Aller à la page d’accueil du site
Fermer le panneau et revenir au site

Pèlerin d’Orient - À pied jusqu’à Jérusalem

À pied jusqu’à
Jérusalem


Éditions Transboréal

2° édition : janvier 2009
Prix : 22,50 €

Récit

368 pages
99 photographies


Recevez un livre dédicacé par l’auteur

« Je glisse la clé de l’appartement dans la boîte aux lettres. Furtivement. Comme une lettre d’amour dans laquelle on a jeté toute son âme.

Dehors, rien n’a changé. Les Parisiens vont et viennent, pressés, comme tous les matins. Chacun dans son monde, aux dimensions que je trouve aujourd’hui bien étriquées. Il y a quelques semaines, j’étais encore l’un d’entre eux. Chaque jour plus écrasé par la pression des habitudes, des futilités ronronnantes et des manquements aux rêves inaccessibles.

Un jour, ça suffit, ce n’est plus tenable. Aujourd’hui, je pars.

Seul. À pied. Vers Jérusalem. »




Recevez un
livre dédicacé par l’auteur

Pèlerin d’Occident - À pied jusqu’à Rome

À pied jusqu’à
Rome


Éditions Transboréal

Parution : janvier 2009
Prix : 22,50 €

Récit

368 pages
122 photographies









[paiement en ligne sur site sécurisé]

« Cette histoire, j’aimerais la raconter un soir à un petit bout de chou avant qu’il ne s’endorme. À cette fillette blonde, par exemple, une nièce qui a des yeux d’un bleu si clair, cerclé d’outre-mer, que j’ai donné son regard troublant à Roxane, princesse de Sogdiane, dans le roman historique sur Alexandre le Grand dont je viens d’achever l’écriture. Mon histoire, c’est seulement essayer d’offrir parfois à la vie une allure de conte de fées. Alors voilà : « Il était une fois… » […]

En somme, ce que j’aime dans le voyage, c’est la promesse. Arriver, à la rigueur, il le faut bien quand on est parti. « Être arrivé », c’est probablement le pire. Et si je préfère le voyage, c’est sans doute parce que, sur terre, les promesses sont rarement tenues. J’aurais pu citer cela comme une des raisons de partir vers Rome. J’en ai mentionné beaucoup d’autres, depuis Pavarotti jusqu’à saint Pierre, en passant par Goethe et Virgile. Mais au fond, je sais qu’une seule les résumerait toutes, et si l’on ne m’accordait qu’un mot, je lâcherais : « Peggy ».

Les récits
Vous êtes ici : Accueil > Jérusalem > Histoire > Mythes et fictions > La Jérusalem délivrée
Visite complète - PrécédentVisite complète - Suivant

La Jérusalem délivrée

Le Tasse

La Jérusalem délivrée est un poème épique en vingt chants composé à la fin du XVIe siècle par Le Tasse (1544-1595) et qui raconte la fin de la première croisade emmenée par Godefroi de Bouillon, ainsi que la reconquête de la ville sainte face aux troupes conduites par Soliman et Argante.
Dans cette épopée homérique qui emprunte tant à l’histoire qu’aux chansons de geste et au merveilleux, se mêlent les récits de combats, l’histoire d’amour du chrétien Tancrède pour la païenne Clorinde, qu’il finira par tuer en duel, celle de la fragile et craintive Herminie pour Tancrède, et l’histoire du chevalier Renaud, retenu par la magicienne Armide, qui finira par se convertir par amour de son prisonnier, mais en vain.

L’arrivée devant Jérusalem  L’arrivée du pèlerin - Alexandre le Grand Parcours thématique : L’arrivée du pèlerin L’arrivée du pèlerin - Pèlerins suédois   Pèlerin d’Orient - L’arrivée du pèlerin

 S’était levée la brise messagère
Pour annoncer que l’aurore s’en vient,
Et celle-ci se pare, et se fleurit
Le chef doré de roses paradises,
Lorsque le camp, s’appareillant aux armes,
Bruissait déjà d’une grande rumeur,
Anticipant les trompes, qui lors lancent
Leur appel éclatant, plein d’espérance.

De son doux mors, le sage capitaine
Modère et suit leurs impatients désirs :
Dévier le cours des ondes volubiles
Près de Charybde il serait plus aisé,
Freiner Borée quand il secoue l’échine
De l’Apennin et engloutit les nefs.
Il commande, et les guide et fait marcher
D’un pas rapide, oui, mais mesuré.

Ils ont des ailes, tous, au cœur, aux pieds,
Et nul ne s’aperçoit qu’il va, véloce,
Mais, quand le soleil fiert les champs arides
De rais fervents et s’élève dans l’air,
Voici soudain Jérusalem paraître,
Voici Jérusalem : les doigts se tendent,
Voici qu’on ouït par mille voix unies
Jérusalem saluée d’un seul cri.

Ainsi des navigants audacieux
Qui vont cherchant d’insolites rivages,
En mer douteuse et sous des nouveaux cieux,
Affrontent l’air perfide et l’eau traîtresse,
S’ils découvrent enfin le sol rêvé,
Au lointain le salent d’un cri joyeux ;
On se le montre, on oublie cependant
L’ennui du long chemin et les tourments.

Mais au plaisir de la prime vision,
Qui doucement emplit le cœur de tous,
Suivit contrition grande, entremêlée
De sentiments de crainte et révérence.
Ore à peine s’ils osent lever l’œil
Vers la Cité, séjour choisi de Christ,
Où il mourut et fut enseveli,
Et puis ses propres membres revêtit.

Humbles accents et propos étouffés,
Larmes, sanglots, soupirs pleins de faiblesse
De ce peuple qui pleure et s’éjouït
Font circuler dans l’air un seul murmure,
Ainsi qu’on l’oit dans les profondes sylves
S’il advient que le vent souffle en les frondes,
Ou qu’entre les récifs, près des rivages,
Siffle la mer en un rauque tapage.

Traduction de Michel Orcel - Ed. Gallimard



Ajouter à mes favoris    Recommander ce site par mail    Haut de page
 



Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :




Sélection d’articles de la semaine :

Sélection d’articles de la semaine - article n°1

Les tours du silence - Voyage en Iran, au pays des mollahs et des femmes voilées - Alexandre le Grand et l’Orient - Les conquêtes du Macédonien depuis la Perse jusqu’en Inde - Voyage au bout du monde et fusion entre les cultures - Hellénisme

Sélection d’articles de la semaine - article n°2

Photos du sud-est des Pouilles - Galerie 4 - Voyage à pied de Paris à Rome en passant par la Suisse et le sud de l’Italie, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerinage d’Occident : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°3

Mongolie : galerie de photos pour lemode de vie - Les cavaliers de la steppe, un voyage d’aventure au pays de Gengis Khan

Sélection d’articles de la semaine - article n°4

La Bruyère - Les Caractères - Aux sept coins du monde, promenade photographique et littéraire sur toutes les mers de la terre

Sélection d’articles de la semaine - article n°5

De la rivière Zayandeh au quartier arménien d’Ispahan - Voyage en Iran, au pays des mollahs et des femmes voilées - Alexandre le Grand et l’Orient - Les conquêtes du Macédonien depuis la Perse jusqu’en Inde - Voyage au bout du monde et fusion entre les cultures - Hellénisme

Sélection d’articles de la semaine - article n°6

À l’époque de la colonisation, Alexandre le Grand est invoqué pour son œuvre civilisatrice en Orient : Nous demanderons au héros macédonien une leçon de colonisation qui, pour être vieille de plus de deux mille ans, est néanmoins pour nous, aujourd’hui surtout, d’une brûlante actualité

Sélection d’articles de la semaine - article n°7

Photos diverses - Galerie 1 - Voyage à pied de Paris à Rome en passant par la Suisse et le sud de l’Italie, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerinage d’Occident : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°8

Bertrandon de la Broquière - Écrits de voyageurs en Terre sainte au fil des siècles, pèlerins vers Jérusalem ou simples passants - Pèlerin d’Orient : à pied jusqu’à Jérusalem

Sélection d’articles de la semaine - article n°9

Éloge de la virginité dans l’art - Extrait de « Pèlerin d’Occident », récit d’un voyage à pied de Paris jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°10

Élu en 1519 à la tête du Saint-Empire romain germanique, Charles-Quint dut attendre dix-sept ans avant que les circonstances politiques ne lui permettent d’envisager le Römerzug, cette « chevauchée romaine » qui apporte le sceau papal à sa sou - Via Francigena : à pied jusqu’à Rome



<