Aller à la page d’accueil du site
Fermer le panneau et revenir au site

Pèlerin d’Orient - À pied jusqu’à Jérusalem

À pied jusqu’à
Jérusalem


Éditions Transboréal

2° édition : janvier 2009
Prix : 22,50 €

Récit

368 pages
99 photographies


Recevez un livre dédicacé par l’auteur

« Je glisse la clé de l’appartement dans la boîte aux lettres. Furtivement. Comme une lettre d’amour dans laquelle on a jeté toute son âme.

Dehors, rien n’a changé. Les Parisiens vont et viennent, pressés, comme tous les matins. Chacun dans son monde, aux dimensions que je trouve aujourd’hui bien étriquées. Il y a quelques semaines, j’étais encore l’un d’entre eux. Chaque jour plus écrasé par la pression des habitudes, des futilités ronronnantes et des manquements aux rêves inaccessibles.

Un jour, ça suffit, ce n’est plus tenable. Aujourd’hui, je pars.

Seul. À pied. Vers Jérusalem. »




Recevez un
livre dédicacé par l’auteur

Pèlerin d’Occident - À pied jusqu’à Rome

À pied jusqu’à
Rome


Éditions Transboréal

Parution : janvier 2009
Prix : 22,50 €

Récit

368 pages
122 photographies









[paiement en ligne sur site sécurisé]

« Cette histoire, j’aimerais la raconter un soir à un petit bout de chou avant qu’il ne s’endorme. À cette fillette blonde, par exemple, une nièce qui a des yeux d’un bleu si clair, cerclé d’outre-mer, que j’ai donné son regard troublant à Roxane, princesse de Sogdiane, dans le roman historique sur Alexandre le Grand dont je viens d’achever l’écriture. Mon histoire, c’est seulement essayer d’offrir parfois à la vie une allure de conte de fées. Alors voilà : « Il était une fois… » […]

En somme, ce que j’aime dans le voyage, c’est la promesse. Arriver, à la rigueur, il le faut bien quand on est parti. « Être arrivé », c’est probablement le pire. Et si je préfère le voyage, c’est sans doute parce que, sur terre, les promesses sont rarement tenues. J’aurais pu citer cela comme une des raisons de partir vers Rome. J’en ai mentionné beaucoup d’autres, depuis Pavarotti jusqu’à saint Pierre, en passant par Goethe et Virgile. Mais au fond, je sais qu’une seule les résumerait toutes, et si l’on ne m’accordait qu’un mot, je lâcherais : « Peggy ».

Les récits
Vous êtes ici : Accueil > Livres > Pèlerin d’Orient > Concours > Concours
Visite complète - PrécédentVisite complète - Suivant

Concours "Pèlerin d’Orient"


L’auteur de Pèlerin d’Orient a organisé du 1er décembre 2003 au 29 février 2004 un concours à l’occasion de la parution du récit de son voyage à pied de Paris à Jérusalem. Le gagnant de ce concours a reçu deux allers-retours de Paris à Jérusalem sous la forme de billets-prime Air France. Pour le détail des conditions, voir le Règlement du concours.

La plus grande partie des réponses se trouve dans le récit Pèlerin d’Orient.
Pour consulter les réponses, voir la page Résultats.

Question 1 : Durant son périple à pied, le marcheur a traversé de nombreux pays. Combien de frontières terrestres d’états souverains le marcheur a-t-il traversées à pied ?

Question 2 : Les montagnes sont tellement plus belles que les plaines ! Quelles chaînes de montagnes (de plus de 1400m) le marcheur a-t-il franchies ?

Question 3 : Des milliers de kilomètres à pied, ça use les souliers ; en chemin, le marcheur contacte un fabricant de matériel sportif et obtient gratuitement des paires de chaussures neuves. Combien de paires le fabricant fournit-il ?

Question 4 : Contrairement à Saint-Jacques de Compostelle, il n’y a pas de chemin tracé pour aller à Jérusalem, sur lequel on rencontrerait de nombreux compagnons de route. Dans quel pays le marcheur entend-il parler pour la première fois d’une personne en route vers la Ville sainte ? De quel pays venait-elle ?

Question 5 : De nombreuses personnes ont encouragé le marcheur en chemin, certaines lui ont confié des prières ou leur espérance. Pour exaucer quelle intention confiée en chemin le marcheur allume-t-il un cierge à Bethléem lors de la nuit de Noël ?

Question 6 : Que déteste le marcheur ?

Question 7 : Un tel voyage comporte inévitablement de nombreux risques. À quelle attaque le marcheur parvient-il à échapper au pied des Carpates ?

Question 8 : La Cappadoce est connue pour sa géographie étonnante. Ce fut aussi une grande terre de spiritualité aux premiers siècles de la chrétienté. Un Père de l’Église qui y résida est cité dans le récit. Lequel ? Quelle est la citation ?

Question 9 : Continuellement à la recherche d’un logement pour la nuit, le marcheur a parfois bénéficié de l’hospitalité de certains services publics. De quels types de services publics (non religieux) s’agit-il ?

Question 10 : Chateaubriand visita la Terre sainte durant les années 1806 et 1807, "la Bible et l’Évangile à la main", en vue, notamment, de se documenter pour un de ses futurs ouvrages. De quel ouvrage s’agit-il ?

Question 11 : Dans le judaïsme, Jérusalem était avant tout une ville de pèlerinage. Trois fois par an, tous les Israélites devaient monter au Temple. Quelles sont ces trois occasions ?

Question 12 : La vieille ville de Jérusalem est entourée de murailles qui datent de Soliman le Magnifique. Par combien de portes percées dans les murailles peut-on aujourd’hui entrer dans la vieille ville de Jérusalem ?

Question 13 : Dans quel cas ma main droite m’oublierait et ma langue s’attacherait-elle à mon palais?

Question 14 : Le tourisme, la traversée de sites naturels spectaculaires ou la visite de monuments célèbres contribuent à nourrir un périple aussi long. Quels sites du patrimoine mondial de l’humanité le marcheur a-t-il visités durant son voyage ?

Question 15 : En somme, qu’est-ce qui seul est important ?


Question subsidiaire : Hormis la Bible, quelles sont les références littéraires utilisées dans le livre ? Indiquer le nom des auteurs et des œuvres littéraires en question.

On entend par "référence littéraire" une allusion explicite ou implicite à un auteur ou une œuvre littéraire.
On entend par "œuvre littéraire" un écrit imprimé dont il existe une version (originale ou traduite) en français et actuellement disponible à la lecture du grand public, à l’exclusion des périodiques, guides et manuels d’apprentissage.
On entend par "auteur" le rédacteur d’une "œuvre littéraire"
L’annexe ne doit pas être prise en compte.

Ajouter à mes favoris    Recommander ce site par mail    Haut de page
 



Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :




Sélection d’articles de la semaine :

Sélection d’articles de la semaine - article n°1

Premier bivouac dans le Gobi - Les cavaliers de la steppe, un voyage d’aventure au pays de Gengis Khan

Sélection d’articles de la semaine - article n°2

En cours de campagne, des Macédoniens rentrent au pays. Dans le monde grec où l’état civil était embryonnaire et les registres fort mal tenus, maintenir les droits de l’absent était une gageure

Sélection d’articles de la semaine - article n°3

Chevalier d’Arvieux - Écrits de voyageurs en Terre sainte au fil des siècles, pèlerins vers Jérusalem ou simples passants - Pèlerin d’Orient : à pied jusqu’à Jérusalem

Sélection d’articles de la semaine - article n°4

Hongrie - Trajet d’un voyage à pied de Paris à Jérusalem, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerin d’Orient : à pied jusqu’à Jérusalem

Sélection d’articles de la semaine - article n°5

Galeries de photos des Abruzzes et du Molise - Voyage à pied de Paris à Rome en passant par la Suisse et le sud de l’Italie, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerinage d’Occident : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°6

Isaac Newton - Traité d’optique sur la lumière et les couleurs - Aux sept coins du monde, promenade photographique et littéraire sur toutes les mers de la terre

Sélection d’articles de la semaine - article n°7

Le Sacro Monte de Varallo - Galerie de photos 1 - Voyage à pied de Paris à Rome en passant par la Suisse et le sud de l’Italie, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerinage d’Occident - une Terre sainte imaginaire recréée dans le Piémont italien - Via Francigena : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°8

La création de l’État Israélien et les origines du conflit - Pèlerin d’Orient : à pied jusqu’à Jérusalem

Sélection d’articles de la semaine - article n°9

L’arrivée au désert - Les cavaliers de la steppe, un voyage d’aventure au pays de Gengis Khan

Sélection d’articles de la semaine - article n°10

En 1553, un cousin de Joachim du Bellay, le cardinal Jean du Bellay, est appelé par le roi Henri II, en guerre contre Charles -Quint, pour négocier avec le pape Jules III. Joachim, alors âgé de 31 ans et qui a déjà publié avec Ronsard la fameuse [...] Via Francigena : à pied jusqu’à Rome



<