Aller à la page d’accueil du site
Fermer le panneau et revenir au site

Le roman
Vous êtes ici : Accueil > Cap Horn > Le cap dur > Situation géographique
Visite complète - PrécédentVisite complète - Suivant

Situation géographique

Cap Horn

Par 55° 58’ de latitude sud et 67° 38’ de longitude ouest, le cap Horn est le promontoire d’un îlot rocheux, déchiqueté, battu par le vent, brossé par les lames et les embruns, qui met un point final à l’allongement démesuré du continent américain.

Cette position, peu de navigateurs l’ont vérifiée de leurs yeux : au nord, le Horn se fond dans la grisaille éternelle qui noie indistinctement le lacis de bras de mer, de fjords et de canaux dont les sinuosités capricieuses découpent l’archipel de la Terre de Feu.

Dans ces parages, la durée du soleil visible atteint à peine 14% de la durée possible, et le nombre de jours de pluie, de neige ou de grêle peut dépasser deux cents dans l’année. Au sud, plus avancé vers le pôle que les extrémités australes de l’Afrique et de la Tasmanie, le cap Horn ne donne pas sur une mer libre, mais sur le seul goulet d’étranglement imposé à une immensité océanique qui, située dans notre hémisphère, couvrirait l’ensemble des continents depuis le pôle Nord jusqu’à Madère.

L’Amérique n’est séparée que par 500 milles marins de l’autre rive du détroit de Drake, la côte du désert de glace de l’Antarctique, bordée par la banquise aux icebergs vagabonds. Cette particularité explique que les tempêtes et les lames qu’elles déchaînent soient plus terribles ici que partout au monde. Haut de page

Ajouter à mes favoris    Recommander ce site par mail    Haut de page
 



Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :




Sélection d’articles de la semaine :

Sélection d’articles de la semaine - article n°1

Les tours du silence - Voyage en Iran, au pays des mollahs et des femmes voilées - Alexandre le Grand et l’Orient - Les conquêtes du Macédonien depuis la Perse jusqu’en Inde - Voyage au bout du monde et fusion entre les cultures - Hellénisme

Sélection d’articles de la semaine - article n°2

Photos du sud-est des Pouilles - Galerie 4 - Voyage à pied de Paris à Rome en passant par la Suisse et le sud de l’Italie, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerinage d’Occident : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°3

Mongolie : galerie de photos pour lemode de vie - Les cavaliers de la steppe, un voyage d’aventure au pays de Gengis Khan

Sélection d’articles de la semaine - article n°4

La Bruyère - Les Caractères - Aux sept coins du monde, promenade photographique et littéraire sur toutes les mers de la terre

Sélection d’articles de la semaine - article n°5

De la rivière Zayandeh au quartier arménien d’Ispahan - Voyage en Iran, au pays des mollahs et des femmes voilées - Alexandre le Grand et l’Orient - Les conquêtes du Macédonien depuis la Perse jusqu’en Inde - Voyage au bout du monde et fusion entre les cultures - Hellénisme

Sélection d’articles de la semaine - article n°6

À l’époque de la colonisation, Alexandre le Grand est invoqué pour son œuvre civilisatrice en Orient : Nous demanderons au héros macédonien une leçon de colonisation qui, pour être vieille de plus de deux mille ans, est néanmoins pour nous, aujourd’hui surtout, d’une brûlante actualité

Sélection d’articles de la semaine - article n°7

Photos diverses - Galerie 1 - Voyage à pied de Paris à Rome en passant par la Suisse et le sud de l’Italie, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerinage d’Occident : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°8

Bertrandon de la Broquière - Écrits de voyageurs en Terre sainte au fil des siècles, pèlerins vers Jérusalem ou simples passants - Pèlerin d’Orient : à pied jusqu’à Jérusalem

Sélection d’articles de la semaine - article n°9

Éloge de la virginité dans l’art - Extrait de « Pèlerin d’Occident », récit d’un voyage à pied de Paris jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°10

Élu en 1519 à la tête du Saint-Empire romain germanique, Charles-Quint dut attendre dix-sept ans avant que les circonstances politiques ne lui permettent d’envisager le Römerzug, cette « chevauchée romaine » qui apporte le sceau papal à sa sou - Via Francigena : à pied jusqu’à Rome



<