À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Béziers : on avance sur le chemin de romieux Béziers : on avance sur le chemin de romieux EMMANUELLE BOILLOT 17/01/2014, 12 h 43 | Mis à jour le 17/01/2014, 12 h 57 Lors du passage des marcheurs à Béziers, une coquille avait été scellée dans le Pont-Vieux. (© D.R) Cette ancienne voie parallèle au chemin de Saint-Jacques était tombée en désuétude. De nombreux bénévoles ont fait le choix de baliser à nouveau le "camin romieu". Il en a été fait du chemin en un an. Depuis cette rencontre dans la salle Saint-Guiraud qui, initiée par la Pastorale du tourisme, a rassemblé de nombreux partenaires pour discuter de la renaissance du camin romieu. Cette voie que les pèlerins (romieux en occitan), en route pour Saint-Jacques-de-Compostelle, pouvaient emprunter au sortir de Montpellier. Car là, ils avaient le choix entre la vallée de l'Hérault et Saint-Guilhem-le-Désert, ou la plaine en passant par Saint-Thibéry et Béziers. C'est ce chemin des romieux que la Pastorale veut faire revivre. Déjà mentionné dans le manuscrit d'Aymeri Picaud en 1130, il est tombé en désuétude après la destruction des arches du pont de Saint-Thibéry. Mais passionnés d'histoire et marcheurs ne l'ont pas oublié. "D'abord, il a fallu trouver un porteur de projet", explique Serge Malbec de la Pastorale. Homologué par la fédération des randonnées pédestres Le conseil général a chargé le Comité départemental de la randonnée pédestre de l'Hérault, présidé par Michel Bessiére, de s'en charger. C'est lui qui va monter le dossier de l'homologation auprès de la Fédération française des randonnées pédestres. Ensuite, il est prévu une demande de reconnaissance officielle dans le cadre des Grands itinéraires culturels de l'Europe. Mais en attendant, il y a encore du travail à effectuer sur le terrain. "Le vrai chemin des romieux, sur d'importantes parties, se retrouve sous le goudron de la 113 et de la Minervoise" précise Serge Malbec qui poursuit : "Dans ces cas-là, il est admis que le tracé de substitution soit au plus près." Il a fallu faire des relevés de parcelles et éviter, au maximum, qu'elles appartiennent à des privés. "Des maires de petites communes comme Beaufort ou Agel se sont beaucoup investis. Ils ont compris l'impact économique que peut représenter le chemin." Parce qu'il faut également prévoir des lieux de repos, de restauration, et éventuellement de prières, pour les pèlerins. Cela peut impliquer la création de gîtes. Un topo-guide va être réalisé. Des marches de reconnaissances Parallèlement, la Pastorale a organisé l'année dernière des marches de reconnaissances sur le tracé entre Pinet et Homps. Robert Cervera, Joseph Brémond et Bernard Cauquil ont servi de guides aux nouveaux pèlerins du XXIe siècle. À partir du mois de mars prochain, Serge Malbec veut organiser trois ou quatre nouvelles sorties sur la première partie du trajet entre Montpellier et Pinet. Sujets proches Béziers Blogs JOYEUX NOËL et BONNE ANNEE 2014 COMITE DE QUARTIER BAGNOLS ET PECHS DE BEZIERS Publicité MétéoBéziersAujourd'hui8°/ 11°Demain11°/ 12°Après-demain10°/ 10° Les plus chauds luscommentésenvoyés Redécoupage des régions : attention danger pour le Languedoc-Roussillon Palavas-les-Flots : il sauve une maman et ses deux enfants de la noyadeHérault : égorgé au cutter dans la rue à LodèveMontpellier : un laborantin blessé par une explosion, 450 élèves évacuésHollande / Gayet : Valérie Trierweiler dans un état de fatigue nerveuse extrême Redécoupage des régions : attention danger pour le Languedoc-Roussillon Hollande / Gayet : Valérie Trierweiler dans un état de fatigue nerveuse extrêmeBéziers : Robert Ménard ira accueillir Marine Le Pen à la descente de l'avionPalavas-les-Flots : il sauve une maman et ses deux enfants de la noyadeValérie Trierweiler toujours hospitalisée : interrogations sur sa santé et son avenir Nîmes : le voleur squatte la voiture d'Alexandra Lamy Après la harpe, Get Lucky repris en breton409 km/h à bord d'une Lamborghini Gallardo Nera !Johnny et Laetitia Hallyday : "On n'est pas résidents suisses" mais américainsBéziers : la visite de la "cathédrale" Intermarché en images Publicité