Aller à la page d’accueil du site
Fermer le panneau et revenir au site

Le roman
Vous êtes ici : Accueil > Cap Horn > Le Horn à bord d’un trois-mâts > Le navire
Visite complète - PrécédentVisite complète - Suivant

Europa : le navire

Le trois-mâts barque 'Europa'

L’Europa a été construit en 1911 à Hambourg. Initialement baptisé ‘Sénateur Brockes’, le navire avait été commandé par l’État de Hambourg. Devant le déclin du commerce de la marine à voile, il changea d’affectation et servit de bateau-phare sur la rivière Elbe où il prit le nom d’Elbe 3.

Jusque dans les années 1980, il était assez fréquent de voir des bateaux-phares aux endroits dangereux près des estuaires de rivières et des bancs de sable. Ces bateaux-phares avaient un équipage jusqu’aux années 1980, mais à partir de cette époque, la plupart d’entre eux furent remplacés par des bouées automatisées et ces navires devinrent de plus en plus rares.

En 1986, l’Europa fut transféré aux Pays-Bas où il subit huit ans de travaux durant lesquels il fut entièrement rénové et gréé en trois-mâts barque. Cela signifie que les deux premiers mâts (vu de l’avant) sont à voiles carrées et le dernier mât a un gréement aurique.

Le port d’attache actuel du navire est Scheveningen, à La Haye. En tant que voilier-école, l’Europa, peut accueillir 48 stagiaires et 16 membres d’équipage pour des voyages de quelques jours à plusieurs semaines. Il participe aussi aux rassemblements de grands voiliers.

Depuis 1994, l’Europaw propose des croisières autour du monde et surtout dans l’hémisphère sud. Il est spécialiste des expéditions dans l’Antarctique, par le cap de Bonne-Espérance et le cap Horn. Avec l’Oosterschelde, autre trois-mâts hollandais, il est le seul grand voilier à s’aventurer dans les eaux froides entourant Ushuaïa et la Terre de Feu, à la pointe de l’Argentine.

L’Europa joue désormais les stations météo pour le compte du KNMI (Institut royal de météorologie des Pays-Bas) et relève la température en mer, jusqu’à 4 fois par jour. En échange, le KNMI lui fournit les prévisions météorologiques et l’aide à tracer sa route.

Le trois-mâts barque 'Europa'

Le trois-mâts barque Europa en Antarctique

Caractéristiques

Construction1911
Port d’attacheScheveningen, Pays-Bas
Longueur56 mètres
Maître-bau7,5 mètres
Tirant d’eau3,90 mètres
Tirant d’air33 mètres
Surface maximum de voilure1250 mètres carrés
Déplacment303 tonnes
Moteurs2 x 365 pk Caterpillar
IndicatifPDZS
ArmateurRederij Bark Europa BV

Plan de voilure

Plan de voilure du trois-mêts barque 'Europa'


A :


Clinfoc
Flying jib

I :


Petit contre-cacatois
Fore royal

Q :


Grand perroquet
Main Topgallant

B :


Grand foc
Outer jib

J :


Contre-cacatois
Fore Skysail

R :


Grand cacatois
Main Royal

C :


Faux foc
Inner jib

K :


Voile d’étai de grand hunier
Main Topmast Staysail

S :


Grand contre-cacatois
Main Skysail

D :


Petit foc
Fore topmast staysail

L :


Voile d’étai de grand perroquet
Main Topgallant Staysail

T :


Voile d’étai d’artimon
Mizzen staysail

E :


Misaine
Foresail / Forecourse

M :


Voile d’étai de grand cacatois
Main Royal Staysail

U :


Diablotin
Mizzen Top Staysail

F :


Petit hunier fixe
Fore lower topsail

N :


Grand-voile
Main Sail / Main Course

V :


??
Mizzen Topgallant Staysail

G :


Petit hunier volant
Fore upper topsail

O :


Grand hunier fixe
Main Lower Topsail

W :


Brigantine
Mizzen

H :


Petit perroquet
Fore topgallant

P :


Grand hunier volant
Main Upper Topsail

Z :


Flèche
Gaff Topsail

Quelques chiffres

Vitesse maximale :

la vitesse maximale de la coque est un d'un peu plus de 13 nœuds. En réalité 12,5 noeuds ont été atteints
Hisser les voiles :

il faut environ 45 minutes pour hisser toutes les voiles
Amener les voiles :

il faut environ 5 minutes pour amener toutes les voiles
Cordages :


en comptant les drisses, les bras, les écoutes, les amarres, les lignes de mouillage etc., il y a environ 5,5 km de cordages à bord
Près serré :

à cette allure, l'Europa peu remonter jusqu’à 65° du vent

Cabines

L’Europa comporte 12 cabines : 4 cabines doubles, 4 cabines pour quatre personnes et 4 cabines pour six personnes. Chaque cabine est équipée d’une douche et de toilettes. Durant les grandes traversées, cinq personnes au maximum occupent les cabines de six.

Plan des cabines du trois-mâts barque 'Europa'

Cabines pour 6 personnes

Ajouter à mes favoris    Recommander ce site par mail    Haut de page
 



Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :




Sélection d’articles de la semaine :

Kephas - Pèlerin d’Orient
25 mars 2017, 17 h 49
Sélection d’articles de la semaine - article n°1

Revue de presse - Critique du journal « Kephas » à propos de « Pèlerin d’Orient » - récit d’un voyage à pied de Paris à Jérusalem, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois.

Sélection d’articles de la semaine - article n°2

Photos d’églises - Galerie 5 - Voyage à pied de Paris à Rome en passant par la Suisse et le sud de l’Italie, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerinage d’Occident : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°3

Les avatars d’Alexandre le Grand, ou le mythe du conquérant macédonien revisité au cours des siècles et dans différentes cultures

Sélection d’articles de la semaine - article n°4

L’orage - Les cavaliers de la steppe, un voyage d’aventure au pays de Gengis Khan

Sélection d’articles de la semaine - article n°5

Christophe Colomb - Journal de bord - Aux sept coins du monde, promenade photographique et littéraire sur toutes les mers de la terre

Sélection d’articles de la semaine - article n°6

Photos d’églises - Galerie 2 - Voyage à pied de Paris à Rome en passant par la Suisse et le sud de l’Italie, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerinage d’Occident : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°7

« Ah, cette saloperie de voile !… » - Voyage en Iran, au pays des mollahs et des femmes voilées - Alexandre le Grand et l’Orient - Les conquêtes du Macédonien depuis la Perse jusqu’en Inde - Voyage au bout du monde et fusion entre les cultures - Hellénisme

Sélection d’articles de la semaine - article n°8

Les pèlerins vont aussi là où sont les « corps saints », là où miracles et signes rendent accessible une présence et où sont édifiés hospices et églises pour l’accueil du pèlerin - Via Francigena : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°9

Diaporama d’inscriptions d’un voyage à pied de Paris à Rome - Via Francigena : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°10

Le syndrome de Jérusalem, sorte de bouffée délirante issue d’un choc émotionnel non maîtrisable lié à la proximité des Lieux saints - Pèlerin d’Orient : à pied jusqu’à Jérusalem



<