À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Espagne : le village « Tuez les juifs » veut changer de nom En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. Le Monde Télérama Le Monde diplomatique Le Huffington Post Courrier international La Vie au Jardin S'abonner au Monde à partir de 1 EUR Services Le Monde ? Boutique Le Monde Accueil DVD CD Livres Hors-séries Unes du Monde Sélection du mois Partenaires Le Monde Annonces auto Annonces immo Annonces emploi Cours d'anglais Shopping Comparateur de banques Comparateur de crédit Prix de l'immobilier Le Monde.fr Rechercher : Suivez-nous Facebook Twitter Suivre le Monde sur Twitter @lemondefr Suivre @lemondefr Google+ Recevez nos newsletters  Emploi Affichez ici la météo de votre ville Connexion Inscrivez-vous Accueil International Politique Société Éco Culture Idées Planète Sport Sciences Techno Style Vous Éducation Édition Abonnés Européennes 2014 International Europe Européennes 2014 Allemagne Autriche Belgique Bulgarie Chypre Croatie Danemark Espagne Estonie Finlande France Grèce Hongrie Irlande Italie Lettonie Lituanie Luxembourg Malte Pays-Bas Pologne Portugal République Tchèque Roumanie Royaume-Uni Slovaquie Slovénie Suède   édition abonné Espagne : le village « Tuez les juifs » veut changer de nom Le Monde | 18.04.2014 à 09h54 o Mis à jour le 18.04.2014 à 09h57 Une bourgade de 60 âmes construite autour d'une jolie petite église gothique et nichée au pied d'une colline perdue au fin fond de la Castille-Léon. Un village espagnol comme il en existe des milliers d'autres et qui serait resté dans l'anonymat si son maire n'avait pas entrepris d'en changer le nom. Il faut dire qu'il n'est pas facile à porter : Castrillo Matajudios, « Castrillo Tuez les juifs » dans sa traduction littérale.Le Monde.fr a le plaisir de vous offrir la lecture de cet article habituellement réservé aux abonnés du Monde.fr. Profitez de tous les articles réservés du Monde.fr en vous abonnant à partir de 1EUR / mois | Découvrez l'édition abonnés Un nom que le village aurait adopté à la fin du XVe siècle quand il était alors de bon ton d'apparaître plus chrétien que chrétien dans une Espagne ou l'Inquisition était à son apogée. Sous l'impulsion des Rois Catholiques Isabelle de Castille et Ferdinand d'Aragon, Grenade tombe aux mains espagnoles, la reconquête de 700 ans sur les musulmans prend fin et les Maures et les juifs sont forcés de se convertir au christianisme, expulsés ou tués. Si l'histoire de Castrillo fait débat, les historiens s'accordent sur un point : sa fondation date de 1035 lorsqu'une révolte contre l'impôt dans la localité de Castrojeriz tourne en pogrom, forçant un groupe de juifs à se réfugier dans le lieu-dit de Castrillo, où se trouve une colline, « mota » en espagnol. Castrillo devient alors Castrillo Mota de los Judios ou Castrillo Motajudios, suivant les versions. Le bourg prospère grâce a sa « juderia » et à la proximité du chemin de pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Pendant près de mille ans, changement de nom inclus, la vie est un long fleuve tranquille pour Castrillo. Jusqu'à ce qu'en 2009 la mairie se décide à demander une étude et des excavations sur la colline où les juifs se sont installés au XIe siècle pour rendre possible la visite des vestiges et, ainsi, en faire un atout touristique. Les résultats de ces travaux seront présentés samedi 19 avril aux habitants du village par un archéologue. Lesquels habitants se prononceront par référendum le 25 mai sur le fait de revenir ou non au nom initial de Castrillo Matajudios. L'issue du vote est, aux dires du maire, incertaine. PREMIÈRE TENTATIVE EN 1966 Ce ne serait cependant pas la première fois que le bourg échoue dans sa tentative d'adopter un toponyme plus discret. En 1966, un projet avait déjà vu le jour, visant à donner au village le nom de son plus illustre enfant, Antonio de Cabezon, organiste de Philippe II, l'arrière-petit-fils des Rois Catholiques. Castrillo se serait alors appelé Castrillo de Cabezon (cabezon veut aussi dire « grosse tête » en espagnol), un qualificatif peu flatteur certes, mais plus facile à porter que l'appellation actuelle. La question fut finalement tranchée par un rapport de l'Académie royale d'histoire qui jugea alors que le nom de Matajudios ne faisait pas référence a l'action de tuer, matar, mais plutôt à un arbuste ou une petite zone boisée d'une même espèce végétale, mata, mot auquel on aurait apposé par la suite le caractère judaïque, judios. Une version plutôt difficile à avaler. D'autant que si le nom Matajudios reste une exception en Espagne ou en Amérique latine, celui de Matamoros (« Tuez les Maures »), bien plus commun, soutient difficilement l'explication végétale. Le nom ne suscite au passage pas d'étonnement particulier de la part d'une grande majorité d'Espagnols. - (intérim.) L'accès à la totalité de l'article est protégé Déjà abonné ? Identifiez-vous Espagne : le village « Tuez les juifs » veut changer de nom Il vous reste 71% de l'article à lire Achetez cet article 2 EUR Abonnez-vous à partir de 1 EUR Découvrez l'édition abonnés L'accès à la totalité de l'article est protégé Déjà abonné ? Identifiez-vous Espagne : le village « Tuez les juifs » veut changer de nom Il vous reste 71% de l'article à lire Achetez cet article 2 EUR Abonnez-vous à partir de 1 EUR Découvrez l'édition abonnés Européennes 2014 En Italie, les listes eurosceptiques se multiplient Post de blog L'Italie veut repousser son retour à l'équilibre budgétaire Parlement européen : quel parti travaille le plus ? Édition abonnés Contenu exclusif Immigration : les pays du sud de l'Europe tirent la sonnette d'alarme Silvio Berlusconi « libre » de mener campagne du mardi au jeudi Les pays baltes s'exaspèrent des atermoiements de l'UE face à Moscou Abonnez-vous à partir de 1 EUR Guinée ? Sénégal ? Arménie ? Royaume-Uni ? Bosnie-Herzégovine ? Pape ? Kazakhstan ? Moldavie ? Afghanistan ? Corée du Nord Nous suivre Retrouvez le meilleur de notre communauté FacebookTwitterGoogle+MobileRSS Le monde abonnements Profitez du journal où et quand vous voulez. Abonnements papier, offres 100 % numériques sur Web et tablette. S'abonner au Monde à partir de 1 EUR Déjà abonné aujournal Le Monde ? Activez votre accès à l'Édition abonnés du Monde.fr Gérez votre abonnement Les rubriques du Monde.fr International ? Politique ? Société ? Économie ? Culture ? Sport ? Techno ? Style ? Vous ? Idées ? Planète ? Éducation ? Disparitions ? Santé ? Monde Académie Les services du Monde La boutique du Monde ? Le Monde dans les hôtels ? Cours d'anglais ? Annonces auto ? Annonces immo ? Shopping ? Comparateur crédit ? Devis travaux ? Conjugaison ? Programme télé ? Jeux ? Météo ? Trafic ? Prix de l'immobilier ? Recylum Sur le web > Concerts à Marseille > Cinéma Pathé > Sélection de livres > Le programme télévision > Interview vidéo > Coffret dvd > Théâtres à Paris > Programme TV de France 5 en replay > Télérama > Programme TV de Arte en replay Les sites du Groupe Télérama.fr ? Talents.fr ? Le Huffington Post ? CourrierInternational.com ? Monde-Diplomatique.fr ? Les Rencontres professionnelles Le Monde ? La Société des lecteurs du Monde ? Le Prix Le Monde de la recherche Suivez-nous FacebookTwitterGoogle+MobileRSS Recevez nos newsletters  Index actualité : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z © Le Monde.fr | Fréquentation certifiée par l'OJD | CGV | Mentions légales | Qui sommes-nous ? | Charte groupe | Publicité | Index | Aide : FAQ web - FAQ abo - FAQ journal - FAQ mobile Journal d'information en ligne, Le Monde.fr offre à ses visiteurs un panorama complet de l'actualité. Découvrez chaque jour toute l'info en direct (de la politique à l'économie en passant par le sport et la météo) sur Le Monde.fr, le site de news leader de la presse française en ligne.   En Continu