À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Soeur Marie-Pierre : « mon vélo c'est ma chapelle ambulante ! » - Aleteia actualités Ressources réseau fr   A SUIVRE Pape François Syrie Les Veilleurs Bioéthique Liberté religieuse Année de la foi Soeur Marie-Pierre : « mon vélo c'est ma chapelle ambulante ! » Passionnée de vélo, la religieuse de Mâcon, âgée de 67 ans, vient de remporter le contre-la-montre au championnat de France de cyclisme du clergé. Le Bien Public AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN 05.05.2014 // IMPRIMER 05/05/2014   Une concurrente atypique pour un championnat atypique : Soeur Marie-Pierre, 67 ans,  est membre de la Congrégation des Soeurs de Jésus serviteur (d'inspiration ignatienne), installée à Mâcon, en Saône et Loire. Elle vient de participer au 15ème championnat de France de cyclisme du clergé et y a remporté le contre-la-montre en 32 minutes, obtenant la médaille d'or dans sa catégorie.    Elle s'est par ailleurs classée deuxième dans l'épreuve en ligne des 63 kilomètres. Les religieuses n'étaient que trois à concourir au milieu des hommes, mais les autres concurrentes n'avaient que 40 ans. Un motif de fierté supplémentaire pour elle !   Soeur Marie-Pierre portait le maillot rouge du diocèse de Valence (siège de sa congrégation) et un short du Groupement de la retraite sportive de Mâcon. Celle qui est aujourd'hui championne de France du clergé du contre-la-montre dévore de 3000 à 5000 kilomètres par an. Sa passion du vélo remonte à loin, mais elle ne s'est mise à la compétition que sur le tard. « Je faisais du vélo à Grenoble pour aller travailler (Ndlr : elle a enseigné en école d'infirmières) et j'ai aussi fait le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle en plusieurs étapes. Au début, je ne roulais qu'en VTC, puis sur un VTT », confie-t-elle dans des propos recueillis par Le Bien Public.   Sa première compétition, remonte à il y a 10 ans, lorsque la course du clergé fut organisée dans son département d'origine.  Une grande passion pour le vélo qui ne l'empêche pas de vivre sa foi, bien au contraire : les heures passées sur le vélo deviennent de vrais moments de prière : « La nature est un bel espace de méditation. Pendant l'effort, on se sent accompagné par quelque chose de plus grand, de plus beau. Mon vélo, c'est ma chapelle ambulante », déclare-t-elle.   Lire l'article  complet en cliquant ICI I.C sources: Le Bien Public TAGS soeur marie pierre cyclisme championnat clerge L'univers chrétien est immense, avec des milliers de sites, blogs et informations. Grâce aux partenariats avec des fournisseurs de contenus, Aleteia est une plateforme unique pour tous ceux qui cherchent la vérité. Rédaction Mentions légales Contact RSS NEWS Arts/Culture Economie Education Santé Chroniques Mode de vie Politique Religion Science Société Technologie International thèmes Bioéthique Politique, économie Culture Education Eglise Famille Foi Paix, guerre Religion Liberté Religieuse Dialogue Interreligieux Sexualité LANGUAGES English Français Italiano Português Español ??????? Copyright 2013 Aleteia Une initiative de la Fondation pour l'Evangélisation par les Médias. Faites un don à la FEM dès aujourd'hui. × Inscrivez-vous Insérez votre adresse e-mail pour recevoir chaque jour, dans la boîte de votre poste électronique, les dernières infos et autres activités d'Aleteia Recevez les dernières nouvelles par mail Vous pouvez vous désinscrire à tout moment Cliquez ici si vous ne souhaitez plus visualiser ce message Devenez partenaire