Aller à la page d’accueil du site
Fermer le panneau et revenir au site

Pèlerin d’Orient - À pied jusqu’à Jérusalem

À pied jusqu’à
Jérusalem


Éditions Transboréal

2° édition : janvier 2009
Prix : 22,50 €

Récit

368 pages
99 photographies


Recevez un livre dédicacé par l’auteur

« Je glisse la clé de l’appartement dans la boîte aux lettres. Furtivement. Comme une lettre d’amour dans laquelle on a jeté toute son âme.

Dehors, rien n’a changé. Les Parisiens vont et viennent, pressés, comme tous les matins. Chacun dans son monde, aux dimensions que je trouve aujourd’hui bien étriquées. Il y a quelques semaines, j’étais encore l’un d’entre eux. Chaque jour plus écrasé par la pression des habitudes, des futilités ronronnantes et des manquements aux rêves inaccessibles.

Un jour, ça suffit, ce n’est plus tenable. Aujourd’hui, je pars.

Seul. À pied. Vers Jérusalem. »




Recevez un
livre dédicacé par l’auteur

Pèlerin d’Occident - À pied jusqu’à Rome

À pied jusqu’à
Rome


Éditions Transboréal

Parution : janvier 2009
Prix : 22,50 €

Récit

368 pages
122 photographies









[paiement en ligne sur site sécurisé]

« Cette histoire, j’aimerais la raconter un soir à un petit bout de chou avant qu’il ne s’endorme. À cette fillette blonde, par exemple, une nièce qui a des yeux d’un bleu si clair, cerclé d’outre-mer, que j’ai donné son regard troublant à Roxane, princesse de Sogdiane, dans le roman historique sur Alexandre le Grand dont je viens d’achever l’écriture. Mon histoire, c’est seulement essayer d’offrir parfois à la vie une allure de conte de fées. Alors voilà : « Il était une fois… » […]

En somme, ce que j’aime dans le voyage, c’est la promesse. Arriver, à la rigueur, il le faut bien quand on est parti. « Être arrivé », c’est probablement le pire. Et si je préfère le voyage, c’est sans doute parce que, sur terre, les promesses sont rarement tenues. J’aurais pu citer cela comme une des raisons de partir vers Rome. J’en ai mentionné beaucoup d’autres, depuis Pavarotti jusqu’à saint Pierre, en passant par Goethe et Virgile. Mais au fond, je sais qu’une seule les résumerait toutes, et si l’on ne m’accordait qu’un mot, je lâcherais : « Peggy ».

Les récits
Vous êtes ici : Accueil > Jérusalem > Histoire > Du XVIe au XVIIIe siècle > Jésuites
Visite complète - PrécédentVisite complète - Suivant

Missionnaires jésuites

Navire battant pavillon des jésuites

Du XVIe au XVIIIe siècle, les jésuites déployèrent une intense activité missionnaire jusque dans contrées les plus reculées. Au Levant, ils s’attachèrent moins à tenter de convertir les musulmans qu’à s’efforcer de ramener les différentes confessions chrétiennes à l’orthodoxie romaine. Les missionnaires devaient fournir à leur supérieur un véritable rapport ethnographique sur les territoires qu’ils couvraient. Ces relations parurent sous le titre de Lettres édifiantes et curieuses. Destinées en principe à faire connaître aux dévots les progrès du christianisme hors d’Europe, elles répondaient surtout au goût du public pour les voyages et l’exotisme.

Lettrés et savants, les jésuites s’intéressaient aux sciences et aux arts, à la fois explorateurs, géographes, historiens, mathématiciens ou linguistes. Férus de philosophie comme de poésie, ils cherchaient aussi bien à connaître les pays et les civilisations qu’à partager les acquis de l’Occident.

Introduction  Des raisons de partir - Cornelius de Bruyn? Parcours thématique : Des raisons de partir Des raisons de partir - Pèlerins russes   Pèlerin d’Orient - Des raisons de partir

Jésuites en Orient - gravure du XVIIe siècle

Ma vocation pour la Syrie avait fait naître dans mon cœur le même désir qu’eut saint Ignace après sa conversion, d’aller visiter les Saints Lieux. Je quittai la France avec joie, et je traversai la Méditerranée dans l’espérance de pouvoir bientôt offrir à Dieu mes vœux dans le temple de Jérusalem et au pied du Saint-Sépulcre de notre Sauveur. C’est pour acquitter ma parole que je vous présente la relation de mon voyage. Recevez-la, s’il vous plaît, mon révérend père, comme une marque de ma reconnaissance. Mais avant que de la commencer, je dois vous avertir que sa simplicité ne pourra être relevée que par la dignité et la sainteté des lieux dont j’ai à vous parler.

Lettre du Père Néret, missionnaire de la Compagnie de Jésus en Syrie au Père Fleuriau, de la même compagnie - 1713  Haut de page

Jérusalem  Description des Lieux saints - Le chevalier d’Arvieux Parcours thématique : Description des Lieux saints Description des Lieux saints - Zvar Jiyerji   Pèlerin d’Orient - Description des Lieux saints

Ces saints monuments, que la Providence divine a pris soin de conserver, sont en effet les seuls objets qui méritent d’être vus dans Jérusalem. La ville n’est ni grande ni belle : on peut en faire aisément le tour en une heure. Elle renfermait autrefois en son enceinte le mont de Sion. Elle n’en contient présentement qu’une petite partie. Ses rues sont étroites, malpropres et mal pavées. Il y a toujours à monter et à descendre. Elle regarde l’orient en descendant.

La ville est sans trafic et, par conséquent, très pauvre : son principal revenu consiste dans le profit qu’elle fait avec les pèlerins. Les Grecs y ont plusieurs églises et couvents. Celui du patriarche est le plus beau. Son église est dédiée à Sainte Hélène et à Saint Constantin, canonisés par les Grecs. Les Arméniens, les Coptes, les Syriens ont aussi leur monastère avec église. Les Juifs y ont leur quartier et leur synagogue. Les mahométans y ont plusieurs mosquées : la plus belle et la plus révérée des Turcs est celle qui occupe la place où le Temple de Salomon était bâti.

Lettres des jésuites du Levant
Ed. Desjonquères

Cette page est adaptée d’un entretien avec les auteurs du livre Lettres des jésuites du Levant.

Ajouter à mes favoris    Recommander ce site par mail    Haut de page
 



Cet article vous a plu, ou vous appréciez ce site : dites-le en cliquant ci-contre sur le bouton "J’aime" :




Sélection d’articles de la semaine :

Sélection d’articles de la semaine - article n°1

Photos d’églises - Galerie 2 - Voyage à pied de Paris à Rome en passant par la Suisse et le sud de l’Italie, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerinage d’Occident : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°2

« Ah, cette saloperie de voile !… » - Voyage en Iran, au pays des mollahs et des femmes voilées - Alexandre le Grand et l’Orient - Les conquêtes du Macédonien depuis la Perse jusqu’en Inde - Voyage au bout du monde et fusion entre les cultures - Hellénisme

Sélection d’articles de la semaine - article n°3

Les pèlerins vont aussi là où sont les « corps saints », là où miracles et signes rendent accessible une présence et où sont édifiés hospices et églises pour l’accueil du pèlerin - Via Francigena : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°4

Diaporama d’inscriptions d’un voyage à pied de Paris à Rome - Via Francigena : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°5

Le syndrome de Jérusalem, sorte de bouffée délirante issue d’un choc émotionnel non maîtrisable lié à la proximité des Lieux saints - Pèlerin d’Orient : à pied jusqu’à Jérusalem

Sélection d’articles de la semaine - article n°6

Syrie méridionale et Jordanie - Galerie de photos d’un voyage à pied de Paris à Jérusalem, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerin d’Orient : à pied jusqu’à Jérusalem

Sélection d’articles de la semaine - article n°7

Le lama des montagnes - Les cavaliers de la steppe, un voyage d’aventure au pays de Gengis Khan

Sélection d’articles de la semaine - article n°8

L’enceinte des places de sûreté que l’armée d’Alexandre le Grand improvisait en marchant, se composait d’un fossé peu profond couronné de remparts de boue; la moindre inondation vint souvent balayer à la fois les murailles et la ville

Sélection d’articles de la semaine - article n°9

Photos de nature - Galerie 2 - Voyage à pied de Paris à Rome en passant par la Suisse et le sud de l’Italie, cheminement contemporain sur la route des pèlerins d’autrefois - Pèlerinage d’Occident : à pied jusqu’à Rome

Sélection d’articles de la semaine - article n°10

Per Lagerkvist - Contes cruels - Aux sept coins du monde, promenade photographique et littéraire sur toutes les mers de la terre



<