Aller à la page d’accueil du site
Fermer le panneau et revenir au site

Pèlerin d’Orient - À pied jusqu’à Jérusalem

À pied jusqu’à
Jérusalem


Éditions Transboréal

2° édition : janvier 2009
Prix : 22,50 €

Récit

368 pages
99 photographies


Recevez un livre dédicacé par l’auteur

« Je glisse la clé de l’appartement dans la boîte aux lettres. Furtivement. Comme une lettre d’amour dans laquelle on a jeté toute son âme.

Dehors, rien n’a changé. Les Parisiens vont et viennent, pressés, comme tous les matins. Chacun dans son monde, aux dimensions que je trouve aujourd’hui bien étriquées. Il y a quelques semaines, j’étais encore l’un d’entre eux. Chaque jour plus écrasé par la pression des habitudes, des futilités ronronnantes et des manquements aux rêves inaccessibles.

Un jour, ça suffit, ce n’est plus tenable. Aujourd’hui, je pars.

Seul. À pied. Vers Jérusalem. »




Recevez un
livre dédicacé par l’auteur

Pèlerin d’Occident - À pied jusqu’à Rome

À pied jusqu’à
Rome


Éditions Transboréal

Parution : janvier 2009
Prix : 22,50 €

Récit

368 pages
122 photographies









[paiement en ligne sur site sécurisé]

« Cette histoire, j’aimerais la raconter un soir à un petit bout de chou avant qu’il ne s’endorme. À cette fillette blonde, par exemple, une nièce qui a des yeux d’un bleu si clair, cerclé d’outre-mer, que j’ai donné son regard troublant à Roxane, princesse de Sogdiane, dans le roman historique sur Alexandre le Grand dont je viens d’achever l’écriture. Mon histoire, c’est seulement essayer d’offrir parfois à la vie une allure de conte de fées. Alors voilà : « Il était une fois… » […]

En somme, ce que j’aime dans le voyage, c’est la promesse. Arriver, à la rigueur, il le faut bien quand on est parti. « Être arrivé », c’est probablement le pire. Et si je préfère le voyage, c’est sans doute parce que, sur terre, les promesses sont rarement tenues. J’aurais pu citer cela comme une des raisons de partir vers Rome. J’en ai mentionné beaucoup d’autres, depuis Pavarotti jusqu’à saint Pierre, en passant par Goethe et Virgile. Mais au fond, je sais qu’une seule les résumerait toutes, et si l’on ne m’accordait qu’un mot, je lâcherais : « Peggy ».

Les récits
Vous êtes ici : Accueil > Jérusalem > Histoire > Au Moyen Âge > Marco Polo
Visite complète - PrécédentVisite complète - Suivant

Marco Polo

Marco Polo

En 1271, Marco Polo partit avec son père Nicolo et son oncle Maffeo pour un voyage qui les conduisit jusqu’en Chine et dont ils ne revinrent que vingt ans plus tard. Lors de leur premier voyage, Nicolo et Maffeo avaient rencontré Koubilaï Khan, le souverain mongol qui leur avait réclamé une relique de Terre sainte. Les Vénitiens se rendent donc à Jérusalem pour se la procurer. Cette mission est évoquée dans Le Devisement du monde :

Légats du Grand Khan  Des raisons de partir - Maître Thietmar Parcours thématique : Des raisons de partir Des raisons de partir - Bertrandon de la Broquière   Pèlerin d’Orient - Des raisons de partir

Et quand le Grand Sire, c’est le seigneur de tous les seigneurs, qui avait nom Cublai Kaan, et était roi et seigneur de tous les Tartares du monde, et de toutes les provinces et royaumes et régions de la plus grande partie de l’Orient, qui est lui-même la plus grande partie de la Terre, eut entendu tous les faits et gestes des Latins comme les deux frères les lui avaient dits avec art et savoir, cela lui plut outre mesure. Et dans son coeur, il pensa et se dit à lui-même un jour qu’il les enverrait comme messagers à l’Apôtre [...].

Khan honorant la Croix - manuscrit de la BNF

Alors il appelle les frères et avec de douces paroles les pria d’aller en ambassade auprès du seigneur Pape avec un de ses barons. Ils lui répondirent sagement qu’ils étaient tout prêts et dispos à faire tout son commandement comme celui de leur propre suzerain. [...] Alors, il scella des chartes pour que ses princes vassaux pussent voir et honorer lesdits ambassadeurs. Après cela, le Grand Sire aussitôt fit faire ses lettres et privilèges en langue turque pour envoyer à l’Apôtre [...]. Et quand il eut fait ladite lettre, le Grand Sire, avec de pieuses paroles, charge les deux frères de lui rapporter un peu de l’huile de la lampe qui brûle devant le sépulcre de Dieu à Jérusalem. Pour laquelle il avait la plus grande dévotion, car il croyait le Christ au nombre des dieux saints et pour ce le tenait en très haute vénération. Et ils lui promirent de lui en rapporter un peu lorsqu’ils reviendraient vers lui.

Les deux frères retournèrent à Venise où ils attendirent en vain l’élection du successeur du pape Clément IV, mort en 1268. Deux ans plus tard, ils repartirent en Tartarie, via la Terre sainte.  Haut de page

Une relique de Terre sainte  Reliques et souvenirs - Foulques Nerra Parcours thématique : Reliques et souvenirs Reliques et souvenirs - Nomper II, seigneur de Caumont   Pèlerin d’Orient - Reliques et souvenirs

Et quand les deux frères eurent tant attendu à Venise, comme vous avez ouï, et virent qu’un Apôtre n’était pas encore nommé, ils dirent qu’ils ne pouvaient demeurer trop pour retourner chez le Grand Kaan, redoutant qu’il ne s’émût de leur retard et pensât qu’ils ne reviendraient plus. Ils partirent donc de Venise, emmenant avec eux Marco, et ils s’en vont par mer tout droit à Acre, et y trouvent le légat, dont je vous ai parlé ci-dessus. Ils parlent beaucoup avec lui de ces choses et après bien des jours, ils lui demandent congé pour aller en Jérusalem pour avoir un peu de l’huile de la lampe du sépulcre du Christ, comme le Grand Kaan les en avait priés ? et il le désirait à cause de sa feue mère qui était chrétienne. Le légat leur donna congé. Alors les deux frères partirent d’Acre et vont à Jérusalem et obtiennent de l’huile de la lampe du sépulcre du Christ. En quittant le Sépulcre, ils s’en retournent chez le légat en Acre et lui dirent : "Sire, comme nous voyons qu’il n’y a pas d’Apôtre, nous voulons retourner vers le Grand Sire, parce que, contre notre gré, nous avons trop demeuré."

Marco Polo - Le Devisement du monde
Ed. La Découverte

Les voyages de Marco Polo et Ibn Battuta
Les voyages de Marco Polo et Ibn Battuta

Ajouter à mes favoris    Recommander ce site par mail    Haut de page
 



Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :




Sélection d’articles de la semaine :

Bach - Aux sept coins du monde
27 avril 2017, 17 h 01
Sélection d’articles de la semaine - article n°1

Bach - Aux sept coins du monde, promenade photographique et littéraire sur toutes les mers de la terre

Sélection d’articles de la semaine - article n°2

Photos du Piémont - Galerie 2 - Voyage à pied de Paris à Rome en passant par la Suisse et le sud de l’Italie, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerinage d’Occident : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°3

Voyageurs et pèlerins en route vers Jérusalem - Genèse du voyage vers la Terre sainte - Pèlerin d’Orient : à pied jusqu’à Jérusalem

Sélection d’articles de la semaine - article n°4

Syrie septentrionale - Galerie de photos d’un voyage à pied de Paris à Jérusalem, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerin d’Orient : à pied jusqu’à Jérusalem

Sélection d’articles de la semaine - article n°5

Les représentants politiques des deux camps - Pèlerin d’Orient : à pied jusqu’à Jérusalem

Sélection d’articles de la semaine - article n°6

Diaporama de Suisse (2) d’un voyage à pied de Paris à Rome, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Via Francigena : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°7

Diaporama de photos prises lors d’un voyage en Mongolie - les cavaliers de la steppe, un voyage d’aventure au pays de Gengis Khan

Sélection d’articles de la semaine - article n°8

Le film Alexandre d’Oliver Stone décrit la vie d’Alexandre le Grand narrée par Ptolémée. Présenté comme bisexuel, Alexandre apparaît comme gay au sens moderne du terme, ce qui n’est guère conforme à la vérité historique

Sélection d’articles de la semaine - article n°9

Photos de Lombardie et d’Émilie-Romagne - Galerie 1 - Voyage à pied de Paris à Rome en passant par la Suisse et le sud de l’Italie, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerinage d’Occident : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°10

Ali Bab - Gastronomie pratique - Aux sept coins du monde, promenade photographique et littéraire sur toutes les mers de la terre



<