Déjà inscrit ? Connectez-vous Mot de passe oublié ? Username Se connecter OU Vous n'êtes pas encore inscrit ? Pyrénées Limoux Lézignan Argelès Castelnaudary Céret Quillan Agly Port-la-Nouvelle Annonces Avis de décès Auto/Moto/bateaux Immobilier Commerces/Entreprises Bonnes affaires Animaux Services Rencontres Emploi Annonces Légales Tous les pèlerins le disent : il n'y a pas d'explication au fait de partir, ni au fait de repartir. Une chose est certaine, tout le monde en revient transformé. PHOTO/Nathalie Amen-Vals Le logo de Camin Romieu en Minervois. PHOTO/V.D. par Christine Allix Le 05 septembre à 16h48 | Mis à jour il y a 8 heures 13 Abonnés Aude : Populariser le chemin de Compostelle sans lui faire perdre son âme Tourisme. L'association Carcassonne-Compostelle, avec les pèlerins de Notre-Dame, travaille sur le balisage. Quand on lui parle des retombées économiques du chemin de Compostelle pour le centre d'hébergement de l'abbaye Notre-Dame, soeur Françoise reste un peu dubitative. Pour la religieuse, dernier membre de la congrégation des Ursulines à oeuvrer sur place et spécialement détachée par l'Évêché pour s'occuper des pèlerins de passage, le Chemin est tout sauf une source de revenus. « Dans la tradition du chemin, l'accueil bénévole ou à participation libre aux frais est recommandé car il correspond à l'esprit de simplicité du chemin. » Entre 400 et 450 pèlerins par an À l'abbaye Notre-Dame, sous réserve de présenter la créanciale, le « sésame » délivré par l'église au futur pèlerin, l'accueil est facturé 25 euros par nuit en demi-pension. « Mais s'il est éprouvé physiquement et qu'il a peu de moyens, nous pouvons aussi l'héberger gratuitement », précise Soeur Françoise. Entre 400 et 450 pèlerins passent ainsi chaque année par le centre. La plupart pour une nuit, d'autres juste le temps de faire tamponner leur créanciale. « Mais tous ne s'arrêtent pas chez nous... », précise la religieuse. Signe des temps et d'un pouvoir d'achat mis à mal, « beaucoup ne prennent plus de petit-déjeuner et repartent dès qu'ils se sont un peu reposés ». Contrairement à la saison touristique, les mois d'été s'avèrent les plus creux. « L'été, il fait trop chaud. Les pèlerins préfèrent attendre le mois de septembre. » Le sacré avant le commercial Concernant l'évolution commerciale, dans certains endroits du Chemin, soeur Françoise se contente de rappeler qu'il est « avant tout un chemin vers soi ». Un avis largement partagé par Alphonse Caravaca, coprésident, avec soeur Françoise, de l'association Carcassonne-Compostelle avec les pèlerins de Notre-Dame et grand défenseur du chemin de Compostelle devant l'Éternel, « le chemin est sacré ». Pour lui, les politiques et les affairistes de tout poil auront beau faire, ils ne pourront rien lui enlever. « C'est vrai, certains essaient de se l'approprier et d'en obtenir d'éventuelles retombées économiques, mais ils oublient qu'ils marchent sur des pas qui ne sont pas les leurs et qu'ils sont bien petits par rapport à un sanctuaire (Saint-Jacques-de-Compostelle) qui accueille chaque jour près de 2000 pèlerins ! » Balisage en vue L'étape carcassonnaise étant peu connue et peu usitée des pèlerins, l'association travaille à un projet de balisage de la variante Narbonne/Carcassonne « parce que pour l'instant, les marcheurs ont tendance à se perdre... ». Et à partir d'octobre, elle reprendra son rythme d'une conférence par mois, chaque premier mardi, à 18 h 30, en l'abbaye Notre-Dame, la première étant programmée le 3 octobre, à 18 h 30, avec l'incontournable Michel Armengaud qui, comme Alphone Caravaca, ne saurait expliquer le « mystère » du chemin : « Il n'y a pas d'explication au fait de partir, ni au fait de repartir, mais on revient toujours transformé ! Les marchands du temple ne pourront jamais rien y changer ! » ===================================== De Capestang à Carcassonne, le chaînon manquant du GR C'est en 2011 que le chemin de grande randonnée, le GR 78, dénommé chemin du Piémont-Pyrénéen vers Saint-Jacques-de-Compostelle a été ouvert depuis Carcassonne jusqu'à Saint-Jean-Pied-de-Port. À la fin de l'année 2016, l'itinéraire Minervois a été inscrit au plan départemental des itinéraires de parcours de randonnée, et il est aujourd'hui dans l'attente d'une inscription à la fédération française de grande randonnée pour boucler le GR : 80 km de l'Hérault jusqu'à Carcassonne jalonnés d'édifices patrimoniaux : ponts, hôtels Dieu, chapelles. La fédération Audoise de randonnée pédestre va faire une proposition de GR passant Bize, Pouzols, Paraza, Roubia, Argens, Homps et Azille. Le Grand Narbonne a décidé de prendre le dossier en charge et de l'intégrer à l'association « Coeur du Languedoc » pour mobiliser des fonds régionaux et européens. « C'est plus intéressant d'avoir une vision globale et de le proposer dans une entité comportant plusieurs intercommunalités » explique Jacques Bascou. Carcassonne Agglo a réalisé le fléchage directionnel et cette année, deux espaces d'accueils seront créés à Azille et Carcassonne. Parmi les témoignages jacquaires visibles, l'hôpital Saint-Jacques et les traces de la Confrérie des Pèlerins qui officiait dans la chapelle d'Azille, l'Église rotonde heptagonale de Rieux-Minervois, avec sa statue de St-Jacques, ancien hôpital, et à Laure-Minervois et Trausse : deux tombes de pèlerins, enterrés contre le mur des Églises. Article réservé aux abonnés Il vous reste 85% de cet article à lire Abonnez-vous pour profiter de tous les avantages numériques. S'abonner à partir de 1EUR Déjà abonné ? Se connecter     Merci de nous décrire précisément ce qui vous paraît illégal dans ce message. Vous ne pouvez nous signaler qu'une alerte toutes les dix minutes! Mots-clés Culture et Loisirs Narbonne - Narbona Carcassonne - Carcassona Edition Abonnés Société Economie Édition abonnés Profitez des avantages numériques Le journal du matin + accès intégral aux contenus S'abonner à partir de 1EUR Achetez l'édition du jour Abonné papier ? Activez votre accès Immobilier Suivez-nous S'abonner à la newsletter quotidienne Près de chez vous Abonnés Point virgule Abonnés 15e Tour de l'Aude Handisport Abonnés En musique et sans fausse note à Moussan Abonnés Remise des cartes de l'Acca Abonnés Une joyeuse cousinade ! Les plus Lus Commentés Partagés 05 septembre Carcassonne - Le chauffard écrase les chiens... tenus en laisse sur le trottoir! 04 septembre Un ours photographié en août sur la commune de Fontrabiouse dans les Pyrénées-Orientales 04 septembre Après la baisse des APL de 5 EUR, Emmanuel Macron appelle "tous les propriétaires à baisser les loyers de 5 euros" 04 septembre Névian : à la suite d'un choc frontal, une personne meurt carbonisée dans sa voiture 05 septembre Une personne trouve la mort dans un choc frontal à hauteur de La Palme 05 septembre Après la baisse des APL de 5 EUR, Emmanuel Macron appelle "tous les propriétaires à baisser les loyers de 5 euros" 04 septembre Carcassonne - Le chauffard écrase les chiens... tenus en laisse sur le trottoir! 04 septembre Au coeur de la polémique à l'université de Perpignan, une ambition politique prêtée à son président? 04 septembre Rentrée : le prix du croissant s'envole, les boulangers craignent une "pénurie" de beurre 05 septembre Tunnel TGV du Perthus - L'Espagne et la France vont réclamer une indemnisation à Eiffage et à Florentino Perez 05 septembre Un ours photographié en août sur la commune de Fontrabiouse dans les Pyrénées-Orientales 04 septembre Une nouvelle formation universitaire à Carcassonne 04 septembre L'eau du robinet impropre à la consommation à Ille-sur-Têt 04 septembre Carcassonne : la rentrée en musique à la Gravette 05 septembre Gel, vins espagnols... Les vignerons de l'Aude reçus mercredi au ministère de l'Agriculture Les principaux titres Actu Faits divers Sport Justice 05 septembre La mère d'un djihadiste franco-algérien présumé mort jugée pour "financement du terrorisme" France 05 septembre Disparition de Maëlys : les parents de la fillette se constituent partie civile Education 05 septembre 8 Eure : Des enseignants "terrorisés" par un exercice attentat lors de leur pré-rentrée Carcassonne - Carcassona 05 septembre 15 Carcassonne - Le chauffard écrase les chiens... tenus en laisse sur le trottoir! Football 05 septembre Liga: Bartomeu tacle Neymar, ce dernier réplique en se moquant Football 05 septembre Liga : le Barça sera "plus compétitif" sans Neymar, assure Bartomeu Justice 05 septembre Enquête ouverte au Brésil pour corruption dans l'attribution des JO 2016 à Rio Cyclisme 05 septembre Vuelta : Ag2r exclut deux coureurs pour s'être accrochés à leur voiture Justice 05 septembre La mère d'un djihadiste franco-algérien présumé mort jugée pour "financement du terrorisme" France 05 septembre Disparition de Maëlys : les parents de la fillette se constituent partie civile Accidents de la route 05 septembre Argelès-sur-Mer: une sexagénaire renversée par une voiture se trouve dans un état grave Politique 05 septembre Jean-Vincent Placé, violemment agressé à Paris, songe à arrêter la politique Édition abonnés Economie 05 septembre Perpignan : Le doudou connecté « Patxi » fait sensation à Paris Société 05 septembre J'Aime Narbonne dépose un recours contre la salle multimodale Culture et Loisirs 05 septembre Aude : Populariser le chemin de Compostelle sans lui faire perdre son âme Université Via Domitia 05 septembre La fac de droit de Perpignan au coeur de la polémique de la rentrée Tourisme 04 septembre En août 2018, remparts et château en mode nocturne à Carcassonne Tourisme 04 septembre Narbonnais : les sites préférés des touristes Canet Roussillon 04 septembre Canet Roussillon en National 3: «Ça n'a rien à voir avec la DH» Consommation 04 septembre La restauration et l'hébergement, moteurs de l'emploi privé dans l'Aude Théâtre 04 septembre Narbonne: professionnelles ou amateur, les troupes battent le rappel Profitez des avantages numériques Le journal du matin+ accès intégral aux contenus S'abonner à partir de 1EUR Déjà abonné ? Se connecter Carnet Mode d'emploi Mentions légales Charte Qui sommes nous ? Contactez-nous Suivez-nous Newsletter Facebook Twitter Rss Votre commune Banyuls-sur-Mer Cabestany Canet-en-Roussillon Carcassonne Castelnaudary Cerbère Céret Collioure Coursan Formiguères Gruissan Le Barcarès Les Angles Leucate Limoux Limoux Matemale Narbonne Perpignan Port-Vendres Prades Puilaurens Quillan Rennes-le-Château Rivesaltes Saint-Cyprien Saint-Estève Saint-Laurent-de-la-Salanque Sigean Thuir Torreilles Trèbes www.lindependant.fr © 2017