À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Decazeville. «Réexister» à La Strada, dès aujourd'hui - 29/01/2014 - LaDépêche.fr mercredi 29 janvier, 05:05, Saint Gildas Se connecter S'inscrire Menu Rechercher Actus de ma ville   Grand Sud Actu Economie Sports Sortir Magazine Tourisme Annonces Services+ PREMIUM Toulouse Ariège Aude Aveyron Haute-Garonne Gers Lot Lot-et-Garonne Hautes-Pyrénées Tarn Tarn Nord Tarn Sud Tarn-et-Garonne Votre commune Actualités  »  Grand Sud  »  Aveyron Decazeville. «Réexister» à La Strada, dès aujourd'hui Publié le 29/01/2014 à 03:53 l'aubrac, conques et le bassin filmés en 3D Jérôme et Charlotte Gardes avec leur caméra 3D./ DDM BHSP. à compter de ce mercredi et jusqu'à mardi prochain inclus, le cinéma «La Strada» de Decazeville programme, pour 12 séances, le film en 3D des Aubinois Jérôme et Charlotte Gardes. Un film événement d' 1h22 aux images magnifiques d'Aubrac de Conques et du Bassin, montrant une autre image du Bassin. Les 12 séances : mercredi 29 janvier à 15 heures ; jeudi 30 à 15 heures et 20 h 30 ; vendredi 31 à 15 heures et 20 h 45 ; samedi 1er février à 15 heures et 20 h 30 ; dimanche 2 à 16 heures et 19 heures ; lundi 3 à 15 heures et 20 h 30 ; mardi 4 à 18 h 30. Tarifs habituels. Possibilité de réserver dès le 29. Jérôme et Charlotte Gardes seront présents à la projection du 29 janvier, puis Jérôme à celles de demain et de vendredi après-midi. Plus d'infos sur le site «reexister.fr» et sur la page Facebook «reexister», accessible à tous. «Faire voir le Pays noir en couleur(s)» Un film qui, à l'instar du cinéaste Alain Layrac ou du cinéphile conseiller général et membre de la commission culture Jean-Louis Roussel, est salué par l'écrivain Rémi Soulié : «Faire voir le Pays noir en couleur(s) : s'il fallait, d'une formule, qualifier le film de Jérôme Gardes, le réalisateur, et de Charlotte Gardes, la scénariste, c'est ainsi que je le ferais. Les plans n'y sont pas des clichés mais, fidèles à la mission de tout art, révèlent l'envers du décor et montrent ce que les yeux ne voient pas, peu ou mal. A rebours des lieux communs et des préventions, leur alchimie opère des précipitations (je crois que le terme est aussi utilisé en métallurgie, ce qui ne nous étonnera pas). La trame en est spirituelle : depuis l'Aubrac en passant par Conques jusqu'à la longue station decazevilloise, le chemin de Saint-Jacques de Compostelle guide le spectateur pérégrin. Il fallait oser dire la vallée du Riou mort inspirée et sentir le souffle de l'Esprit sur ces lieux ! Enfin, «oser» n'est pas le mot puisque ceux du Bassin, de naissance, savent et éprouvent l'un et l'autre, mais il fallait sans doute une mise en scène des évidences oubliées ou calomniées, laquelle passe par un... dépaysement. Je ne m'attarderai pas sur les prouesses techniques de ce film en 3 D, dont la reconstitution de la forêt tropicale à l'origine de la destinée decazevilloise ; je ne m'attarderai pas non plus sur ce que chacun sait : le transport du minerai sur ce chef d'oeuvre qu'était le Viaduc de l'Ady, l'affaire Watrin, les luttes ouvrières, Cabrol et Decazes, le chemin de croix de Gustave Moreau, le festival de feux d'artifice (la couleur, toujours...). Je contemplerai en revanche un peu plus longtemps les trois sentinelles géologiques qui gardent l'accès du pays des merveilles et que Jérôme et Charlotte Gardes ont su saluer à leur mesure puisque ce sont elles qui, en se dévoilant, préparent le regard aux enchantements. Le Puy de Volf, le terril et la montagne qui brûle sont en effet des personnages majeurs du film, quoique mystérieux, dont je ne suis pas certain qu'ils aient été jusqu'ici ainsi associés. Leur longue mémoire témoigne, s'il en était besoin, que Decazeville n'est pas une ville nouvelle, contrairement à ce que l'on croit d'ordinaire, qu'elle n'est pas née au XIXe siècle de l'exploitation du charbon, mais qu'elle existait déjà, en puissance et en songe, dans la serpentine et la salamandre. C'est pourquoi elle peut traverser le feu sans périr : le feu des coups de grisou, le feu de la troupe, le feu des coulées de fonte (alors, imaginez ce qu'elle pense du feu des critiques !). Decazeville n'a pas peur, n'a jamais eu peur. Elle a la vie devant elle, elle poursuit son pèlerinage, elle ré-existe à chaque traversée des flammes». La Dépêche du Midi  |   |  Tweeter  |   |   |  RSS Ajouter un commentaire Les annonces près de chez vous Immobilier Bonnes Affaires Emploi Services à la pers. Rencontres Vente Maisons de caractère 100m² à DECAZEVILLE (12300) Vente Maisons / Villas 35m² à DECAZEVILLE (12300) Vente Terrains à DECAZEVILLE (12300) Les annonces immobilères Toutes les annonces   Motif d'alerte Vous devez sélectionner le motif de votre alerte. Motif Choisissez le motif de votre alerte Diffamation/insultes Incitation à la haine raciale Atteinte à la vie privée Autres Description Charte de modération Commenter cet article Envie de réagir ? Connectez-vous et donnez votre avis sans attendre ! je m'inscris je me connecte Envoyez cet article par email Email du destinataire : Votre nom : Votre commentaire : Valider Decazeville et ses environs Actu Sports Loisirs Annonces A la une 28/01/2014, 15:00 | Toulouse Les deux adolescents jihadistes de retour à Toulouse 28/01/2014, 22:16 | A la Une Marseille: tué d'une rafale de kalachnikov sous les yeux de son fils 28/01/2014, 13:48 | Toulouse Quenelle devant Ohr Torah à Toulouse : un homme interpellé Toutes les dépêches Ils ont survécu au pire : les photos choc ! Ils ont survécu à un accident grave : voici en images 11 faits-divers insolites repris par ladepeche.fr. Âmes sensibles, s'abstenir ! Retour sur les 20 mois de Valérie Trierweiler en tant que Première dame Un retour en images sur les 20 mois de Valérie Trierweiler en tant que Première dame de France. Le tapis rouge sexy des Grammy Les stars ont défilé dans leurs plus belles robes lors des Grammy Awards le 26 janvier 2014. Tous nos diaporamas   Aveyron 28/01/2014, 07:51 «La sécurité routière en Aveyron sera la priorité pour 2014» 28/01/2014, 07:56 Rodez. Cinq mois de prison ferme pour un conducteur sans permis récidiviste 28/01/2014, 07:57 Parquet de Rodez : un réquisitoire en forme de plaidoyer Aveyron : Tous les articles Vidéos Buzz Chat Un facteur lutte contre un chat pour délivrer le courrier VIDÉO BUZZ VIDÉO BUZZ VIDÉO BUZZ ©www.ladepeche.fr Certifié OJD Nous contacter| Mentions légales| RSS| Plan du site| Charte de modération