Aller à la page d’accueil du site
Fermer le panneau et revenir au site

Le roman
Vous êtes ici : Accueil > Cap Horn > Histoire > Cap-horniers > La fin des cap-horniers
Visite complète - PrécédentVisite complète - Suivant

La fin des cap-horniers

Le Pamir

Le Pamir : dernier voilier commercial qui franchit le Cap Horn (1949)

La Première Guerre mondiale jeta aux quatre vents leurs équipages, mobilisés dans les flottes militaires, et les marins qui survécurent refusèrent de retrouver, une fois la paix revenue, les duretés de la vie à bord des voiliers. Car, si la voile au long cours ne présentait plus les mêmes dangers qu'un demi-siècle plus tôt, elle exigeait les mêmes trésors de force vive.

Entre les deux guerres, l'Allemagne fit un effort surhumain pour retrouver ses « professionnels » du cap Horn, et lança plusieurs voiliers. En vain. Les matelots et les officiers à la voile appartenaient au monde révolu dont « l'été 14 » avait sonné le glas. Aucun équipage ne devait plus chanter « Nous irons à Valparaiso » pour scander au rythme du roulis les dures manœuvres des vergues et des voiles. Haut de page

Ajouter à mes favoris    Recommander ce site par mail    Haut de page
 



Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :




Sélection d’articles de la semaine :

Sélection d’articles de la semaine - article n°1

Temples reconstruits - Les cavaliers de la steppe, un voyage d’aventure au pays de Gengis Khan

Sélection d’articles de la semaine - article n°2

Photos de musées - Galerie 2 - Voyage à pied de Paris à Rome en passant par la Suisse et le sud de l’Italie, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerinage d’Occident : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°3

Alexandre envahit la Perse car il ne lui vint jamais à l’esprit de ne pas le faire ; à l’enthousiasme et l’ignorance des débuts, se mêlait un formidable complexe de supériorité qui protégeait de la peur

Sélection d’articles de la semaine - article n°4

Selon une tradition ancienne qui remonte à l’évangile apocryphe de Nicodème au Ve siècle, la " Véronique " est un linge dont se serait servie une femme proche de Jésus pour essuyer son visage lors de sa montée au Golgotha, et sur lequel les traits du Seigneur se seraient miraculeusement imprimés. - Via Francigena : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°5

Galeries de Photos de Kerman, Bam et Yazd - voyage en Iran - De la Perse de Darius et Alexandre le Grand au pays des mollahs

Sélection d’articles de la semaine - article n°6

Diaporama des Pouilles (4) d’un voyage à pied de Paris à Rome, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Via Francigena : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°7

Le pèlerinage à Jérusalem aux XIXe siècle - Pèlerin d’Orient : à pied jusqu’à Jérusalem

Sélection d’articles de la semaine - article n°8

Autriche orientale et Hongrie occidentale - trajet détaillé d’un voyage à pied de Paris à Jérusalem, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerin d’Orient : à pied jusqu’à Jérusalem

Sélection d’articles de la semaine - article n°9

Marceline Desbordes-Valmore - Bouquets et prières - Aux sept coins du monde, promenade photographique et littéraire sur toutes les mers de la terre

Sélection d’articles de la semaine - article n°10

Photos du sud de la Campanie - Galerie 3 - Voyage à pied de Paris à Rome en passant par la Suisse et le sud de l’Italie, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerinage d’Occident : à pied jusqu’à Rome



<