À pied jusqu’à JérusalemÀ pied jusqu’à Jérusalem À pied jusqu’à RomeÀ pied jusqu’à Rome Compostelle info

Saint-Gilles - Entre course camarguaise et art roman - MidiLibre.fr Connexion Username à la une communes agde ales avignon bagnols beziers carcassonne lodeve lunel mende millau montpellier narbonne nimes perpignan rodez sete faits divers sport société économie culture & loisirs annonces carnet journal & services Suivre mon activité Gérer mon abonnement Contact S'abonner à partir de 1EUR Télécharger l'appli Déconnexion agde ales avignon bagnols beziers carcassonne lodeve lunel mende millau montpellier narbonne nimes perpignan rodez sete S'abonner à partir de 1EUR agde ales avignon bagnols beziers carcassonne lodeve lunel mende millau montpellier narbonne nimes perpignan rodez sete Connexion Connexion m'inscrire me connecter mon profil mon abonnement lire mon journal abonné au journal déconnexion Username mon compte Username mon compte m'inscrire me connecter mon profil mon abonnement lire mon journal abonné au journal déconnexion faits divers sport société économie culture & loisirs annonces carnet Saint-Gilles - Entre course camarguaise et art roman il y a 5 jours 0 MIDI LIBRE L'abbatiale de Saint-Gilles. © Bruno Trouillet Twitter A ux portes de la Camargue gardoise, labellisée Grand Site de France, Saint-Gilles doit sa renommée à son abbaye.   Ses origines remontent au Haut Moyen Age, époque à laquelle un ermite grec, Gilles, trouva refuge dans une forêt située non loin du Petit Rhône. Une biche lui tint compagnie et le nourrit de son lait. Lors d'une partie de chasse, le roi Flavius poursuivit la biche, et une flèche blessa l'ermite ; pour se faire pardonner, le roi donna à Gilles la vallée et l'encouragea à y fonder une abbaye. L'abbatiale actuelle est un édifice de la fin du XIIe siècle, chef d'oeuvre de l'art roman. Au Moyen Age, les pèlerins affluaient ici en nombre pour vénérer les reliques de saint Gilles. La ville est encore à la croisée des chemins, première étape sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle au départ d'Arles. A la fin du XVIIIe siècle, le creusement du canal du Rhône à Sète permit de développer un port de commerce qui contribua au transport des vins des Costières. Il est aujourd'hui un port de plaisance. Enfin, la ville est une terre de bouvine, théâtre de nombreuses courses camarguaises. Infos à l'office de tourisme au 04 66 87 33 75.  L'été en Costières gardoise Guide de l'été Gard Guide de l'été il y a 5 jours 0 édition abonnés : à lire sur le même thème Reportage Béziers : quand L'Envie dévisse les préjugés Libertinage (2/3). Non loin de la gare de Béziers, salles de plaisir voisinent avec bar, piste de danse. Bienvenue dans un club presque normal. Hérault : des pèlerins aux libertins, bienvenue au château Joyce Caraman ! Reportage Société il y a 16 heures 3 Alcool au volant en Languedoc-Roussillon : les jeunes sont conscients du risque Avant Première Actu il y a 22 heures 11 S'abonner à partir de 1EUR commentaires Les commentaires sont fermés pour cet article. Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article. Publicité Publicité Twitter @Midilibre Suivre @Midilibre Google+ Facebook Newsletter Recevez tous les jours l'essentiel de l'actualité avec la newsletter MidiLibre.fr. Votre adresse email S'abonner à la newsletter