Aller à la page d’accueil du site
Fermer le panneau et revenir au site

Pèlerin d’Orient - À pied jusqu’à Jérusalem

À pied jusqu’à
Jérusalem


Éditions Transboréal

2° édition : janvier 2009
Prix : 22,50 €

Récit

368 pages
99 photographies


Recevez un livre dédicacé par l’auteur

« Je glisse la clé de l’appartement dans la boîte aux lettres. Furtivement. Comme une lettre d’amour dans laquelle on a jeté toute son âme.

Dehors, rien n’a changé. Les Parisiens vont et viennent, pressés, comme tous les matins. Chacun dans son monde, aux dimensions que je trouve aujourd’hui bien étriquées. Il y a quelques semaines, j’étais encore l’un d’entre eux. Chaque jour plus écrasé par la pression des habitudes, des futilités ronronnantes et des manquements aux rêves inaccessibles.

Un jour, ça suffit, ce n’est plus tenable. Aujourd’hui, je pars.

Seul. À pied. Vers Jérusalem. »




Recevez un
livre dédicacé par l’auteur

Pèlerin d’Occident - À pied jusqu’à Rome

À pied jusqu’à
Rome


Éditions Transboréal

Parution : janvier 2009
Prix : 22,50 €

Récit

368 pages
122 photographies









[paiement en ligne sur site sécurisé]

« Cette histoire, j’aimerais la raconter un soir à un petit bout de chou avant qu’il ne s’endorme. À cette fillette blonde, par exemple, une nièce qui a des yeux d’un bleu si clair, cerclé d’outre-mer, que j’ai donné son regard troublant à Roxane, princesse de Sogdiane, dans le roman historique sur Alexandre le Grand dont je viens d’achever l’écriture. Mon histoire, c’est seulement essayer d’offrir parfois à la vie une allure de conte de fées. Alors voilà : « Il était une fois… » […]

En somme, ce que j’aime dans le voyage, c’est la promesse. Arriver, à la rigueur, il le faut bien quand on est parti. « Être arrivé », c’est probablement le pire. Et si je préfère le voyage, c’est sans doute parce que, sur terre, les promesses sont rarement tenues. J’aurais pu citer cela comme une des raisons de partir vers Rome. J’en ai mentionné beaucoup d’autres, depuis Pavarotti jusqu’à saint Pierre, en passant par Goethe et Virgile. Mais au fond, je sais qu’une seule les résumerait toutes, et si l’on ne m’accordait qu’un mot, je lâcherais : « Peggy ».

Les récits
Vous êtes ici : Accueil > Jérusalem > Histoire > Au Moyen Âge > Higoumène Daniel
Visite complète - PrécédentVisite complète - Suivant

L’higoumène Daniel

Le pèlerinage russe vers la Terre sainte date de la conversion des Russes au christianisme, à la fin du Xe siècle. Dès 1022, saint Théodose de Kiev fait allusion à la présence de pèlerins russes en Terre sainte. Toutefois, la première relation qui nous est parvenue est celle de l’higoumène Daniel qui se rendit à Jérusalem en 1106. On ne connaît pas grand-chose de lui sinon qu’il était le prieur d’un monastère probablement situé en Petite-Russie, dans la province de Tchernigov.

Un voyage périlleux  Les dangers du voyage - Pèlerins allemands Parcours thématique : Les dangers du voyage Les dangers du voyage - Maître Thietmar   Pèlerin d’Orient - Dangers du voyage

Daniel commença son itinéraire à Constantinople, d’où il rejoignit Jaffa par la mer. Il arpenta ensuite la plus grande partie de la Palestine, visitant les sanctuaires, les Lieux saints et les monastères, accompagné des meilleurs guides et rédigeant un compte-rendu minutieux. Il y rencontra des compatriotes venus de Novgorod, de Kiev et de Kachine. Son retour fut mouvementé : parti de Beyrouth ou d’Antioche, il subit une attaque de pirates lors du cabotage qui le conduisit à Constantinople où il arriva finalement sain et sauf.

Dans son récit, paru sous le titre
Le Pèlerinage de l’higoumène Daniel en Terre sainte, le moine insiste sur les dangers qui guettent le voyageur en ces premières années du royaume latin de Jérusalem. À Lydda, sur la route de Jaffa à Jérusalem, les pèlerins redoutent les raids des Sarrasins d’Ascalon ; des brigands infestent la route de Jérusalem à Jéricho ; il y en a tant dans les montagnes au sud-est de Bethléem que Daniel et ses compagnons doivent voyager sous la protection d’un chef sarrasin. Personne ne peut aller de Jérusalem au lac de Tibériade sans escorte armée. Les Sarrasins impies massacrent les chrétiens se rendant du mont Thabor à Nazareth et l’on ne peut visiter le Liban à cause des Infidèles. Le pèlerin qui atteint enfin le but tant espéré jouit donc pleinement de la vision qui s’offre à lui.  Haut de page

Jérusalem  Description des Lieux saints - Nasir-i Khusraw Parcours thématique : Description des Lieux saints Description des Lieux saints - Al-Idrîsî   Pèlerin d’Orient - Description des Lieux saints

Tombeau de la Vierge à Jérusalem
Tombeau de la vierge
[Plan de Jérusalem - XIIesiècle]

La ville sainte de Jérusalem se situe dans des vallées arides, au milieu de hautes montagnes rocheuses. Ce n’est qu’en approchant de la ville que l’on voit, d’abord, la tour de David ; puis, en avançant un peu, le mont des Oliviers, le Saint des Saints, l’église de la Résurrection, dans laquelle est le Saint- Sépulcre ; et, finalement, la ville entière. À une distance d’une verste environ en face de Jérusalem se trouve une montagne assez plate. Chaque voyageur qui l’atteint descend de cheval et, traçant le signe de la croix, adore la Sainte Résurrection à la vue de la ville.

Tout chrétien est empli d’une joie immense à la vue de la ville sainte de Jérusalem ; et les croyants pleurent de joie. On ne peut que verser des larmes à la vue des lieux tant espérés où le Christ endura sa Passion pour la rémission de nos péchés ; et ainsi, empli d’une joie profonde, on continue à pied le voyage vers Jérusalem.

Saint-Sépulcre de Jérusalem
Le Calvaire (Golgotha) et le Saint-Sépulcre
[Plan de Jérusalem - XIIesiècle]

Près de la route, à gauche, il y a l’église du premier martyr, saint Étienne  : c’est à cet endroit qu’il fut lapidé par les juifs ; on y montre également sa tombe. À cet endroit précis se trouve une montagne qui s’entrouvrit au moment de la Crucifixion. L’endroit s’appelle « la Géhenne », à un jet de pierre du mur de la ville. Ensuite, les pèlerins, tout joyeux, entrent dans la ville de Jérusalem en passant par la porte qui se trouve près de la maison de David : cette porte fait face à Bethléem et se nomme la porte de Benjamin. À l’entrée de la ville, il y a une route qui la traverse, qui conduit vers la droite au Saint des Saints, et vers la gauche à l’église de la Sainte Résurrection qui contient le Saint-Sépulcre.

Le Pèlerinage de l’higoumène Daniel

Traduction d’après la version anglaise de C.W. Wilson [1895]
que l’on peut consulter sur le site Travelling to Jerusalem

Ajouter à mes favoris    Recommander ce site par mail    Haut de page
 



Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :




Sélection d’articles de la semaine :

Sélection d’articles de la semaine - article n°1

Voyageurs et pèlerins en route vers Jérusalem - Genèse du voyage vers la Terre sainte - Pèlerin d’Orient : à pied jusqu’à Jérusalem

Sélection d’articles de la semaine - article n°2

Syrie septentrionale - Galerie de photos d’un voyage à pied de Paris à Jérusalem, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerin d’Orient : à pied jusqu’à Jérusalem

Sélection d’articles de la semaine - article n°3

Les représentants politiques des deux camps - Pèlerin d’Orient : à pied jusqu’à Jérusalem

Sélection d’articles de la semaine - article n°4

Diaporama de Suisse (2) d’un voyage à pied de Paris à Rome, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Via Francigena : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°5

Diaporama de photos prises lors d’un voyage en Mongolie - les cavaliers de la steppe, un voyage d’aventure au pays de Gengis Khan

Sélection d’articles de la semaine - article n°6

Le film Alexandre d’Oliver Stone décrit la vie d’Alexandre le Grand narrée par Ptolémée. Présenté comme bisexuel, Alexandre apparaît comme gay au sens moderne du terme, ce qui n’est guère conforme à la vérité historique

Sélection d’articles de la semaine - article n°7

Photos de Lombardie et d’Émilie-Romagne - Galerie 1 - Voyage à pied de Paris à Rome en passant par la Suisse et le sud de l’Italie, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerinage d’Occident : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°8

Ali Bab - Gastronomie pratique - Aux sept coins du monde, promenade photographique et littéraire sur toutes les mers de la terre

Sélection d’articles de la semaine - article n°9

Jérusalem en Terre sainte - Écrits de voyageurs en Terre sainte au fil des siècles, pèlerins vers Jérusalem ou simples passants - Pèlerin d’Orient : à pied jusqu’à Jérusalem

Sélection d’articles de la semaine - article n°10

Lac de Tibériade - Galerie de photos d’un voyage à pied de Paris à Jérusalem, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerin d’Orient : à pied jusqu’à Jérusalem



<