À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Le Codex de Saint-Jacques au Puy-en-Velay- newsAuvergne  | Mentions légales | Plan du site | 04/03/14 - 11h 05 Actualités Newsletter Pourquoi newsauvergne.com Pub Archives Contact Actualités Pourquoi newsauvergne.com Pub Archives Contact Le Codex de Saint-Jacques au Puy-en-Velay Les trois jeunes en prison Grandes-chaussures.com, la PME auvergnate qui voit grand Un timbre à l'effigie de Clermont-Ferrand Renaud Lavillenie accueilli en star par Bibendum Actualités > News du Jour > Le Codex de Saint-Jacques au Puy-en-Velay Taille du texte Imprimer 04 mars 2014Le Codex de Saint-Jacques au Puy-en-Velay Après Madrid,  Barcelone, Séville, Milan, Rome, Stuttgart, Berlin, Le Puy-en-Velay accueille l'exposition « A la Lumière du Calixtinus : le codex de Saint-Jacques » conçue et réalisée par le département des expositions de la Xunta de Galice - St Jacques-de-Compostelle. L'exposition s'installe à l'Hôtel-Dieu du 1er mars au 11 mai 2014. C'est la première fois que la Galice inscrit Le Puy-en-Velay dans la diffusion de ses expositions internationales. Ceci est la conséquence de la coopération étroite et constructive engagée ces dernières années avec la Communauté d'agglomération et à l'attribution de financements européens : Interreg Sudoe, Tourisme Durable, Loci Iacobi 2, Plan Massif. Des liens privilégiés qui favorisent l'entente entre notre territoire et la Galice Depuis cinq ans, les relations d'entente, entre les responsables de la Xunta de Galice et la Communauté d'agglomération du Puy-en-Velay, se sont amplifiées. En avril 2011, Laurent Wauquiez, alors ministre des affaires européennes, scellait avec le ministre de la Culture et du Tourisme de Galice la création de la Fédération Européenne des Chemins de Saint-Jacques. Depuis, les liens n'ont cessé de se consolider entre les deux collectivités pour la promotion et la préservation de ce chemin mythique, inscrit à l'Unesco et labellisé « itinéraire culturel du Conseil de l'Europe ». Une exposition sur le Codex Calixtinus au Puy-en-Velay L'exposition proposée par la Galice, sur le Codex Calixtinus de la Cathédrale de Saint Jacques-de-Compostelle s'inscrit dans une double démarche : o mieux faire connaître l'ouvrage exceptionnel du 12é siècle (dérobé en 2011 et retrouvé en juillet 2012) o conforter le rôle majeur du Puy-en-Velay et de la Via Podiensis comme chemin historique et mythique vers le sanctuaire galicien depuis près d'un millénaire. Quoi de plus naturel que l'accueil de cette exposition itinérante à l'Hôtel-Dieu, inscrit au patrimoine de l'humanité par l'Unesco au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Ce projet fait l'objet du soutien du Comité International des Experts du Chemin de Saint- Jacques. Une conférence inaugurale suivra le vernissage de l'exposition le 28 février Une conférence inaugurale «Treize siècles sur le Chemin de St Jacques-de-Compostelle » par Adeline Rucquoi, présidente de la Société Française des Amis de Saint Jacques, sera le prélude à diverses animations autour de l'exposition «Codex». L'histoire du pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle accompagne, depuis treize siècles celle de l'Europe. Elle débute par l'annonce de la découverte du tombeau de l'apôtre Jacques le Majeur en Galice au début du IXe siècle, et se poursuit avec l'aménagement de routes, terrestres et maritimes, jalonnées d'autres sanctuaires, d'églises, d'auberges et d'hospices, et l'édification d'une immense basilique sur le sépulcre apostolique. Mais un pèlerinage ne survit pas s'il ne se renouvelle pas, et la longue histoire de celui de Saint-Jacques est constellée de récits de miracles, de légendes concernant la translation de son corps ou la libération de la tombe par Charlemagne, d'oeuvres d'art et de créations littéraires ou liturgiques, de promesses d'indulgences plénières, de pardon des fautes, de guérisons , de conversions. Et s'il est vrai que le pèlerinage semble connaître des pics pendant les périodes de crise, il n'a en fait jamais cessé d'attirer dans l'Europe entière et au-delà, génération après génération, des pèlerins en quête d'absolu. Un programme d'animations autour du Codex jusqu'au 11 mai* Conférences, concerts, rencontres, séminaire européen, marche sur le Saint Jacques, exposition photographique, repas à thème... seront proposées à partir d'avril. *le programme détaillé des animations est téléchargeable sur : www.hoteldieu.info www.ot-lepuyenvelay.fr www.lepuyenvelay.fr Plus d'informations : Hôtel-Dieu du Puy-en-Velay 2, rue Bec de lièvre - 43000 Le Puy-en-Velay 04 71 07 00 20 Retour + de Municipales à Clermont : Bianchi largement devant 04 mars 2014 C'était un peu un secret de Polichinelle. Mais le sondage réalisé conjointement par trois organes de presse (La Montagne, France 3 Auvergne et France Bleu) confirme la préhéminence du candidat du Parti Socialiste, donné vainqueur des prochaines élections municipales à Clermont-Ferrand, et ce dans tous les cas de figure. Olivier Bianchi récolterait 36 % au premier tour, contre 20 % à l'UMP Jean-Pierre Brenas. Suivent au coude à coude le FN et le Front de Gauche à 13 %, puis le Modem qui ne pointe qu'en cinquième position à 10%. Au second tour, en cas de triangulaire, Bianchi l'emporterait avec 55% des voix, contre  34% à la droite unifiée et 11% au FN. Si tous les camps susceptibles de se maintenir (cinq listes) restaient en lice, là encore Bianchi serait très largement devant avec 41 % des voix, contre 22 % à l'UMP, 14% à l'extrême gauche, 13% au Modem et enfin 11% au FN. Seule incertitude importante, le taux d'abstention qui pourrait dépasser les 50%. Une démobilisation qui pourrait clairement porter préjudice au (large) vainqueur annoncé. La raison pour laquelle Bianchi sonne le tocsin pour mobiliser son électorat.   Lire la suite + L'Auvergne comptera un nouveau lycée en... 2020 28 février 2014 Ne dites pas à René Souchon qu'il s'agit d'un simple lycée ! Le président du Conseil régional, qui présentait cet "investissement majeur" à la presse jeudi, aux côtés de Marie-Danièle Campion, Recteur de l'Académie de Clermont-Ferrand, préfère parler de "laboratoire de l'innovation éducative". A la rentrée 2019 ou 2020, la région Auvergne comptera deux établissements en moins et un nouveau. Tandis que les lycées professionnels clermontois Marie-Curie et Camille-Claudel, trop anciens et inadaptés aux exigences de l'enseignement moderne, seront voués à la fermeture, un nouvel établissement verra le jour à Clermont-Ferrand, dans le quartier Saint-Jean. Dans ce "lycée du 21è siècle de la cité durable et solidaire", la région compte investir quelque 80 millions d'euros (même si la somme reste encore approximative), pour créer des filières en phase avec les débouchées professionnelles. "Ce futur établissement proposera des formations qualifiantes de bac -3 à bac + 3 destinées à former des élèves en phase avec le marché de l'emploi", prévient le président du Conseil régional. L'accent sera donc mis sur la qualité de vie et le bien être, avec des filières telles que la sécurité et la prévention, l'accompagnement, le soin et le service à la personne, l'environnement" et plus classique la coiffure, l'esthétique et le génie électrique. "Expérimental et exemplaire" "Une réflexion a été menée entre la région et la communauté éducative, souligne Marie-Danièle Campion. La dimension participative et prospective donne à ce projet un caractère expérimental mais aussi exemplaire. L'objectif est d'amener 50% des étudiants en bac pro vers une formation supérieure. Ce qui est très ambitieux car le taux d'échec de ces élèves est encore beaucoup trop élevé en cycle supérieur." En visant des métiers d'avenir, la Région espère également drainer vers la capitale régionale de nouvelles populations capables de rester et de s'installer en Auvergne après leurs études. Le futur lycée comptera ainsi un millier d'élèves et 300 places d'internat. Les travaux d'étude, plans d'architecte et durée de construction entre 36 et 42 mois, devraient porter la date d'ouverture à 2019 ou 2020 au plus tard. Chaque année, la dépense annuelle de la Région se situent entre 65 et 70 millions d'euros, soit 4.000 euros par élève et par an. Le prix à payer pour offrir aux jeunes un meilleur avenir. Lire la suite + Deux semaines de suspension pour Parra 27 février 2014 La sanction vient de tomber. La commission de discipline qui s'est réunie hier, a rendu sa décision cet après-midi. Elle a décidé d'infliger  deux semaines de suspension au demi de mêlée clermontois Morgan Parra. Il risquait en théorie de une à cent quatre semaines ! La Ligue s'est montrée assez clémente. Initialement cité pour « brutalité », son coup de tête sur l'ailier montpelliérain René Ranger a été requalifié en « nervosité » et puni de deux matches consécutifs incluant une semaine pour récidive (cumulant avec une sanction précédente du 31 octobre dernier). Morgan Parra sera requalifié après la rencontre de l'équipe de France face à l'Ecosse. Il pourrait, dans l'absolu, postuler pour le dernier match du Tournoi face à l'Irlande le 15 mars. Le demi de mêlée clermontois avait été exclu de la rencontre face à Montpellier samedi dernier, et écopé d'un carton rouge pour son geste sur le Montpelliérain et All Black Ranger, qui l'avait plaqué séchement en position de hors-jeu . Parra avait demandé à avancer son audition devant la commission de discipline de la LNR. Le joueur et le club ne feront pas appel de cette décision.  Lire la suite +