Aller à la page d’accueil du site
Fermer le panneau et revenir au site

Le roman
Vous êtes ici : Accueil > Cap Horn > Le cap dur > Un cap de légende
Visite complète - PrécédentVisite complète - Suivant

Un cap de légende

Cap Horn

Cap Horn : deux mots évoquant des voiles qui claquent et la houle énorme des « cinquantièmes [parallèles] hurlants ». Source de rêve et d’effroi, il est synonyme de bout du monde et de péril extrême, bien que notre époque ait aboli les distances et inventé de nouveaux dangers. Ne constate-t-on pas que les récits de voyages au Horn et la légende qu’ils ont forgée font plus vivement galoper les imaginations que le spectacle banalisé par la télévision et déjà lassant des expéditions dans l’espace ?

Plus proche de nous que les déserts lunaires, la mer reste, pour cette raison, l’image de l’infini et le théâtre privilégié de l’épopée : rien ne nous parait plus héroïque que la folie de quelques nostalgiques de la voile, entêtés à nier, au péril de leur vie, que la terre se resserre comme une peau de chagrin.

A l’ère du tourisme de masse et de l’Internet, un siècle après l’ouverture du canal de Panama, ces capitaines courageux, et souvent solitaires — autrefois, les Chichester. les Moitessier, les Colas ; aujourd’hui les coureurs du Vendée Globe —, font que le « cap dur » est quelque chose de plus qu’un point sur les cartes, car ils l’affrontent comme au temps où il dressait un inéluctable et terrifiant barrage entre deux hémisphères.

Certes, ces assauts livrés pour le sport n’empêchent pas la forteresse qui verrouillait l’accès du Pacifique de paraître aujourd’hui, sur une route maritime abandonnée, aussi vaine que les remparts qui ceignent nos vieilles villes Mais, en perpétuant les exploits des marins d’antan, ils ne donnent pas seulement une suite à la légende. Ils se rattachent à la tradition des combats avec la mer, au fil desquels l’homme a lentement forgé son caractère et ses armes — les arts subtils de la navigation et de la construction navale.

Il n’y a pas si longtemps que les cap-horniers, majestueux navires à la beauté sans égale, ont parachevé en apothéose la grande aventure de la marine à voile tout en assurant le triomphe de l’industrie maritime et la grande expansion commerciale du monde occidental. Haut de page

Ajouter à mes favoris    Recommander ce site par mail    Haut de page
 



Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :




Sélection d’articles de la semaine :

Sélection d’articles de la semaine - article n°1

Les tours du silence - Voyage en Iran, au pays des mollahs et des femmes voil

Sélection d’articles de la semaine - article n°2

Photos du sud-est des Pouilles - Galerie 4 - Voyage

Sélection d’articles de la semaine - article n°3

Mongolie : galerie de photos pour lemode de vie - Les cavaliers de la steppe, un voyage d

La Bruy
10 septembre 2017, 17 h 23
Sélection d’articles de la semaine - article n°4

La Bruy

De la rivi
10 septembre 2017, 12 h 34
Sélection d’articles de la semaine - article n°5

De la rivi

Alexandre et la IIIe r
09 septembre 2017, 17 h 07
Sélection d’articles de la semaine - article n°6

Sélection d’articles de la semaine - article n°7

Photos diverses - Galerie 1 - Voyage

Bertrandon de la Broqui
08 septembre 2017, 17 h 43
Sélection d’articles de la semaine - article n°8

Bertrandon de la Broqui


08 septembre 2017, 12 h 19
Sélection d’articles de la semaine - article n°9

Sélection d’articles de la semaine - article n°10



<