Aller à la page d’accueil du site
Fermer le panneau et revenir au site

Pèlerin d’Orient - À pied jusqu’à Jérusalem

À pied jusqu’à
Jérusalem


Éditions Transboréal

2° édition : janvier 2009
Prix : 22,50 €

Récit

368 pages
99 photographies


Recevez un livre dédicacé par l’auteur

« Je glisse la clé de l’appartement dans la boîte aux lettres. Furtivement. Comme une lettre d’amour dans laquelle on a jeté toute son âme.

Dehors, rien n’a changé. Les Parisiens vont et viennent, pressés, comme tous les matins. Chacun dans son monde, aux dimensions que je trouve aujourd’hui bien étriquées. Il y a quelques semaines, j’étais encore l’un d’entre eux. Chaque jour plus écrasé par la pression des habitudes, des futilités ronronnantes et des manquements aux rêves inaccessibles.

Un jour, ça suffit, ce n’est plus tenable. Aujourd’hui, je pars.

Seul. À pied. Vers Jérusalem. »




Recevez un
livre dédicacé par l’auteur

Pèlerin d’Occident - À pied jusqu’à Rome

À pied jusqu’à
Rome


Éditions Transboréal

Parution : janvier 2009
Prix : 22,50 €

Récit

368 pages
122 photographies









[paiement en ligne sur site sécurisé]

« Cette histoire, j’aimerais la raconter un soir à un petit bout de chou avant qu’il ne s’endorme. À cette fillette blonde, par exemple, une nièce qui a des yeux d’un bleu si clair, cerclé d’outre-mer, que j’ai donné son regard troublant à Roxane, princesse de Sogdiane, dans le roman historique sur Alexandre le Grand dont je viens d’achever l’écriture. Mon histoire, c’est seulement essayer d’offrir parfois à la vie une allure de conte de fées. Alors voilà : « Il était une fois… » […]

En somme, ce que j’aime dans le voyage, c’est la promesse. Arriver, à la rigueur, il le faut bien quand on est parti. « Être arrivé », c’est probablement le pire. Et si je préfère le voyage, c’est sans doute parce que, sur terre, les promesses sont rarement tenues. J’aurais pu citer cela comme une des raisons de partir vers Rome. J’en ai mentionné beaucoup d’autres, depuis Pavarotti jusqu’à saint Pierre, en passant par Goethe et Virgile. Mais au fond, je sais qu’une seule les résumerait toutes, et si l’on ne m’accordait qu’un mot, je lâcherais : « Peggy ».

Les récits
Vous êtes ici : Accueil > Jérusalem > Au quotidien > Cartes utilisées > Exemple en Turquie
Visite complète - PrécédentVisite complète - Suivant

Exemple de carte utilisée en Turquie

Parcours entre Yunusemre et Gordion - Anatolie

Carte du trajet entre Yunusemre et Gordion

L’étape du jour

Le 25 septembre, en partant du village de Yunusemere, une bonne cinquantaine de kilomètres me séparent de l’étape du soir, Gordion (le lieu où Alexandre le Grand a tranché le nœud gordien).

La voie ferrée contourne largement par le nord un massif montagneux avant de rattraper son cours plein est. Je cède à la tentation de couper droit. À vol d’oiseau, je gagne au moins cinq kilomètres si je ne me perds pas. Au sortir de Yunusemre, je vise le soleil qui apparaît à l’instant au-dessus de la barrière que je me propose de franchir. Pas de route. Pas de carte. Devant moi, 15 km de montagnes. Si je conserve un trajet rectiligne, les rails m’attendent de l’autre côté

Depuis 3 jours, je longe la voie ferrée Istanbul-Ankara sur la portion Eskisehir-Polatli. Elle suit le cours de la rivière Porsuk. J’avais prévu là un moyen commode d’étancher ma soif. La réalité m’en dissuade : au lieu du joli filet bleu sur le papier coloré, je découvre un cloaque nauséabond. En l’absence de stations d’épuration, la plupart des cours d’eau du pays servent d’égout à ciel ouvert. Haut de page

cf le livre Pèlerin d’Orient p. 156 & 157 La première page du récit : le départ du marcheur vers Jérusalem... Le récit aux éditions Transboréal : présentation, références complètes et achat en ligne.

Cartes disponibles

En Turquie, j’ai utilisé des cartes au 1/500 000 (1 cm = 5 km) achetées à Istanbul. Le fond de l’image ci-dessus est extrait de l’une d’elles. De superbes cartes, qui n’ont qu’un inconvénient : elles sont parfois fausses. De temps à autre, un village indiqué n’existe pas, ou n’est pas situé à l’endroit indiqué. De même pour certaines routes. Des erreurs peut-être délibérées pour ces cartes coéditées par l’armée turque.

Ajouter à mes favoris    Recommander ce site par mail    Haut de page
 



Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :




Sélection d’articles de la semaine :

Sélection d’articles de la semaine - article n°1

Photos de Toscane - Galerie 2 - Voyage à pied de Paris à Rome en passant par la Suisse et le sud de l’Italie, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerinage d’Occident : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°2

Jean Tardieu - Conjugaisons et Interrogations - Aux sept coins du monde, promenade photographique et littéraire sur toutes les mers de la terre

Sélection d’articles de la semaine - article n°3

Galeries de Photos de Téhéran et des bords de la mer Caspienne - voyage en Iran - De la Perse de Darius et Alexandre le Grand au pays des mollahs

Sélection d’articles de la semaine - article n°4

Diaporama du Latium d’un voyage à pied de Paris à Rome - Via Francigena : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°5

Le Roman d’Alexandre est une biographie romancée, une extraordinaire épopée tissée de batailles et de complots, d’amours et de trahisons, sur les traces du plus grand conquérant de l’Antiquité, de l’Égypte à la Perse et en Inde, aux confins du monde connu, dans un univers où règne la magie et que peuplent animaux et hommes fabuleux

Sélection d’articles de la semaine - article n°6

C’est à Rome où il est venu à l’occasion du premier jubilé que le Florentin Giovanni Villani décide d’écrire une histoire de sa ville qui représente pour l’historien d’aujourd’hui une mine d’informations en tout genre sur la vie politique, économique et culturelle du XIVe siècle. Dans l’introduction des Istorie fiorentine, il revient sur l’événement marquant du début du siècle. - Via Francigena : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°7

Galeries de photos de la Basilicate - Voyage à pied de Paris à Rome en passant par la Suisse et le sud de l’Italie, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerinage d’Occident : à pied jusqu’à Rome

Le vent - Les cavaliers de la steppe
18 juillet 2017, 12 h 09
Sélection d’articles de la semaine - article n°8

Le vent - Les cavaliers de la steppe, un voyage d’aventure au pays de Gengis Khan

Sélection d’articles de la semaine - article n°9

Récits d’un pèlerin russe - Écrits de voyageurs en Terre sainte au fil des siècles, pèlerins vers Jérusalem ou simples passants - Pèlerin d’Orient : à pied jusqu’à Jérusalem

Sélection d’articles de la semaine - article n°10

Turquie - 3 - Galerie de photos d’un voyage à pied de Paris à Jérusalem, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerin d’Orient : à pied jusqu’à Jérusalem



<