Villemagne -le blog

Voyages, Histoire & Écriture
Vous êtes ici : Accueil > Blog > Histoires de pèlerins, Marcheurs, Voies de pèlerinage > Blog article: Le chemin d’Abraham : un itinéraire de tourisme culturel depuis le Kurdistan jusqu’à Jérusalem

Le chemin d’Abraham : un itinéraire de tourisme culturel depuis le Kurdistan jusqu’à Jérusalem

Bédouin
Le chemin d’Abraham (Ibrahim Khalil Al Masar) est un itinéraire de tourisme culturel qui suit les traces d’Abraham à travers le Moyen-Orient. L’histoire du voyage d’Abraham, dont le souvenir a perduré durant quatre mille ans dans le paysage et la mémoire du Proche-Orient, se trouve à l’origine d’une tradition spirituelle partagée par plus de trois milliards de personnes dans le monde aujourd’hui.
 
Au XIe chapitre de la Genèse, le texte biblique indique le lieu de la naissance d’Abraham : « Ur, en Chaldée », c’est-à-dire en Mésopotamie (actuellement en Irak). Puis au chapitre suivant, vient la description du voyage du patriarche :

Le voyage d’Abraham d’après la Genèse

L’Éternel dit à Abraham : Va-t-en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai.
Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai ; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction.
Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi.
Abraham partit, comme l’Éternel le lui avait dit, et Lot partit avec lui. Abraham était âgé de soixante-quinze ans, lorsqu’il sortit de Charan.
Abraham prit Sarah, sa femme, et Lot, fils de son frère, avec tous les biens qu’ils possédaient et les serviteurs qu’ils avaient acquis à Charan. Ils partirent pour aller dans le pays de Canaan, et ils arrivèrent au pays de Canaan.
Abraham parcourut le pays jusqu’au lieu nommé Sichem, jusqu’aux chênes de Moré. Les Cananéens étaient alors dans le pays.
L’Éternel apparut à Abraham, et dit : Je donnerai ce pays à ta postérité. Et Abraham bâtit là un autel à l’Éternel, qui lui était apparu.
Il se transporta de là vers la montagne, à l’orient de Béthel, et il dressa ses tentes, ayant Béthel à l’occident et Aï à l’orient. Il bâtit encore là un autel à l’Éternel, et il invoqua le nom de l’Éternel.
Abraham continua ses marches, en s’avançant vers le midi.
Il y eut une famine dans le pays ; et Abraham descendit en Égypte pour y séjourner, car la famine était grande dans le pays. […]
Abraham remonta d’Égypte vers le midi, lui, sa femme, et tout ce qui lui appartenait, et Lot avec lui.
Abraham était très riche en troupeaux, en argent et en or.
Il dirigea ses marches du midi jusqu’à Béthel, jusqu’au lieu où était sa tente au commencement, entre Béthel et Aï.

Le sentier d’Abraham aujourd’hui

Le projet du Sentier d’Abraham reprend les grandes lignes de la route du patriarche à partir de Harran, dans le sud-est de la Turquie. En effet, le trajet en Irak n’est pas envisageable en raison des conditions d’insécurité du pays ; quant au trajet dans la partie orientale de la Syrie, il s’agit de zones désertiques, et donc peu faciles à parcourir.

Ce Sentier d’Abraham est naturellement une reconstruction moderne qui s’inspire du texte très elliptique de la Genèse.

Entre Rankouss et Maaloula - Syrie

Le trajet proposé, entre Alep, Deir Mar Musa, Damas et la Jordanie, s’effectue pour partie en bordure du désert. Comme il y a 4000 ans, le voyage reste dangereux : par exemple, c’est dans une zone désertique dans les parages de Maaloula et Deir Mar Musa, que je fus attaqué par un bandit armé d’une kalachnikov lorsque, tel un Pèlerin d’Orient, j’effectuai à mon tour le voyage vers la Terre promise.

En retraçant ce voyage, le Sentier d’Abraham offre un lieu de rencontre et de d’échanges pour des personnes de toutes confessions et toutes cultures, qui nous invite à nous souvenir de nos origines communes, à respecter nos différences culturelles et à reconnaître notre humanité commune. Le chemin sert aussi de catalyseur pour le tourisme durable et le développement économique. Moyen de susciter l’enthousiasme, de canaliser l’énergie et l’idéalisme des jeunes, ce chemin est aussi l’occasion de montrer par les medias une image positive de cette région souvent déchirée par les conflits, en soulignant la riche culture et le sens de l’hospitalité des peuples du Proche-Orient.

Carte du sentier d’Abraham

 
Le site du Sentier d’Abraham (en anglais) : www.abrahampath.org

Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :



Écrire un commentaire Lu 11341 fois, 9 aujourd’hui |

Écrire un commentaire

(*) Mentions requises